Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Marianet
Messages : 4
Enregistré le : jeu. 24 nov. 2011 17:14
emailpersonnel : marianet.retrouvonsnous@gmail.com

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par Marianet » mer. 30 nov. 2011 12:46

Bonjour Eugénie

Comme il est bon de lire de tels messages de la part des Parents adoptifs !
Comme il est doux de savoir que "oui" l'amour de l'adoption peut réaliser des miracles dans le respect et sans rien nier de personne !

Je rencontre tant de souffrance au quotidien chez ceux dont on s'est servi "pour faire semblant" ou qu'on a voulu façonner à sa manière malgré tous les malgré... en oubliant que chaque être vivant a une histoire et qu'aucun de ses morceaux n'a plus ou moins de valeur qu'un autre !

Merci Eugénie ! :D

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par prudence » mer. 30 nov. 2011 13:27

Oui Eugénie il est bon à lire votre message. Je souris car je suis l'Assitante Familiale qui a déjà posté plus haut et justement je surnomme ma "petite accueillie" "Tornade, puisse t'elle avoir bientôt des parents aussi ouverts, aussi aimants, aussi respectueux de son passé et de son histoire que vous l'êtes..........
Je crois qu'en réalité ce qui nous heurte dans ce que nous livre Jacqueline, ce n'est pas sa volonté de changer le prénom de la petite, des parents peuvent avoir le désir de nommer leur enfant, de lui donner le prénom choisis par eux pour continuer le chemin avec lui, prénom avec lequel ils se sont projetés, c'est plus la façon péremptoire de le faire, sans explication, sans concertation, sans proposition, en le lui imposant d'emblée comme un droit souverain qui, à la limite, ne la regarde pas, ne la concerne pas..........................

EugénieJM
Messages : 62
Enregistré le : mar. 12 mai 2009 15:01

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par EugénieJM » jeu. 1 déc. 2011 16:58

Coucou les filles,

Vous allez me faire rougir avec autant de compliments lol.

Plus sérieusement je suis dac avec Bibiderquy pour dire que ce n'est pas le changement de prénom qui choque chez Jacqueline mais la façon de faire. Elle voulait depuis toujours une petite Clothilde et l'avait d'ailleurs surement imaginée et c'est là que ça cloche. La petite clothilde s'appelle Ludmilla et ne sera peut-être jamais comme ses parents le souhaitent ... ou le sera ... c'est une loterie à laquelle je préférerais ne pas jouer car il y a à mon avis plus de chances pour qu'elle soit différente.

Enfin je poste surtout pour les futurs parents adoptifs, pas pour Jacqueline qui de toutes façons à l'air bien déterminée à imposer ses choix à sa fille sans aucun consensus.

En ce qui nous concerne nous ne prétendons pas savoir la vérité absolue ni être les meilleurs parents du monde mais nous essayons juste de tenir compte de tous les paramètres et de donner tous les outils à notre petite tornade pour sa vie d'adulte.

Au fait bibiderquy, nous sommes du 62 et allons bientôt nous lancer pour un tit frère ou une tite soeur pour notre mini tornade. Peut-être votre tornade hihi. Qui sait ??? ce serait vraiment incroyable mais le monde est tellement petit.

Biz à tous et merci de ces échanges riches et constructifs.

Eugénie
Une petite tornade est arrivée dans nos vies ... A quand la deuxième maintenant ?

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par prudence » ven. 2 déc. 2011 09:50

Ho Eugénie nous sommes loin du 62, et pour rester le plus anonyme possible, on va rester sur une région la Bretagne. Mais nous avons "un petit coin de notre coeur" qui est du Pas de Calais, en effet nous y avions nos meilleurs amis, eux-mêmes parents adoptifs. Ce qui est formidable c'est qu'ils sont maintenant à la retraite, ils ont acheté le bas de notre terrain, ont fait construire et depuis septembre nos sommes voisins très proches........... Voilà, donc Arras la belle région qui l'entoure ça nous est cher.
Excusez ce post un peu "personnel". Belle route à tous les parents qui nous lisent et à leurs enfants.

EugénieJM
Messages : 62
Enregistré le : mar. 12 mai 2009 15:01

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par EugénieJM » ven. 2 déc. 2011 11:02

Bibiderquy,

Pour répondre à votre post; il est vrai un peu personnel mais bon cela permet des échanges; en matière d'adoption beaucoup de choses sont possibles.
Pour ne pas trop en dévoiler sur le forum je peux juste vous dire avoir connaissance d'un petit garçon du 62 adopté par des gens des pyrénées atlantiques. Comme quoi la France n'est pas si grande hihi.
Pour ce qui est de la Bretagne, j'ai passé pendant plus de vingt ans toutes mes vacances en Loire-Atlantique. Je vous dit que le monde est petit.
Si vous souhaitez discuter un peu plus personnellement je vous laisse mon adresse msn : eglantineg@hotmail.com

Au plaisir de vous lire.

Eugénie
Une petite tornade est arrivée dans nos vies ... A quand la deuxième maintenant ?

elsa
Messages : 4
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 21:44

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par elsa » mar. 6 déc. 2011 10:54

Pauvre Ludmila à "tête de Clothilde" qui vivra avec des gens qui ne tiendront pas compte de son avis lorsqu'elle aura l'audace de le donner quand ils ne lui auront pas demandé ! Je lui souhaite bien du courage...

yacopi
Messages : 13
Enregistré le : ven. 5 nov. 2010 21:03

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par yacopi » mer. 7 déc. 2011 06:23

soit cette petite fille ne verra pas de gêne, soit elle pourra faire vivre un enfer à ses parents au moment de son adolescence, mais bon ils ont l'air vraiment très décidés, faut pas leur en vouloir car ils veulent que cette enfant soit l'enfant de leur rêve avec le nom dont-ils ont toujours voulu !! Mais je pense sincèrement qu'ils oublient complètement qu'un enfant adopté à un passé avant eux, il a une vie, un nom, des souvenirs (de plus elle a 6 ans déjà) !! Cette petite fille n'a pas attendu pour vivre et exister avant que ce couple ne l'adopte !! Alors si voulez pas qu'un jour votre fille vous reproche d'avoir voulu lui faire oublier ses racines, vous feriez mieux d'y réfléchir plus longuement avant que les dés soit lancés!!

Prenez ce conseil comme vous le voulez mais sachez qu'il est écrit par une jeune fille adoptée, fière de voir figurer son passé dans son présent !! J'aime mes parents plus que tout au monde, mais je ne peux oublier qu'avant l'adoption j'existais déjà !! Je suis fière de mes racines et si mais parents m'en avaient privés, je crois que je leur en aurait voulu !!

Et comme ont dit y a que les imbéciles qui change pas d'avis :)

lolococo
Messages : 112
Enregistré le : sam. 29 nov. 2008 19:06

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par lolococo » mer. 28 déc. 2011 15:40

je fais partie de ces parents indignes qui "effacent le passé de ses enfants en lui changeant son prénom" Lol !!!

Ben oui, comme j'ai déjà témoigné, mon fils de 6 ans né à l'étranger ne comprenais rien à notre langue, et nous rien à la sienne... Donc, forcément pour lui demander son avis, et bien c'est pas simple !!! C'est vrai qu'on est bête, on aurait quand même pu attendre au moins 6 mois, qu'il comprenne correctement notre langue et là, lui dire "dis donc mon petiot, on te change ton prénom maintenant parceque tu comprends ce que cela veut dire !!!". Je ne comprends pas en quoi, on renie le passé en donnant un prénom qui nous plait. Je ne comprends pas pourquoi, on doit obligatoirement tenir compte de son avis, est-ce que vous croyez vraiment qu'on leur a demandé d'être d'accord pour être adopté loin dans un pays étranger. Le changement de prénom pour moi, n'est plus qu'un détail dans la procédure et dans les changements qu'il va subir. Mais par contre, il permet à nous parents de prendre part de notre enfant.
Je rappelle aussi, à ceux qui ne comprennent pas notre point de vue, que lorsque l'on prononcait le prénom de naissance de notre fils, il ne se retournait même pas (ben oui, on a pas l'accent ni la prononciation d'origine).
Je me rappelle aussi du nombre de fois, où il est rentré à la maison en pleurant, parceque des enfants lui on demandé son prénom de naissance et alors qu'il leur avait dit, ils se moquaient de lui. Il a prit parti de ne plus jamais le dire...

Pour ce qui est de lui annoncer le changement, le dernier jour à l'orphelinat : avec des dessins, des mimes, nous lui avons fait son pays d'origine avec son prénom de naissance et la France avec son nouveau prénom d'usage. Il a eu l'air de comprendre.
La première semaine à la maison, nous avons accolé les deux prénoms et ensuite nous sommes passés au prénom d'usage que nous lui avons choisit. En quelques jours, le changement était acquis. Il garde sur ses papiers d'identité tous ses prénoms accolés (oh, on a quand même pensé à tous les laisser, on est pas si vilains).

lolococo maman qui n'oublie pas que son fils a une vie avant elle, malgré un changement de prénom imposé !!!

sand
Messages : 326
Enregistré le : mer. 3 mars 2010 19:40

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par sand » jeu. 29 déc. 2011 09:43

Bonjour Lolococo,

Comme je l'ai déjà dit dans un précédent message, personne n'a dit ici que le choix de changer le prénom était préférable au choix de conserver le prénom d'origine et que cela était choquant, tout le monde sait ici que les deux choix sont possibles. Je trouve vraiment caricatural de faire de cette discussion un « ping-pong » entre ceux qui seraient pour le maintien du prénom du prénom d'origine et ceux qui seraient contre. Le message initial n'était pas choquant dans ce choix, mais dans son manque d'ouverture, de souplesse et ... d'ouverture à la discussion. De nombreux participants à cette discussion sont bien plus nuancés, certains (comme moi d'ailleurs) ont ou pensent changer le prénom de leur enfant mais pensent qu'il faut être capables de s'adapter au désir( et aux besoins?) de l'enfant. Il me semble que les termes de « vilains » ou de « bêtes » n'ont jamais été utilisés pour dénommer ceux qui changent le prénom de leur enfant. Franchement, élevons un peu le débat, ce n'est pas parce qu'on dit de relativiser un avis tranché qu'on remet en cause un autre choix ou qu'on juge les autres parents!

Evidemment dans votre cas, comme vous en aviez déjà témoigné, le changement de prénom est positif, votre garçon le montre bien, et notamment les moqueries dont peut être victime un enfant du fait de son prénom aux consonnances étrangères( ce qui d'ailleurs est beaucoup moins probable pour le prénom Ludmilla).

Des parents pu des adultes adoptés ont dit ici qu ce n'est peut-être pas toujours aussi simple, et notamment pour un enfant grand. Certains enfants grands ne souhaitent pas changer de prénom, ne faut-il pas alors les écouter? Qu'auriez-vous fait Lolococo si votre fils, une fois qu'il parlait français et pouvait exprimer ses émotions, vous avait demandé, et cela avec insistance, d'être toujours appelé pas son prénom d'origine( en imaginant que ce prénom corresponde pour lui à une histoire différente)? Comme je l'ai déjà dit ici, nous avons dans notre entourage un couple qui a adopté dans le même pays que votre fils une petite fille de 5 ans. Dans les premiers mois, cette petite fille de 5 ans n'a rien exprimé par rapport à son nouveau prénom, mais les parents ont découvert 1 an après qu'elle se faisait appeler par son prénom d'origine à l'école et après discussion avec elle et la psy, elle a formulé le souhait de garder son 1er prénom et d'avoir le prénom français en 2e. Les choses sont nettement mieux allées avec la maman adoptive notamment à partir du moment où cette petite fille a retrouvé son prénom d'origine, et cela était lié à son histoire.
Si cela était arrivé à votre fils (nos amis souhaitaient vraiment au départ appeler leur enfant du prénom qu'ils avaient choisi), qu'auriez-vous fait? Maintiendriez-vous vos phrases que je trouve bien tranchées : « Je ne comprends pas en quoi, on renie le passé en donnant un prénom qui nous plait.Je ne comprends pas en quoi, on renie le passé en donnant un prénom qui nous plait. Je ne comprends pas pourquoi, on doit obligatoirement tenir compte de son avis, est-ce que vous croyez vraiment qu'on leur a demandé d'être d'accord pour être adopté loin dans un pays étranger. Le changement de prénom pour moi, n'est plus qu'un détail dans la procédure et dans les changements qu'il va subir. Le changement de prénom pour moi, n'est plus qu'un détail dans la procédure et dans les changements qu'il va subir. ».
La fille de nos amis a pu exprimer qu'elle tenait à son prénom d'origine car c'était celui que lui avait donné sa maman de naissance, qui ne l'a pas abandonnée mais qui est décédée ; pour elle visiblement( et à entendre les témoignages elle n'est pas un cas isolé, même si souvent les enfants acceptent bien leur nouveau prénom), son prénom d'origine n'est pas visiblement un « détail dans la procédure »! Et finalement, ce qui est devenu un détail pour nos amis, c'est de lui changer son prénom : ils sont entièrement et complétement ses nouveaux parents sans lui avoir attribué un nouveau prénom alors qu'eux pensaient cela important (ils ont gardé le prénom qu'ils avaient choisi en 2e prénom)

Pas du tout d'accord avec votre phrase « Je ne comprends pas pourquoi, on doit obligatoirement tenir compte de son avis, est-ce que vous croyez vraiment qu'on leur a demandé d'être d'accord pour être adopté loin dans un pays étranger. ». Tout d'abord, parce que si ce n'est pas le cas pour votre fils (et ce ne le sera pas également pour mes enfants qui vont venir du même pays que le vôtre), des personnes qui ont témoigné dans la discussion ont justement adopté dans des pays où les enfants sont acteurs de leur adoption, et ont souhaité être adopté (enfants pupilles de l'état, Colombie...) et votre phrase me semble bien peu informée sur les adoptions réalisées dans ces pays. Dans ces pays justement où l'enfant est préparé par une équipe de professionnels à son adoption, on demande aux enfants s'ils veulent conserver leur prénom d'origine et .. certains disent oui! Comme je le disais dans un message de cette discussion, c'est une question à laquelle nous avons dû répondre quand nous avons rencontré la responsable des adoptions d'enfants un peu grands dans notre département ("Certains enfants souhaitent conserver leur prénom d'origine. est-ce que cela vous dérangerait?"). Une maman qui a adopté une fratrie en Colombie le disait encore récemment sur un forum: sa 2e fille (6 ans) a voulu absolument conserver son prénom d'origine ( ne voulait pas tourner la tête quand ses parents employaient son nouveau prénom) alors que son aînée (8 ans) a voulu changer son prénom, c'est tellement variable selon l'histoire et le ressenti des enfants. Deuxièmement, il me semble que ce n'est pas, parce que -malheureusement dirais-je- un pays n'a pas les moyens de suffisamment préparer un enfant à son adoption, de lui laisser exprimer ce qu'il ressent, ce qu'il souhaite, que nous devons ensuite faire fi des souhaits de l'enfant concernant son histoire. Et votre argument sur le fait qu'un enfant ne parle pas notre langue ne tient pas le coup sur le temps. Quand vous dites « Je ne comprends pas en quoi, on renie le passé en donnant un prénom qui nous plait », il se peut que por certains enfants on renie leur passé, leur attachement à leur première maman. Ce n'est pas le cas de votre fils et de plein d'autres enfants, mais est-ce pour autant qu'il ne faut pas écouter les enfants qui disent ressentir les choses différemment?

S'il y a une chose qu'il me semble impossible à faire en matière d'adoption, c'est de faire d'un cas personnel une généralité. Il me semble que rien n'est jamais tranché et que c'est ce qui fait que chaque parcours d'adoption est unique et réserve son lot de surprises!

Bien cordialement,
Sandrine, qui pense appeler ses enfants par un prénom qu'elle aurait choisi, mais qui se dit qu'elle fera peut-être autrement le moment venu ...

chrysou
Messages : 27
Enregistré le : ven. 24 déc. 2010 09:51

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par chrysou » jeu. 29 déc. 2011 18:30

Bonjour,

Je partage assez l'analyse de Sandrine. Pour moi, il n' y a pas UNE réponse à cette question, il n'y a pas "ceux qui ont fait le bon choix" et "ceux qui ont fait le mauvais choix". A mon sens, il y a juste, dans ce choix, une prise de conscience à avoir sur l'approche de l'enfant envers son prénom car n'oublions pas qu'il s'agit de SON identité.

Je conçois l'adoption dans la réciprocité. Investir l'enfant dans la démarche est important à mes yeux et lui demander son avis est pour moi une façon de le rendre acteur. Alors quand l'enfant est en mesure d'exprimer ce qu'il ressent, je pense que c'est une chance qui est donnée au parents adoptants de faire de ce projet d'adoption le premier projet de cette famille qu'ils formeront avec cet enfant, une chance de rendre cette adoption dans une conception participative des choses et que chacun puisse s'approprier la démarche.

Il est légitime je pense que tout parent adoptant, face à cette question du prénom, ait une réponse tranchée au départ car sûrement au même titre que les parents biologiques, il y a dans la transmission d'un prénom beaucoup de choses qui se jouent, qui sont propres à chaque histoire personnelle. Simplement, à la différence des parents biologiques, nos enfants ont eu une histoire avant celle qu'ils vivront avec nous, et nous ne pouvons pas faire abstraction de celle ci ni du ressenti de nos enfants face à celle ci.

L'idéal serait que les deux souhaits se rejoignent : celui des parents adoptants et celui des enfants. Et si cet idéal peut se produire alors tant mieux, mais cela ne doit pas pour autant nous fermer à des situations différentes comme un refus de l'enfant, temporaire voire définitif. Contrairement à une question d'éducation où une approche binaire serait envisageable, il ne peut pas, selon moi, en être de même pour une question comme celle du changement de prénom car elle ne concerne pas un principe mais une personne et que comme toutes les questions qui touche l'humain, il y a autant de réponses que d'individus...

Bonnes fêtes de fin d'année à tous
Chrystele

Répondre