Adopter la soeur biologie de notre fille

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Répondre
Benjamine
Messages : 4
Enregistré le : lun. 14 août 2017 21:40

Adopter la soeur biologie de notre fille

Message non lu par Benjamine » lun. 14 août 2017 22:00

Bonsoir,
Nous avons adopté notre fille au Burkina Faso en 2011, nous avons appris que sa petite soeur de 3 ans vient d'être confié à une famille d'accueil, nous ne savons pas si elle va être confiée à l'adoption. Mais nous y pensons beaucoup.
Pensez vous que nous aurions une espèce de "priorité " si elle était adoptable ?
Si vous avez des infos a ce sujet. Je vous remercie.

chrischris
Messages : 202
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 14:27
emailpersonnel : adoptionattente@yahoo.fr

Re: Adopter la soeur biologie de notre fille

Message non lu par chrischris » mar. 15 août 2017 13:02

Bonjour,

Je ne sais pas si cela vous donnerait une "priorité" puisque, au vu de l'âge de sa petite soeur biologique, votre fille ne l'a jamais connue, n'a pas été élevée (même temporairement) avec elle et n'a donc créé aucun lien.

Par ailleurs, vous devrez faire face à d'autres "obstacles" :

- obtenir un nouvel agrément (à moins que vous en ayez un déjà)
- vous faire accepter par une OAA qui pratique des adoptions là-bas et leur faire accepter un apparentement avec un enfant déjà identifié.

Bonne chance à vous

Benjamine
Messages : 4
Enregistré le : lun. 14 août 2017 21:40

Re: Adopter la soeur biologie de notre fille

Message non lu par Benjamine » jeu. 17 août 2017 11:44

Merci pour votre réponse,
Nous demandons à nouveau un agrément et oui le sujet délicat est que l'enfant est identifié, ce qui est contraire à l'éthique de l'adoption.
Nous allons recontacter notre OAA pour savoir si il peuvent nous accompagner à nouveau, c'est un peu délicat mais nous n'avons pas d'autres options.
J'ai lu que dans certains pays, le fait que les enfants soient frère et sœur (même si ils ne se sont pas connus) donnait la préférence à cette famille. Du coup, je me demandais si quelqu'un avait des infos spécifiques sur le Burkina Faso.
Bonne journée

Fifoune
Messages : 211
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente) et de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente)
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: Adopter la soeur biologie de notre fille

Message non lu par Fifoune » jeu. 17 août 2017 13:48

Je vais me faire l'avocat du diable, mais êtes vous sûrs du lien biologique ? Car il arrive que dans certains pays, on invente des liens bio pour pousser les parents à adopter plusieurs enfants au lieu d'un (pour sauver un enfant supplémentaire et faire rentrer de l'argent dans l'orphelinat ou la famille d'accueil...). La question est délicate (et souvent taboue), mais elle peut se poser.

Bonne réflexion,
Delphine
Delphine (41 ans) maman d'une puce de 13 ans (Haïti, 2009) et d'un ptit gars de 8 ans (RDC, 2016)

chrischris
Messages : 202
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 14:27
emailpersonnel : adoptionattente@yahoo.fr

Re: Adopter la soeur biologie de notre fille

Message non lu par chrischris » jeu. 17 août 2017 14:00

Bonjour,

Au fil de la conversation, d'autres questions se posent :

Aviez-vous l'intention d'adopter un deuxième enfant avant de savoir que cette petite fille venait d'être placée en famille d'accueil ?
Souhaitez-vous l'adopter pour que votre fille ait un lien génétique avec quelqu'un ou est-ce juste pour "sauver" cette enfant ?

Je ne vous demande pas de répondre ici bien sûr :) Mais c'est juste une façon de vous aider dans votre réflexion

Benjamine
Messages : 4
Enregistré le : lun. 14 août 2017 21:40

Re: Adopter la soeur biologie de notre fille

Message non lu par Benjamine » lun. 14 mai 2018 15:20

Bonjour, merci pour l’intérêt que vous portez à ce sujet.
Voila ou nous en sommes, nous sommes en cours d'agrément pour un deuxième enfant, et effectivement Chrichris, le point central de nos conversations tourne autour de l'envie de ce deuxième enfant, est ce qu'on le veux pour nous, pour combler un désir d'enfant ou seulement parce qu'elle est la, avec son petit lien génétique avec notre fille... C'est un sujet qui est bien compliqué parce qu'il y a un peu tout dedans notre envie.
Après l'arrivée de notre fille, nous voulions faire un deuxième agrément tout de suite (nous avions un agrément pour deux enfants au départ), puis la première année était tellement rock'n roll, qu'on a dit plus tard... puis même si nous n'avons jamais voulu avoir un enfant unique, les mois sont passés, on s'est retrouvé à trois, dans un équilibre... Sans le courage de tout remettre en branle avec toutes les incertitudes quant à l'aboutissement d'une deuxième procédure.
Depuis nous avons contacté notre OAA qui ne nous suivra pas pour cette procédure, c'est une toute petite structure et notre projet leurs semble bien compliqué.
Seul recours pour nous, que le Burkina demande lui même à la France de nous proposer cet enfant. Nous nous sommes redu sur place en Janvier et nous avons rencontré la petite, notre grande a pu retrouver une partie de ses racines... Nous avançons doucement..
Bonne Journée

Répondre