problèmes scolaires

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

problèmes scolaires

Message non lu par lysiane » lun. 21 oct. 2013 16:55

Bonjour,

Je reviens vers vous pour avoir votre avis.
Voilà mon fils, aujourd'hui 12 ans et demi (adopté à 6ans), est toujours aussi compliqué.
Ce qui m'inquiète le plus aujourd'hui, ce ne sont pas ses colères, ses mensonges, ces caprices, son insolence .... Non ce qui m'inquiète le plus ce sont ses résultats scolaires. Il est en 5ème, et pour ceux qui m'ont déjà lue, vous vous souviendrez certainement que ce n'est pas sans difficultés. Mais là.... même en étant près de lui pour les devoirs, les leçons, ce sont des vraies prises de tête, il a toujours raison, il sait mieux que nous (malgré ses mauvaises notes), on termine les devoirs à des heures pas possible le soir et le we on y passe un temps fou !
j'avais essayé d'avoir un aide scolaire à la maison,mais il se comporte de la même façon qu'avec nous, et il n'a pas de meilleurs résultats pour autant.
J'ai l'impression que plus çà vient et pire c'est. Nous avons vu son prof principal et le bilan c'est que mon fils est dissipé, bavard, ne travaille pas, ni en classe ni à la maison (He oui , il ne note pas tous ses devoirs !)Sa prof est tout de même alarmiste si il ne change pas de comportement rapidement.
Rien n'y fait, on a déjà essayé les punitions, les promesses...Il doit faire un voyage au sport d'hiver avec le collège, nous lui avons dit qu'il irait seulement à condition de faire des efforts, mais je n'ai pas l'impression que cela marche non plus.
On est en train de réfléchir à son orientation pour l'année prochaine, car je ne pense pas qu'il puisse continuer comme cela longtemps, mais le souci, c'est qu'en 4 ème il n'existe pas grand chose, à part les 4ème et 3ème d'enseignement agricoles.
Ce sont des 4ème et 3ème avec un enseignement général comme au collège, mais il ya aussi des matières d'enseignement agricoles. Ce sont de petites classe (15 à 20 élèves).Dans le collège où il est en ce moment, ils sont 32/classe, c'est beaucoup pour un élève en difficultés.
Un redoublement ne sera pas bénéfique,si il ne travaille pas plus et je ne veux pas qu'il aille en segpa . Alors que faire ?

Merci de m'avoir lue.

Lysiane

bertag
Messages : 99
Enregistré le : sam. 3 mars 2012 13:30
Localisation : bretagne
Situation familliale : mariée
Profil adoption : 2 enfants adoptés à 5.4 ans en Bulgarie avec MDM en 2015 et 3.3 en Chine avec AFA en 2018

Re: problèmes scolaires

Message non lu par bertag » lun. 21 oct. 2013 19:23

bonsoir Lysiane,

Je ne suis pas encore parent adoptif mais je connaisnassez bien les "Maisons Familiales Rurales" que vous semblez évoquer.

Ce sont des écoles privilégiant les petits effectifs, ayant un projet éducatif pour les jeunes.Elles ont un fonctionnement particuliers alliant le système d'alternance, mais aussi un système d'éducation: internat (ce qui semble convenir à certains enfants adoptés à l'adolescence ?), participation active des jeunes au fonctionnement ;les enseignants sont d'ailleurs des "moniteurs éducateurs".
Contrairement aux idées reçues, les MFR forment aussi aux métiers de services à la personnes, métiers du batiments....Il y a plein d'info sur leur site....

J'ai de la famille proche qui était en échec scolaire en 5° ( résultats et comportement) et qui ont fini en BTS. Ce sont des personnes qui sont maintenant pères de famille, intégrés dans la société et la MFR les a beaucoup structurés, sans cette scolarité particulière, ils reconnaissent qu'ils n'en seraient pas là.

Cordialement
Bertag

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: problèmes scolaires

Message non lu par lysiane » lun. 21 oct. 2013 20:00

Bonsoir Bertag,

Merci de votre réponse, en fait, je parlais des lycée agricoles, dans ces lycées il n'y a pas d'alternance, mais quelques stages.
Quant aux maisons familiales rurales, je me suis renseignée,mais il faut que l'élève ait 14 ans à la rentrée de septembre et mon fils n'aura que 13 ans et demi.Donc ce n'est pas possible pour l'instant.
Du coup, on se demande si on l'oriente vers un lycée agricole ou si il faudra patienter un an de plus avec tout ce que cela comporte.
La semaine prochaine, je vais aller au CIO près de chez moi, je verrai bien ce qu'ils en pensent.

Je vous souhaite une bonne soirée.

Lysiane

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1027
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 13 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 9 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: problèmes scolaires

Message non lu par Patricia01 » mar. 22 oct. 2013 12:16

Je suis enseignante, je connais un peu les MFR, et je les conseille toujours fortement à des jeunes comme votre enfant qui sont en plein refus scolaire. Le système d'internat, la pédagogie axée sur la valorisation de ses capacités, l'enseignement plus concret, les stages, tout ça aide beaucoup à retrouver de la motivation. Pour certains de mes élèves, ils ont fait des miracles (pas pour tous hélas). mais effectivement, il faut qu'il ait 14 ans dans l'année civile en cours (soit 2014), c'est-à-dire qu'il ait déjà un an de retard. Quoiqu'il me semble qu'on avait réussi à obtenir une dérogation, une fois... Mais c'est le souci des stages qui veut ça : ils ne sont légalement possibles qu'après 14 ans. Et les MFR sont généralistes en 4°-3°, le but est de monter le projet professionnel en faisant des stages dans différents domaines. Au-delà de la 3°, on peut préparer un CAP via la MFR ou via l'alternance traditionnelle, ou un bac pro en lycée agricole (pas seulement les métiers de l'agriculture).
Le lycée agricole n'a peut-être pas les mêmes exigences en termes d'âge... Et n'oblige pas à être interne, contrairement à la majorité des MFR (mais l'internat, justement, ça aide... mais ça a un coût).
Il existe aussi, encore, quelques 4ème aide et soutien au sein de certains lycées professionnels.
Par contre, les évolutions actuelles tendent à faire disparaître tout ce qui existe en post-5ème hors collège... en tout cas c'est ce qu'on nous disait il y a 2-3 ans, mais pour le moment ça existe encore...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: problèmes scolaires

Message non lu par lysiane » jeu. 24 oct. 2013 18:55

Bonjour Patricia,

Merci pour votre aide, je vais demain au cio et je vais voir si il existes les 4ème dont vous parlez.
C'est vrai que pour les maisons familiales rurales, il est encore trop jeune. Quant aux lycées agricoles, il y en a deux près chez nous, dont un qui prend les élèves sur dossier. (donc là, c'est mort :twisted: !)
On ne sait pas trop quoi faire pour l'instant. Nous avons eu son bulletin cette semaine et la seule appréciation des profs : " Ne respecte aucune consignes quelles qu'elles soient !" Ne parlons pas des notes, ce n'est pas mieux.
Bon, on va lui laisser encore un peu de temps mais je crois vraiment qu'en janvier il faudra prendre une décision ( à moins d'un miracle d'ici là )
Bonne soirée

Lysiane

alex_adopte37
Messages : 61
Enregistré le : sam. 5 janv. 2013 21:14
Localisation : 53000laval
Situation familliale : SEPARE
Profession, activité : COMPTABLE
Centres d'intêret : KARATE / BODY KARATE
Profil adoption : J'ai été adopté à l'âge de 4 mois en Corée du Sud...
emailpersonnel : alex_luigi3792@yahoo.fr

Re: problèmes scolaires

Message non lu par alex_adopte37 » sam. 26 oct. 2013 18:51

bonjour Lysiane, ce que je lis m'interpelle. C'est vrai qu'en 5ème, les ennuis sur l'adoption envers les ados adoptés de leurs camarades commencent. Et aussi les questions sur les origines qui commencent à tourner dans la tête. Votre fils a été adopté à 6 ans, il a des souvenirs de son pays d'origine, notamment ceux de son abandon. Moi je conseille qu'il fasse un sport art martial comme le karaté ce qui l'aidera pas 100% mais qui enlèvera une belle aiguille du pied. ce sport repose sur la maitrise de soi, la détente, le self défense, la discipline, la valorisation de son travail par le passage des grades (ceintures blanche, jaune, orange, verte, bleue, marron et NOIRE). les effets n'arriveront pas d'un coup de baguette maagique mais petit à petit.
moi j'ai fais tout le college, avec un break aprés la 3ème en séjour linguistique de longue durée (6 mois) et j'ai redoublé 4 mois la 3ème pour finir l'année scolaire. j'avais 11 de moyenne général en 3ème. j'ai fais ensuite un bac pro administratif comptabilité et repris mon cursus en BTS et en licence pro. le passage de term pro au bts m'avais fallu énormément de travail personnel. c'est en 5ème que se joue son avenir: filière pro à partir de la 4ème, les jeunes commencent à travailler trés tot, un point positif pour la retraite...

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: problèmes scolaires

Message non lu par lysiane » mar. 29 oct. 2013 10:20

Bonjour Alex,

Tout d'abord, je vous remercie de votre réponse.
Mon fils a été adopté à 6 ans , mais il était en famille d'accueil en France depuis sa naissance . D'après ce que nous savons, sa mère biologique avait déjà un autre enfant placé quand le notre est né. Elle l'a délaissé et il est donc devenu adoptable vers 5 ans et demi, d' où son adoption tardive.
Bien sûr , il se pose beaucoup de questions et il est très en colère après sa mère biologique, ce que je comprends tout à fait.
Quant à sa couleur de peau, c'est vrai qu'il est typé, sa mère biologique est française mais son père serait marocain ou tunisien ou ... (on ne sait pas trop).
Mais son comportement difficile a toujours existé, même lorsqu'il était en famille d'accueil.
Nous avons également pensé qu'il serait bien qu'il fasse du judo, ce qu'il a fait pendant environ 18 mois, mais là encore il a refusé de continuer à y aller ,il fallait se battre pour l'emmener , du coup il a arrêté. Il a voulu faire du canoé, mais là encore il a arrêté, il a voulu faire du tennis, idem...Aujourd'hui , la seule chose qui l'intéresse c'est le hip hop, on l'a inscrit l'année dernière et c'est pour l'instant la seule chose qui lui tient à coeur.
Pour en revenir à ses problèmes scolaires, nous sommes allés au cio la semaine dernière. Nous n'avons pas appris grand chose.
La conseillère nous a proposé un suivi psychologique (et un de plus !), mais il est déjà suivi, il ne va tout de même pas voir 2 psy : un pour le collège et un pour la vie de tout les jours. Je ne pense que ce soit une bonne idée.
Je lui ai parlé des 4ème agricoles, mais elle pense que c'est n'est pas ce qui lui faut, car il n'a pas envie d'un métier dans l'agriculture. Il dit vouloir aller dans l'hôtellerie.Pour elle, il doit faire sa 4ème dans le collège où il est.Et ensuite une 3ème prépa pro.
Le souci, c'est que ses appréciations sont vraiment mauvaises et pour trouver un établissement qui l'accepte en 3ème avec ce genre de dossier , cela ne pas être simple.
J'avoue que je ne sais plus quoi faire, il est vraiment infernal, à la maison c'est de pire en pire, j'ai pensé à annuler mes vacances car j'appréhendais de le garder une semaine entière !Je ne l'ai pas fait car je ne pense que de rester seul à la maison soit une meilleur solution. Mais on est mardi et déjà, je n'en peux plus, il n'est jamais content, il répond en permanence, me fait des crises d 'hystérie pour un oui pour un non, refuse de manger si je ne fais pas ce que lui a décidé.
Il abîme tout, ses vêtements,ses affaires perso, cd, il a un téléphone qui a même pas un an , il est complètement fichu, du coup , hier il avait décidé que je lui achèterai un nouveau téléphone tactile et comme j'ai dit non , il a été infernal toute la soirée.
Je finis par me demander si je ne vais pas le mettre en internat, mais je n'en ai pas envie, pour moi, cette idée me fait horreur. Si on fait ça, il va encore se sentir abandonné, alors que faire ???
Bon ,j'arrête de me plaindre, et encore merci pour votre réponse.

Lysiane

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1027
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 13 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 9 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: problèmes scolaires

Message non lu par Patricia01 » mar. 29 oct. 2013 13:25

La réponse du CIO me surprend (enfin, à moitié... certains CIO ne connaissent pas grand-chose à ces formations un peu marginales, un comble quand même !). Par chez moi, les MFR ne préparent pas qu'à des métiers de l'agriculture. Elles préparent aussi à des formation dans des secteurs de service à la personne, ou de la cuisine et de la restauration, ou même du commerce. Je suppose que mon département n'est pas une exception. Et quoi qu'il en soit, les 4°-3° de mfr sont généralistes et permettent surtout de tenter une nouvelle pédagogie, avec des stages variés. Les élèves que j'y envoie ne se destinent pas à des métiers proches du monde agricole pour la plupart. Et le fait que l'enfant soit pris en charge en continu sur la journée, avec le système d'internat, serait peut-être une bonne chose. Et ne considérez pas l'internat comme un abandon, sinon il jouera de votre culpabilisation : vous remplissez votre rôle de parent en lui donnant les meilleures chances pour préparer son avenir, un point c'est tout. D'autant qu'être séparés, la semaine, peut être libérateur pour lui comme pour vous, et vous y gagnerez en ambiance le week-end. L'internat, ce n'est pas la prison, et ils ont l'habitude des jeunes de ces âges.

Vous devriez peut-être prendre rendez-vous, avec votre fils, avec le directeur d'un de ces établissements (cherchez sur internet les formations proposées par les mfr de votre région... ce sont les formations post-3ème mais ça vous donnera une idée). Mais sachez que là aussi, le dossier scolaire joue. Pas les résultats : uniquement les appréciations. Du coup, lorsqu'on arrive à motiver un élève pour aller en mfr, on arrive généralement à obtenir une amélioration de son attitude en classe parce qu'il sait que s'il fait trop l'imbécile il gâche son dossier. Ce peut être à tenter (peut-être avec l'appui de son collège, s'il y a un cpe qui connaisse bien ce genre de filière, ou son prof principal, qui puisse essayer de le motiver)... mais s'il est en pleine révolte ça peut ne pas suffire.
Bon courage en tout cas !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

asibel
Messages : 7
Enregistré le : mar. 25 janv. 2011 23:45

Re: problèmes scolaires

Message non lu par asibel » mar. 29 oct. 2013 21:41

Bonjour Lysiane,

Je voulais vous parler de mon expérience de l'internat, je ne sais pas si vous vous souvenez, mais nous avions parlé des problèmes de comportement de mon fils. Cela était vraiment dur, alors, dès la 6ème, nous avons pris la décision de l'internat, pour pouvoir relâcher la pression et se retrouver plus sereinement le WE. Mon fils étant passionné d'équitation, nous avons trouvé un collège avec une section sportive équitation. le projet a été bien préparé (pour éviter le sentiment d'abandon), et il a adhéré à l'idée, et tout c'est bien passé. Il a fait sa rentrée en 4ème cette année, il est beaucoup mieux dans ses baskets, il a plein de copain, et ne jure que par l'internat.
C'est sur qu'il a cette passion qui l'ancre dans la vie, mais je pense qu'il est possible de trouver des internats avec différents centre d'intérêt : les sapeurs pompiers, d'autre sport...
Mais c'est sur que les problèmes de discipline de votre fils risquent fort de freiner l'entrée à l'internat.

Sinon, il faudrait peut-être monter un dossier auprès de la MDPH pour un ITEP,
ou voir près de chez vous s'il n'y a pas des structures du genre CREF (http://www.creaiorslr.fr/Annuaire-regio ... LA-BELUGUE)

Sinon, au vu de ses difficultés scolaires, a- t' il eu un bilan orthophonique et des tests psychométriques? Cela mettrait peut-être en évidence des problèmes de type dys ou une nécessaire orientation en segpa ou ulyss;
Je vous conseillerais de vous mettre en relation avec un neuropédiatre pour éclaircir tout cela.

Donnez-nous des nouvelles et bon courage....

Asibel

PS au sujet des MFR : il ne sont pas tous spécialisés en agriculture
exemple : http://www.mfr01.fr/Pont-de-veyle/Forma ... rmation=61

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: problèmes scolaires

Message non lu par lysiane » jeu. 31 oct. 2013 10:17

Bonjour Patricia, Asibel,

Je vous remercie de vos réponses.
Patricia, oui nous irons visiter un lycée agricole ainsi qu'une mfr en janvier lors des portes ouvertes. Nous irons avec mon fils, peut-être va-t-il voir des choses auxquels il ne pensait même pas. Il n'a que 12 ans et il parle d 'hôtellerie que depuis très peu de temps , alors à son âge est-ce vraiment son choix définitif ??? Si il reste sur son choix, il faudrait qu'il s'accroche et fasse au moins la 4ème pour ensuite faire une 3ème prépa pro ou alors redoubler sa 5ème pour aller dans une mfr. Mais pour cela il faut absolument qu'il change de comportement.
Asibel, oui, je me souviens que nous avions parlé de votre fils et je suis heureuse qu'il aille mieux. Je vais aller voir les liens que vous m'avez envoyés , de toute façon toute piste est bonne a explorer.
Mardi, nous avions rdv avec sa psy (tous les 2) , je lui ai dit tout ce que j'avais sur le coeur (je crois que je ne l'avais jamais fait complètement). Je crois qu'elle a vraiment pris conscience de la situation, elle a beaucoup parlé avec mon fils, il s'est mis en colère, il a dit qu'il en avait marre lui aussi , il en avait les larmes aux yeux.IL a également parlé du collège, il a donné des exemples pour lesquels il peut être puni, des choses parfois, que nous adultes on ne discuterait même pas, mais lui si il décide que ce qu'on lui demande ne sert à rien, alors il ne le fait pas et il se fait punir !
Bref, ce rdv a duré pratiquement 1 heure.
Elle lui a demandé de s'engager à changer au moins une chose pour essayer d'arranger la situation. Il a proposé de prendre sa douche le matin,plutôt que le soir(mais il s'engage à le faire rapidement pour qu'on soit à l 'heure), comme cela il sera de bonne humeur pour partir au collège et on ne séparerait plus fâchés dès le matin :( On va essayer et on verra bien, après tout , cela ne coûte rien d'essayer .
Hier, nous avons passé une journée impeccable :D . On a fait des gâteaux, on est allé se promener à pieds, il avait pris de l'argent dans sa tirelire, et le temps que j'aille chercher le pain, il est aller m'acheter des fleurs ! Ces changements d'attitude sont vraiment déstabilisant !
Voilà un peu près où nous en sommes, sur ces quelques mots, je vous souhaite un bon we.

Lysiane

Répondre