Celle sans qui...

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Répondre
Papouase
Messages : 33
Enregistré le : sam. 17 août 2013 22:55

Celle sans qui...

Message non lu par Papouase » dim. 3 mai 2020 02:03

Celle sans qui....

Le jour de ton anniversaire, ma loulou, chaque année, j'ouvre un œil bien avant d'entendre tes petits pas précipités sur le parquet; tu accours tous les matins dans notre chambre avec ta portée de bébés: le phoque, l'éléphanteau, la taupe, la poupée, le chaton, le nounours(on sait jamais lequel), l'autre éléphant...et tu fais ton nid dans notre lit. On n'a plus de place et on grogne un peu...mais on adore ça.
Mais en ce jour particulier, un jour d'hiver, j'ai depuis longtemps les yeux ouverts. Par les rideaux entrouverts, vers le petit bout de ciel que j'entrevois, j'envoie une pensée.
Je ne pense que rarement à celle qui t'a portée. Nous sommes dans la vie, notre tourbillon avec toi, nos vertiges d'émotions et notre quotidien bien rempli de papa, maman et crapulette.

Je me dis qu'elle aussi, peut-être, pense à toi en même temps que moi. Ou peut-être pas. Je n'en sais rien.
En quelques minutes, dans l'obscurité et le calme de la chambre, je lui envoie des images, par la pensée.

Toi qui ris aux éclats en découvrant tes petites canines pointues, quand on joue.
Toi qui joues à la maman de 8 enfants dont un qui va bientôt naître( encore une peluche sous ton tshirt, vite il va sortir! ).
Toi qui parles si bien déjà.
Toi qui nous fais tellement rire quand tu reprends les expressions d'argot de papa. On dirait "Litteul Kevin"!
Toi qui fais déjà des blagues. Bon, souvent les mêmes...
Toi qui détournes un peu le regard ou qui changes de sujet quand on te dit " je t'aime", avant de te lover dans nos bras. Parce que ça te touche et que tu ne veux pas trop le montrer non plus, non mais ho.
Toi qui as le nez plongé dans tes livres.
Toi qui te mets une jupe qui tourne par dessus la salopette, les chaussettes qui montent sur le pantalon, le t-shirt rose d'été en janvier et la doudoune par dessus. Classe, ma fille.
Toi qui danses comme une folle sur du heavy metal.
Toi qui me maquilles avec application(mais comme une voiture volée).
Toi qui tapes des pieds quand on te refuse une énième histoire avant le dodo.
Toi qui tapes la discute avec les commerçants du quartier( quel charme pour l'avoir, ta chouquette!)
Toi qui poses des questions, déjà. Non ma puce, on connaît pas son nom. Mais on va lui donner un surnom si tu veux.
Toi qui t'enfouis sous mon pull( le géant) et moi qui joue à accoucher. Oh! C'est une fille!( pour la 100ème fois.)
Toi qui veux maitriser tes émotions, mais qui trembles et pleure à chaudes larmes quand la petite poule se perd en mer sans papa ni maman.
Toi qui essaies de nous refourguer le Mistigri en mettant biiiieeeen la carte qui dépasse du paquet.
Toi qui nous épates, chaque jour.
Toi qu'on ne se lasse pas de regarder grandir.
Toi qui sais déjà raconter ton histoire.
Toi qui as déjà tellement de questions de grands dans ta petite tête.

Il y a mille images et mille mots que je pourrais lui envoyer pour qu'elle sache que tu es merveilleuse et follement aimée.

Ce jour là, je pense à celle sans qui tu ne serais pas là, avec tes petits pieds chauds sous notre couette, un sur moi et l'autre sur ton papa, tes peluches dans nos ganaches encore froissées, à râler parce que tu n'as pas assez de place, et que rrrho, la nuit c'est fini on se réveille et je suis prem's aux toilettes, d'abord!

A l'année prochaine, donc.

J.

Audrey-François
Messages : 11
Enregistré le : mer. 5 févr. 2020 09:32
Localisation : Dordogne
Situation familliale : Mariée
Profession, activité : Fonctionnaire
emailpersonnel : a.thonat24@gmail.com

Re: Celle sans qui...

Message non lu par Audrey-François » dim. 3 mai 2020 07:13

Merci pour ce témoignage d’amour maternel. Cet amour inconditionnel transparaît dans chacun de vos mots. Dans la chaleur de ses petits pieds se nichant contre vous. Dans votre angoisse du temps qui passe, toujours beaucoup trop vite emportant avec lui innocence et insouciance. Il se manifeste dans l’idée de donner un surnom à celle qui n’est pas là, présente physiquement mais sera toujours là, dans vos pensées et les siennes. La vie est un cadeau, il paraît. Mais uniquement quand il est partagé. Bon anniversaire à votre oisillon. Bon vent à vous.

chrischris
Messages : 269
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 14:27
emailpersonnel : adoptionattente@yahoo.fr

Re: Celle sans qui...

Message non lu par chrischris » dim. 3 mai 2020 10:22

J'aurais pu écrire ses mots tant je m'y retrouve. Comme vu, je ne pense qu'assez rarement à celle qui a mis mon fils au monde. L'une de ses occasions est son anniversaire.

J'espère qu'elle ne s'inquiète pas trop pour cet enfant qu'elle n'a pas pu/voulu garder et qu'au fond d'elle, elle ressent qu'il va bien.

Bon anniversaire à votre puce

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1144
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Celle sans qui...

Message non lu par Patricia01 » dim. 3 mai 2020 12:17

C'est un texte magnifique !

Bon anniversaire à votre puce, qui grandit si vite, trop vite, comme tous les enfants (mais on est si fiers qu'ils grandissent !)
Et une pensée à toutes les mamans de naissance grâce à qui nos enfants sont là...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 14 et 10 ans

Répondre