Besoin d'aide svp

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Répondre
Romaric89
Messages : 1
Enregistré le : sam. 24 nov. 2018 12:50

Besoin d'aide svp

Message non lu par Romaric89 » sam. 24 nov. 2018 13:08

Bonjour à tous
Moi c'est Romaric et j'ai 34 ans.
Je viens vers vous afin que peut être que l'on puisse m'aider car je me pose certaines questions.
Ma situation est que j'ai été abandonné par mes parents biologiques juste après ma naissance(donc encore bébé) et j'ai été adopter le jour de mes 14 ans.
J'ai donc eu le statue de pupille de l'état mais la question que je me pose c'est y'a il un âge limite?
Et comment faire pour obtenir la carte de pupille de l'état que je n'ai jamais acquière et qui donne le droit à des aides et autres choses car je n'ai jamais eu connaissance de cartes.
J'ai résidé dans un foyer avant d'être placé dans une famille en attente d'adoption.jai vécu avec eux pas mal de temps avant d'être adopté.
J'étais également suivi par des éducateurs régulièrement
Et j'ai également essayer de reprendre contact avec ma mère biologique qui ne veux toujours au jour d'aujourd'hui me rencontré et me connaître car bcp de questions me trottent dans la tête.Bref
J'ai vraiment besoin d'avoir ces renseignements pour la carte et le statue car je suis un peu désemparé .
Pour ceux qui seraient désireux de me venir en aide je pourrai donné les infos me concernant car je n'ai aucune idée de la démarche à entreprendre.
Merci beaucoup.
Cordialement Romaric

ririx
Messages : 14
Enregistré le : mar. 7 nov. 2017 12:43

Re: Besoin d'aide svp

Message non lu par ririx » sam. 24 nov. 2018 13:39

Bonjour,
Je pense que vous confondez pupille de l'état et pupille de la nation. Il existe une carte de pupille de la nation, mais cela concerne les orphelins de guerre (statut créé pour les enfants des soldats de la première guerre mondiale, étendu aux enfants dont les parents ont été tués ou blessés en guerre, attentat...). En revanche, le statut de pupille de l'état, c'est-à-dire un enfant pris en charge par l'état en l'absence de parents pour s'occuper de lui, ne donne lieu à aucune carte à ma connaissance, et prend fin lorsque l'enfant est adopté, retourne dans sa famille ou devient majeur.

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1023
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 13 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 9 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Besoin d'aide svp

Message non lu par Patricia01 » dim. 25 nov. 2018 19:02

La réponse précédente est très claire.
Un enfant pupille de l'état est un enfant qui n'a juridiquement plus de famille (quelle qu'en soit la raison : abandon à la naissance ou plus tard, retrait d'autorité parentale...). Il est donc sous la tutelle de l'état (via le préfet et le conseil de famille des pupilles de l'état). Cela ne donne aucun droit particulier, il n'y a pas de carte. Quand c'est possible/souhaitable, le Conseil de Famille recherche une famille d'adoption pour ce pupille, et, une fois l'adoption prononcée, l'enfant n'est plus pupille puisqu'il a maintenant une famille. Quand ça n'est pas possible, il reste pupille jusqu'à ses 18 ans, simplement pris en charge par les services sociaux du département (et ensuite il est juste un adulte comme les autres, majeur et responsable, mais sans famille).

Sinon, pour ce qui est du contact avec la famille de naissance : en cas de besoin, on peut contacter le service adoption du département, où doit se trouver le correspondant local du CNAOP : c'est lui qui pourra vous donner accès à votre dossier... mais je suppose que c'est déjà fait puisque vous dites que votre mère ne veut pas de ce contact ? Ils doivent probablement pouvoir vous proposer également une aide psychologique si tout cela est difficile à vivre.

Bon courage en tout cas...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Répondre