enfant epuisant

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
chrysou
Messages : 27
Enregistré le : ven. 24 déc. 2010 09:51

Re: enfant epuisant

Message non lu par chrysou » jeu. 2 août 2012 13:40

Bonjour Lysiane,

Je ne peux résister à l'envie de vous faire un petit coucou et de vous transmettre un message de soutien.
Comme je vous comprends, pour moi aussi vivre cela parfois (souvent...)
J'apprends à gérer en essayant de relativiser car, en ce qui me concerne, j'ai compris qu'il me fallait "lâcher" un peu car j'étais je pense trop exigente à la fois envers moi même mais aussi envers mon loulou.
Nous sommes si différents, il vit à 300 à l'heure : je suis plutot calme et réfléchie, c'est un aventurier impulsif et je suis plutot du genre à tout prévoir laissant peu de place à l'imprévu, et ... et... et...
Avoir posé tout cela m'a aidé dans ma démarche pour relativiser car elle permet également de sortir du schéma de l'adoption qui serait la source qui expliquerait tout (partout à l'école, chez le psy, à l'extérieur on met cet argument en avant et du coup, ne devenons nous pas un peu "aveuglés" par cela ?)
Je l'ai amené également au CHU toute une journée où il a subi des tas d'examens , différents entretiens psy et neuro sur les conseils des instituteurs qui le "diagnostiquaient" hyperactif (par rapport aux autres !) pour me dire qu'il n'y avait rien (ouf !).
Finalement, en ce qui concerne mon fils, j'ai compris que c'était sa manière d'attirer l'attention.

J'ai appris à me faire confiance (car la clé est là selon moi) à croire en moi pour ensuite apprendre à lui faire confiance et à croire en lui. En lui renvoyant une image confiante je crois le mettre en confiance lui même (en tout cas je l'espère !!!)

Parfois, quand la moutarde lui monte au nez (souvent !!!) il claque la porte en lachant quelques jurons... je surveille d'un oeil et m'aperçois qu'il est allé se calmer avec quelques tours de pédales sur le vélo, puis revient plus tard avec un gros bisou et un 'je m'excuse maman" et là .... je comprends que le principal est dit et c'est le coeur regonflé et la petite larme à l'oeil (que je cache !!!) que je repars ;-)

Faites vous confiance Lysiane, peu importe le jugement des autres, votre fils a une personnalité bien à lui, une histoire singulière et parfois la société n'est pas très tendre avec ceux qui "sortent du moule". Chaque enfant est différent et avance dans la vie à son propre rythme, se construit avec ses propres repères. L'adoption nous oblige sans cesse à nous remettre en question, à remettre nos modèles éducatifs en doute. Parfois , il m'arrive de penser qu'elle "fausse" les choses car avant de chercher des explications à nos interrogations liées directement à l'enfant, la famille, le contexte, elle s'immisce comme le point de départ de divers maux et enlève beaucoup de spontanéité dans nos approches.

L'idée de la colonie est très bonne. Elle l'aidera à trouver d'autres repères dans en environnement différent, avec d'autres camarades et ce sera pour lui source d'apprentissage. Profitez de cette période pour vous ressourcer, prendre soin de vous.

Pour le collège, n'ayez crainte, il sera vraisemblablement porté par le groupe, et trouvera petit à petit ses marques. C'est une étape pour beaucoup de nos enfants.

Et surtout lysiane, faites vous confiance, mieux que quiconque vous connaissez votre fils et savez ce qui est bon pour lui et pour vous.
Bon courage Lysiane
Bien à vous
Chrystele

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: enfant epuisant

Message non lu par lysiane » jeu. 2 août 2012 18:00

Bonjour Chrystele,

Je suis heureuse d'avoir de vos nouvelles et merci de vos encouragements.

C'est vrai que nos enfants sont épuisants, moi aussi je relativise , car en 5 ans il a fait d'énormes progrès et c'est cela qui compte mais je ne peux m'empêcher de m'inquiéter pour l'avenir. En fait le temps que nous sommes là (mon mari et moi) on gère un peu près même si parfois c'est lourd ! Mais il est tellement influençable qu'il est capable de faire n'importe qu'elle bêtise qu'un copain lui demanderait de faire et ensuite il nous raconte des histoires à dormir debout. Je crois que c'est cela le plus dur, le fait qu'on ne peut absolument pas lui faire confiance.
Un exemple tout frais (en directe ! )il est en train de jardiner avec mon mari et il tombe dans le bassin à poisson car il fait l'idiot :D
Bon sur ces quelques lignes je vous laisse et je vais voir si il ne s'est pas fait mal.
A bientôt
Lysiane

chrysou
Messages : 27
Enregistré le : ven. 24 déc. 2010 09:51

Re: enfant epuisant

Message non lu par chrysou » ven. 3 août 2012 09:34

Bonjour Lysiane,

J espère que votre petit aventurier ne se sera pas fait trop mal
C est normal de s inquiéter de l'avenir mais gardez confiance. Je me dis que nous ne pouvons pas tout maitriser et du coup évitons peur etre de nous mettre trop de pression en visant des modèles idéaux que nous nous sommes construits.
Votre ne pourrez pas "éviter"que votre enfant fasse ses propres expérience pour "voir" . Bien sûr, en tant que parents nous voulons les protéger mais n avions nous pas nous mêmes quand nous étions enfant l envie de faire nos propres expériences même si nos parents nous avaient déjà fait partager leur expérience ?
Et si comme moi vous avez un enfant curieux, les journées ne suffisent pas pour tout ce qui fuse dans sa tête !!!!
Pour aider mon fils à grandir (et m'aider à lui faire confiance) car il rentre egalement au college à la rentrée je mise sur la responsabilisation car il aime se sentir investi de missions :)

J ai egalement des préoccupations sur la manière dont il va s insérer, sur ses difficultés scolaires qui n ont pas disparues et qu il va falloir affronter de nouveau avec des professeurs différents... Et puis très vite, je me reprends, l annee n a pas encore commencé que je me mets déjà cette pression et indirectement, lui met aussi...
Alors on parle, de cette manière je recentre les choses sur ses craintes à lui, sur sa vision des choses et je fais alors de mon mieux pour l aider à grandir en fonction de ses attentes du moment et plus à partir de ma perception des choses.

Nos enfants sont pleins d énergie, et demandent beaucoup d attention.
Mais parfois je repense à certaines de ses bêtises, du contexte, de mon air stupéfait parfois, des situations cocasses dans lesquelles j ai pu me retrouver et j avoue qu avec un certain recul, j en ris !!!

Courage Lysiane, les progrès sont là pour vous montrer que votre enfant avance et ça c'est super.
Ne vous mettez pas trop la pression, il finira par trouver son chemin, nos enfants sont des battants. Ils experimentent, cherchent ....., certains sont plus calmes, d autres moins..., et parfois nous nous sentons démunis car il n existe pas de méthode et nous devons sans cesse nous questionner dans notre role de parent et que les réponses ne sont pas toujours d une grande aide, quand elles ne sont pas contradictoires.

Bon courage
Chrystele

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: enfant epuisant

Message non lu par lysiane » sam. 4 août 2012 14:50

bonjour Chrystèle,

Tout d'abord, je vous rassure, mon "petit monstre" ne s'est pas fait mal, il a juste fait un plongeons !
Vous avez raison quand vous dites que nos enfants sont plein d'énergie, le souci c'est que moi je n'en ai pas autant du coup je fatigue plus vite que lui.
C'est vrai aussi que certaines de ses bêtises aujourd'hui nous font rire quand on y repense , même sur le moment parfois mais là j'essaie de ne pas lui montrer sinon il en profiterait encore plus.
Pour la rentrée, j'essaie de me rassurer en me disant que il aura peut-être le déclic qui va le faire avancer et si toutefois cela était trop difficile pour lui et qu'il doive refaire une 2ème sixième ce ne serait pas dramatique ;)

Aujourd'hui il est relativement c alme et cela fait beaucoup de bien alors je vais en profiter pour aller me reposer un peu au soleil avec un livre :P
Sur ces quelques mots je vous remercie encore de votre soutien et vous souhaite un bon WE
Lysiane

gagatte
Messages : 447
Enregistré le : sam. 10 janv. 2009 14:25
Localisation : Europe
Situation familliale : Mariée, trois enfants
Profil adoption : un enfant adopté
emailpersonnel : magaliparent@hotmail.com

Re: enfant epuisant

Message non lu par gagatte » dim. 9 sept. 2012 14:19

Bonjour Lysiane,
J'espère que vous avez pu souffler un peu pendant la fin des vacances et que la rentrée s'est bien passée pour votre fils. Toutes mes pensées vont vers vous, à bientôt
mariée, trois enfants

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: enfant epuisant

Message non lu par lysiane » ven. 28 sept. 2012 20:52

bonjour Gagatte

Désolée de vous répondre un peu tard,mais cela fait un certain temps que je ne suis pas venue sur le forum. débordée par la rentrée :D
La rentrée s'est passée avec beaucoup de stress pour mon fils et pour nous par la même occasion. Il s'est déjà fait recadré plusieurs fois par le principal du collège, il quitte avant l'heure,( c'est pas sa faute il a pas vu l' heure ! :cry: )
Mais cette semaine , j'ai l'impression qu'il y a un retour au calme, ouf ! cela fait du bien d'arrêter de crier :D

bonne soirée et merci encore
Lysiane

EVA91
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 29 nov. 2012 10:41

Re: enfant epuisant

Message non lu par EVA91 » sam. 1 déc. 2012 00:31

Avez vous pensé au SAF et aux TCAF ? Je suis vice présidente de l'associatio "Vivre avec le SAF" créée par des parents d'enfants touchés par ce syndrome. Les troubles cognitifs et de comportement de votre fils Évoquent vraiment ce handicap.Pour pouvoir vous faire une idée vous pouvez visionner nos videos sur youtube "vivre avec le SAF" et le SAF à l'Ecole le Handicap Caché".. N'hésitez pas à nous joindre pour plus d'info. Je suis moi même maman d'une adolescente de 12 ans touchée par ces troubles neurologiques...

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: enfant epuisant

Message non lu par lysiane » dim. 9 juin 2013 18:13

Bonjour à tous et à toutes,

Après presqu'une année scolaire, je reviens vous donner quelques nouvelles de mon fiston.
Bien compliquée, cette année scolaire ! Dès la rentrée il a commencé à être collé et puis même exclu une journée pour son comportement et cela jusque février un peu près.Quant au travail, il a la moyenne, mais avec bien du mal, le conseil de classe aura lieu cette semaine, on verra bien.
Nous avons repris un suivi psychologique,j'ai eu l'impression que cela l'aider un peu au début, mais là c'est reparti.
Il est très souvent en colère contre qui , contre quoi ? Allez savoir.
Du coup, il répond, claque toutes les portes sur son passage, il est insolent et refuse de travailler au collège.
A partir du moment, où on prononce le mot devoir ou college, cela déclenche une crise. :evil:
La psy dit qu'il est en colère après sa mère biologique et c'est vrai qu'il parle d'elle avec agressivité.
J'espère que les vacances vont permettre de retrouver un peu de calme.
Sur ces quelques lignes je vous souhaite une bonne soirée

Lysiane

chrysou
Messages : 27
Enregistré le : ven. 24 déc. 2010 09:51

Re: enfant epuisant

Message non lu par chrysou » jeu. 4 juil. 2013 08:35

Bonjour Lysiane,

C est étonnant comme à chaque fois que je vous lis j ai l impression qu il s agit de mon histoire tant j y trouve de similitudes avec mon quotidien ;)
Pour mon loulou, l année aura été très chaotique et a commencé par des colles, des mots dans le carnet et même une exclusion d une journée à l issue de la semaine qui se voulait être d intégration :|
Il ressent également beaucoup de colère, et pour lui elle est liée à ce X....
Comme j aimerais pouvoir lui apporter les réponses aux questions légitimes qu il se pose et comme je me sens impuissante devant sa souffrance qu il n arrive pas à exprimer autrement qu en provoquant des situations où il se place dans le rejet...
Le jour de la fête des mères a été très difficile pour lui, partagé entre ce qu il voulait m exprimer et ce vide qu il voudrait combler concernant sa mère biologique.
Comme à chaque fois, j essaie de le rassurer sur ce qui semble le déstabiliser même si je sais au fond de moi même que je ne suis pas en mesure de lui apporter les réponses remèdes qui elles seules pourraient l apaiser totalement.
Chaque jour est différent de la veille, et chaque jour passe par une multitudes de hauts et de bas.
Mais nos enfants avancent, c est pour moi une certitude.
Mon loulou passera en 5eme, non pas sans mal et sans énergie .... J avoue avoir battu un petit record sur le fait de lui avoir cassé les pieds pour les devoirs.... Je sais déjà que l année prochaine sera difficile car certaines lacunes sont toujours présentes. Mais malheureusement, il lui faudra attendre encore quelque temps pour se diriger vers l apprentissage et quelque chose qui lui paraitra plus concret... C est le souci de la scolarité...
J ai compris qu il ne donnait pas de sens à ce qu il faisait en classe, il voit donc tout cela commedes corvées supplémentaires... J essaie de veiller à ce qu il garde le cap un minimum en attendant que le déclic puisse arriver quand il aura l opportunité de pouvoir entrer dans une voie moins abstraite pour lui, par la voie de l apprentissage.

Les vacances sont là, elles vont permettre de souffler un peu, de relacher le rythme... Ouf !!!

Et pendant ce temps, le temps tourne, mon loulou court après ses 12 ans... Déjà.... Et là je repense à tout ce que nous avons traversé, toutes ces étapes.... et comme je suis fière.....fière de lui car malgré toutce qu il a traversé il se bat malgré tout, se laisse porter vers le monde des adultes (non sans résistance :lol: ), fière de tous ses progrès qui même s ils ne correspondent pas tout à fait aux attentes des professeurs n en ont pas moins demandé beaucoup d efforts pour lui. Et je suis aussi fière de moi car tout ce que nous avons partagé est riche en enseignements sur la vie et sur soi et je me découvre des ressources comme la patience ;)
Et enfin.... Fière de nous....de ce lien si fort qui nous unit et qui résiste à toutes ces perturbations... De cette famille singulière que nous formons.

Courage Lysiane, l adolescence amplifie surement les ressentis de nos enfants.
L annee de 6eme est un cap. Nos enfants passent du stade des "grands" de CM2 à celui des "petits nouveaux" du collège et ils doivent trouver les ajustements vers une intégration. Pour mon fils, c est souvent à ce moment que les choses dérapent car il n utilise pas forcement les bons stratagèmes pour attirer l attention et se sentir exister, du coup il n est pas intégrer au départ, mais plutot "remarqué". Heureusement, maintenant il a ses repères et le début de la nouvelle année scolaire devrait mieux se passer !!!

Bonnes vacances Lysiane
Chrystele

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: enfant epuisant

Message non lu par lysiane » lun. 22 juil. 2013 17:46

bonjour Chrysou,

je suis content d'avoir de vos nouvelles et je constate également que l'on parcours un peu près le même chemin du combattant.

Nous sommes rentrés de vacances ce We. Ah les vacances ! légèrement plus sereines puisque les règles sont tout de même un peu relâchées (plus de liberté dans le terrain de camping, plus d'occupation agréables comme la piscine, les jeux, les copains, le lac... et moins de corvées)
Mais malgré tout, il faudrait que l'on fasse que des choses pour lui, pas pour nous : c'est à dire, par ex : si on a décidé de faire une visite de la région, il est désagréable au possible : il répond, il a chaud, il est fatigué, il en a marre en bref : un vrai râleur.
Aujourd'hui, j'avais décidé de trier les affaires scolaires pour faire les courses avant de retravailler, et bien sûre , cela a déclenché une crise.
De toute façon, en ce moment je "n'ai plus le droit de dire ou faire quoi que ce soit pour lui", si je vais dans sa chambre il est agressif (verbalement), si je lui demande d'aller se laver ou même de se coucher il répond, il est insolent , il me fusille du regard, c'est impressionnant ce regard plein de colère...
A tel point que sur la colère, je lui ai dit tout à l'heure que puisque c'est comme ça , j'arrêtais de m'occupait de lui, qu'il se débrouille ou qu'il aille voir son père ! moi aussi j'en ai marre ! :twisted: (bien sûre je ne le ferai pas, je surveille à distance et je reste présente)
Vous allez me dire que c'est pas malin, puisqu'il me pousse à bout pour voir si je résiste mais franchement là je n'en peux plus, je n'ai pas de relation mère-enfant avec lui, j'ai l'impression d'être son éducatrice.
Quant à son passant en 5ème, je sais également que cela va être très difficile, le bulletin de notes est désastreux au point de vue des appréciations : perturbateur, insolent, ne travaille pas, se même des affaires des autres ...
Je pense également qu'il faudra l'orienter très tôt vers un apprentissage, mais cela ce n'est pas grave, mais 2 grands ont fait un apprentissage (par choix) et cela est vraiment bien.
Bon , je vous souhaite de bonnes vacances si cela n'est pas déjà fait.
Lysiane

Répondre