Mal-être..abandon et handicap..

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Répondre
Dexter5350
Messages : 3
Enregistré le : sam. 1 nov. 2014 23:32
emailpersonnel : xmen02062000@hotmail.com

Mal-être..abandon et handicap..

Message non lu par Dexter5350 » dim. 2 nov. 2014 00:25

Bonsoir à tous et à toutes.

Voilà, je suis un nouveau qui a découvert ce forum aujourd'hui même et je viens me confier à vous en tant que jeune adulte adopté.
Je suis un jeune homme de 21 ans d'origine Indienne né à ce qui paraît dans la capitale, New Delhi. J'ai été adopté assez tard..à l'âge de 4 ans et demi par une famille Belge. Malheureusement, même si je sais que ce n'est pas ma faute et que je n'ai absolument rien demandé, je suis né avec une malformation (exstrophie vésicale). J'ai subi plusieurs interventions chirurgicales dès ma naissance et dans les années qui ont suivi en Belgique pour me permettre de rester en vie.

Je suis assez mal dans ma peau depuis un petit temps par le fait d'avoir été abandonné par mes parents biologiques, je n'ai aucunes informations sur eux (sauf un nom) et je leur en veut surtout même si je sais pas si c'est vraiment de leur "faute" ou non le fait que je sois né avec cette malformation. Quand j'étais jeune, je n'y faisais pas attention mais maintenant, à 21 ans, je me remets constamment en question : Et si mes parents biologiques ne m'ont pas gardé à cause de cette malformation ? Serais-ce la clef de mon abandon ? Je ne suis pas aimable vu que je suis venu au monde avec une maladie ? Si j'avais pas eu cette malformation, aurais-je été quand même abandonné ?

Un handicap et un rejet au début de ma vie..reste toujours ce handicap qui me poursuivra jusqu'au bout de mes jours..tout en sachant qu'avec cette malformation, je n'ai pas du tout un nombril comme tout le monde encore moins un pénis comme tous les hommes, que je dois utiliser un moyen médicale pour uriner et que je coupe toutes les barrières avec la gente féminine car je ne pourrais jamais avoir je pense de relations sexuelles "normales" avec le sexe opposé. Je me sens si différent de tous mes potes qui eux, ne sont pas adoptés, n'ont pas de handicap, ils n'ont pas été abandonnés, ils connaissent leurs histoires, leurs origines, ont des petites amies, une vie normale...et moi, je reste seul à 21 ans sans expériences mise à part une petite amie où ça avait duré 2 mois mais je ne saurais jamais aller plus loin. Je suis littéralement impuissant sur ce plan de la vie. Seul ma famille adoptive est au courant de mon handicap, pas mon cercle d'amis. Je ne leur dirai jamais! Comment un être humain peut-il vivre sans amour et tendresse ? C'est impossible! J'ai perdu également ma maman "adoptive" quand j'ai eu 17 ans..Une claque de plus dans ma vie!

Je suis parti à l'aventure tout seul cet été pendant 3 semaines à la découverte de l'Inde pour voir réellement d'où je venais car j'en ressentais le besoin d'y aller. Je me sentais assez prêt et mature pour faire un petit "retour aux sources". Et surtout le besoin de m'y rendre seul sans la présence d'une personne de la famille ou d'un ami car c'est mon pays et ça ne regardait que moi.

Ce voyage fut merveilleux! Une très bonne expérience! J'ai enfin su voir vraiment d'où je venais de mes propres yeux après 21 ans, voir la mentalité des Indiens, leurs cultures, leur philosophie de vie, leurs richesses, les défauts du pays, découvrir quelques mots de ma langue d'origine,..(je n'avais aucuns souvenirs avant mon adoption.)

Mais depuis que je suis revenue d'Inde, je me sens quand même mal, je me disais souvent que n'importe qui parmi les Indiens/Indiennes auraient pu être mon papa et ma maman..voir des familles Indiennes à maintes reprises cela m'a fait très bizarre de voir cela..pourquoi ? Je suis déjà sûr que j'y retournerai..Je suis à la fin de mes études Supérieures et je sais que j'y retournerai le plus rapidement possible découvrir de nouvelles facettes cachées de mon pays.

Mon gros problème reste : D'après vous, est-ce-que mes parents biologiques m'ont abandonné à cause de cet handicap de naissance ? Le handicap peut-être dû à une malnutrition de la part de la mère biologique ? Donner son bébé à l'adoption est-ce vraiment un acte d'amour pour l'enfant ? Je n'ai jamais consulté mon dossier d'adoption à ce jour..J'ai juste téléphone une fois à l'association et le Monsieur m'a juste dit qu'il y avait un nom (qui m'a bien évidemment émit) et qu'il était préférable que je vienne sur place pour voir mon dossier en sa présence pour ne pas être trop déséquilibré sur le plan affectif..quand j'ai retenu ses phrases, ça me fait peur..peur de me rendre sur place..mais je pense que c'est la seule solution pour espérer avoir peut-être un bout de mon histoire de naissance..je ne sais pas..j'ai peur.

Merci de m'avoir lu.

Dexter. ;)

gagatte
Messages : 447
Enregistré le : sam. 10 janv. 2009 14:25
Localisation : Europe
Situation familliale : Mariée, trois enfants
Profil adoption : un enfant adopté
emailpersonnel : magaliparent@hotmail.com

Re: Mal-être..abandon et handicap..

Message non lu par gagatte » dim. 2 nov. 2014 01:45

Bienvenu Dexter,

Je suis tres touchee par votre message. Nous avons adopte une petite fille avec un petit handicap, pour l'instant elle est petite et ne se rend pas vraiment compte de ses differences avec les autres, et elle a la chance d'avoir une force de caractere incroyable pour depasser ses difficultes, mais je me demande comment elle vivra tout cela plus tard. Notamment les moqueries, j'espere qu'elle saura y faire face.

Je ne sais pas vraiment quoi vous repondre, chaque histoire d'abandon est differente. L'abandon n'est pas toujours un acte d'amour, mais c'est souvent un acte desespere, je le pense. Je crois que c'est une bonne chose d'etre retourne dans votre beau pays de naissance, pour mieux comprendre ce qui a pu pousser vos parents de naissance a vous confier a l'adoption.

Vous etes-vous deja rapproche d'autres jeunes adultes adoptes? D'autres personnes souffrant du meme handicap que vous, pour voir comment ils vivent leur vie amoureuse et affective?

Je vous souhaite de trouver reponse a vos questions, d'accepter votre destin, tout ce qui a fait que vous etes vous, avec votre identite propre, votre histoire particuliere, vos defauts mais aussi toutes vos qualites. Vous avez une famille qui vous aime, des amis, appuyez-vous sur eux, ils sont la pour vous. Plein de belles choses pour la suite
mariée, trois enfants

Dexter5350
Messages : 3
Enregistré le : sam. 1 nov. 2014 23:32
emailpersonnel : xmen02062000@hotmail.com

Re: Mal-être..abandon et handicap..

Message non lu par Dexter5350 » dim. 2 nov. 2014 03:14

gagatte a écrit :Bienvenu Dexter,

Je suis tres touchee par votre message. Nous avons adopte une petite fille avec un petit handicap, pour l'instant elle est petite et ne se rend pas vraiment compte de ses differences avec les autres, et elle a la chance d'avoir une force de caractere incroyable pour depasser ses difficultes, mais je me demande comment elle vivra tout cela plus tard. Notamment les moqueries, j'espere qu'elle saura y faire face.

Je ne sais pas vraiment quoi vous repondre, chaque histoire d'abandon est differente. L'abandon n'est pas toujours un acte d'amour, mais c'est souvent un acte desespere, je le pense. Je crois que c'est une bonne chose d'etre retourne dans votre beau pays de naissance, pour mieux comprendre ce qui a pu pousser vos parents de naissance a vous confier a l'adoption.

Vous etes-vous deja rapproche d'autres jeunes adultes adoptes? D'autres personnes souffrant du meme handicap que vous, pour voir comment ils vivent leur vie amoureuse et affective?

Je vous souhaite de trouver reponse a vos questions, d'accepter votre destin, tout ce qui a fait que vous etes vous, avec votre identite propre, votre histoire particuliere, vos defauts mais aussi toutes vos qualites. Vous avez une famille qui vous aime, des amis, appuyez-vous sur eux, ils sont la pour vous. Plein de belles choses pour la suite
Bonsoir Gagate,

J'ai une grande sœur qui a été adoptée aussi ainsi qu'un grand frère mais qui sont d'origines Coréennes. Ils n'ont pas de handicap. Sinon, je ne me suis pas rapproché avec d'autres jeunes adultes adoptés..du moins pas pour l'instant. Je ne connais personne avec le même handicap que moi. D'après les informations sur Internet, c'est une malformation très rare..une naissance sur 30/50 000..pourquoi moi ? :(

C'est à cause de ma malformation que je mets des barrières à la gente féminine comme je l'ai marqué. Je suis en général un individu très social, je m'épanouis comme je peux par le biais de diverses activités extérieures (théâtres, VTT, sorties entres ami(e)s, sport,..) mais je me sens quand même très différent des autres, je ne me sens plus dans les normes. Je le remarque que maintenant, à 21 ans..je pense que c'est parce-que je mûri au fur et à mesure du temps, je me remets souvent en question, je deviens un jeune adulte mais un jeune adulte qui au final n'as pas vraiment eu de chance dans sa vie jusqu'à présent. Dès fois, je me dis que je n'aurais pas dû naitre..que j'aurais préféré mourir. Vivre avec un abandon inné à vie, avec un handicap à vie, ..très difficile tout ça et pourtant je suis toujours là. De plus, je ne sais pas ce qui est le pire..être né sous X ou mourir sous X ?

Je n'en parle pas, je garde tout ça pour moi, dans ma tête. Je souffre mentalement et je ne sais pas jusque quand ça va durer..pourtant j'ai tout pour être heureux : une famille avec qui je m'entends relativement bien, une situation financière stable, des hobbies, un futur métier (comptable), des bons potes avec qui je sors pas mal de fois en soirées,..mais aucune petite amie et tout ce qui s'en suit..Comme je l'ai écrit, je n'ai eu qu'une relation amoureuse dans ma vie à 21 ans..ce qui n'est pas beaucoup. J'essaye de rester moi-même, d'être le plus ouvert possible aux autres, créer des nouveaux liens,..mais au final je reste très différent de mes condisciples. Dur de voir tous mes potes me raconter leurs péripéties sentimentales/sexuelles et tout ce qui touche ce domaine. Tandis que moi, et bien je n'ai rien. Je ne suis rien, je n'ai rien connu de cela quasiment. Je commence très facilement à me dire qu'au final et bien je ne suis pas fait pour connaître l'amour, avoir une vie amoureuse,..du moins c'est la perception que j'ai de ma personne pour le moment. Ce qui me frêne aussi, c'est le fait d'être petit (1m62) pour un garçon..c'est pas beaucoup. On ne m'a jamais dis que j'étais mignon en 21 ans par exemple. Aucunes filles. Je perds littéralement confiance en moi depuis un petit moment mais je tiens toujours le coup. Aurais-je le droit un jour d'être heureux dans ma vie ? Je l'ai été au moins une fois quand j'étais en Inde même si j'étais seul. Est-ce-que je connaîtrais le bonheur à deux un jour ? Je ne sais pas..

Merci en tout cas pour ton soutien.

Dexter.

bertag
Messages : 97
Enregistré le : sam. 3 mars 2012 13:30
Localisation : bretagne
Situation familliale : mariée
Profil adoption : 2 enfants adoptés à 5.4 ans en Bulgarie avec MDM en 2015 et 3.3 en Chine avec AFA en 2018

Re: Mal-être..abandon et handicap..

Message non lu par bertag » dim. 2 nov. 2014 19:00

Bonjour,

Beaucoup de chose dans votre message...

- Etant du milieu médical, je pense pouvoir vous dire que la malformation que vous aviez à la naissance fait partie des "aléas" et que l'on ne puisse pas trouver de causes si ce n'est le "pas de chance"...

- Même si votre malformation est très rare, il existe d'autres malformations qui ont des conséquences pour les hommes et qui sont beaucoup plus fréquentes: hypospadias , cryptorchidie bilaterale avec pose de prothèse, ambiguité sexuelle... Il existe peut être des groupes de discussion sur internet ??...Vous pourriez aussi prendre RDV avec les médecins qui vous ont opéré. Ils peuvent surement vous rassurer, vous aiguiller.

- Mais je crois que le plus important est que ce n'est pas votre "handicap" qui fait votre personne: Vous êtes un jeune homme , qui fait des études, qui a des qualités, des défauts, qui a tel ou tel goût, et c'est cela qui fait votre valeur de personne humaine... Les gens que vous cottoyez dans la vie de tous les jours vous voient comme un étudiant ou un copain ou un joueur de théatre ou ..., pas comme un "handicapé"

- En dépit des "statistiques", beaucoup de personnes ne rencontre leur partenaire que très tard et l'age moyen du "premier rapport" ne veut pas dire grand chose...

- pourquoi ne pas parler avec votre meilleur ami de votre "handicap"? la parole libère parfois....

- Comme Gagatte vous le dit, vous pourriez envisager de rencontrer d'autres personnes adoptés. Je ne sais pas si en Belgique, il existe des antennes de "la Voix des adoptés" mais les rencontres, les activités qu'ils organisent sont très appréciées des "adoptés". C'est comme une seconde famille où l'on peut dire des choses plus facilement et trouver du soutien.

- Peut être, un jour, quand vous serez prêt, pourrez vous travailler avec un thérapeute sur l'idée de votre image corporelle et l'estime de soi...

Je vous souhaite bon courage
Cordialement
Bertag

Dexter5350
Messages : 3
Enregistré le : sam. 1 nov. 2014 23:32
emailpersonnel : xmen02062000@hotmail.com

Re: Mal-être..abandon et handicap..

Message non lu par Dexter5350 » lun. 3 nov. 2014 14:55

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

Je pense que les autres malformations que vous me citez sont certes, bien moins grave par rapport à celle que j'ai..sauf erreur de ma part.
J'ai déjà tapé maintes fois "exstrophie vésicale" sur Google, et je suis déjà tombé sur deux-trois forums parlant de cette malformation avec certaines questions/réponses..
Les médecins qui m'ont opéré viennent de Lyon. Je réside en Belgique. Je me suis fait opéré comme je l'ai marqué, dès mon plus jeune âge..Je ne suis plus allé à Lyon depuis bien longtemps à l'heure actuelle.

"Handicapé" ? Vous considérez donc que ma malformation n'est pas un réel handicap ? Pour moi ça l'ai même si il ne se voit pas dans la vie de tous les jours.

Je n'ai jamais entendu parler de "la Voix des adoptés", ce concept ne me dis rien en Belgique.

J'ai des bons potes mais un meilleur ami, non pas vraiment. Je préfère garder ce souci rien que pour moi-même. Moins j'en parle, mieux sais pour moi car je sais bien que dans ma tête, je reste très différent de mon entourage.

L'idée d'un thérapeute pourrait en effet, être assez bénéfique.

Bien à vous,
Dexter.

cel-alban
Messages : 51
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:26
Localisation : eure et loir
Situation familliale : en couple, 1 petite Morgann
emailpersonnel : celrubio@yahoo.fr

Re: Mal-être..abandon et handicap..

Message non lu par cel-alban » mar. 20 janv. 2015 23:18

bonsoir,

votre message me touche moi aussi puisque maman adoptante d'une petite puce avec handicap physique.
alors ce n'est probablement pas pour cette particularité qu'elle a été abandonnée mais probablement par peur de ne pas pouvoir faire face.... mais avec beaucoup de dignité.
vos parents biologiques n'ont peut être pas su pu faire face...

vos parents adoptifs ont fait face.
A vous désormais de faire face aussi! pour vous car vous le méritez!
et oui vous le méritez, vous êtes "aimable" et ce malgré cette différence.

sautez le pas, voyez un médecin spécialisé pour parler de vous, pour poser vos questions (toutes, même les plus farfelues), rencontrez des adoptés avec qui parler de tout ça.

bonne soirée
cel et alban,
heureux parents de 2 puces

Répondre