Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
delphineetmarc
Messages : 46
Enregistré le : dim. 24 juil. 2011 14:11

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par delphineetmarc » lun. 15 août 2011 17:23

Bonjour,

Je suis certaine que vous êtes plein de bonnes intentions, nous avons un agrément 0 6 ans donc nous savons ( voulons) qu'un enfant " grand " arrivera dans notre foyer et bien sur nous nous sommes posé la question du prénom !
nous avons réflechi de la façon suivante : son prénom est-il prononçable en français ? que désire-t-il lui ou elle ? si il ou elle est d'accord pour " changer " nous pensons lui donner le choix entre plusieurs, ce qui n'empeche pas de donner notre préference, lui expliquer que TOUS les parents du monde donne à prénom à leur enfant et qu'en devenant ses parents vous avez la même volonté
je crois qu'il faut inscrire cette démarche dans le dialogue avec l'enfant, lui expliquer les enjeux ( comme le disait une adoptée un prénom français peut le " rendre" français à part entière, pour ses camarades d'école etc ...), et nous avons décidé de garder son prénom d'origine en second prénom, je pense que c'est essentiel !
lui poser la question et lui donner le choix " l'implique" dans cette adoption, votre fille devient donc partie prenante de votre histoire qui devient à un instant T la sienne pour la vie.
votre question est épineuse car Ludmila est un prénom qui se prononce bien et qui est " connu" en france, et son surnom est trés mignon je trouve ! cela dit nous avons nous aussi choisi depuis longtemps un prénom garçon et fille !
je crois sincerement qu'il faut en discuter avec elle , et c'est la vie qui en décidera ! combien de couples ont une idée très précise d'un prénom et change d'avis à la maternité ! nous avons tous des exemples comme ça autour de nous et bien c'est pareil ! laissez vous, laissez lui, le choix ! un peu de hasard et de poésie en quelque sorte !
mais surtout, FELICITATIONS !!!
maman depuis le 23 avril 2012 à 10H31, le coup de fil magique -:)))))), d'une princesse, pupille.

elsa
Messages : 4
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 21:44

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par elsa » lun. 15 août 2011 19:08

Vous demandez en effet des avis sans avoir la moindre intention d'en tenir compte... Pour ma part je trouve très déroutante cette certitude dont vous ne démordez pas qu'un prénom puisse ou non convenir à quelqu'un... Nous savons tous que chacun se fait une idée différente d'un prénom, en fonction des gens qu'il a connus ou imaginés portant ce prénom. Je peux aimer le prénom Gustave parce que Flaubert et Mahler le portaient mais si j'ai connu une seule Clotilde désagréable dans ma vie et que je n'ai pas d'admiration particulière pour la femme de Clovis j'associerais inconsciemment ce prénom à une personnalité désagréable. C'est totalement irrationnel et subjectif. Personne dans l'absolu ne ressemble à un prénom... Affirmer comme une vérité universelle que qui que ce soit ressemble à UNE Clothide ou ne ressemble pas à UNE Ludmila me semble ou bien une preuve de manque terrible de bon sens, ou de la mauvaise foi, ou un rejet de l'identité russe de votre fille... Elle a six ans, elle ne vient pas de naître.
Cela me rappelle un sketch des NULS, qui date d'au moins vingt ans dans lequel une bande d'ahuris se mettait à crier en coeur : "les Isabelles sont bêtes ! " ou "les Hélènes sont méchantes".
À méditer ou pas...
Elsa

Cloclo
Messages : 191
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008 16:52

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par Cloclo » lun. 15 août 2011 21:05

Mais en contemplant les photos, nous avons réalisé que le prénom qu'elle porte actuellement ne lui convient pas du tout. Nous avons donc décidé de la rebaptiser d'un prénom français qui nous tient à coeur et qui lui ressemble beaucoup plus.
La "contemplation" des photos (c'est vous qui utilisez ce mot) semble raviver dans votre inconscient une image, un personnage que vous aimeriez voir revivre à travers cette adoption.

Simple réflexion de ma part, mais je ne suis pas psy ;)

lolococo
Messages : 112
Enregistré le : sam. 29 nov. 2008 19:06

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par lolococo » mar. 16 août 2011 11:55

Je me pose une question :

Comment peut-on demander l'avis d'un enfant sur un changement de prénom alors qu'il faut plusieurs semaines pour que l'enfant commence à bien comprendre le français ? A ce moment là, il faut parler courement sa langue natale, sinon je ne vois pas.
Pour notre garçon, avec des dessins et des signes, nous lui avons dit qu'en France il s'appelerai ***. Au début, nous avons associé les deux prénoms, mais comme je l'ai déjà dit, il ne réagissait ni a l'un ni à l'autre car la prononciation était très différente et le prénom que nous avions choisit, il l'a assimilé en une 15aines de jours.
Je pense sincèrement que ce n'est pas pour effacer une histoire qu'on souhaite donner un prénom, mais pour en commencer une autre en intégrant la première.
lolococo

arche35
Messages : 239
Enregistré le : dim. 21 déc. 2008 21:28
Localisation : Ille et Vilaine
Situation familliale : Mariés 5 enfants biologiques
Profil adoption : Agrément obtenu le 9 février 2010

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par arche35 » mar. 16 août 2011 23:16

D'autres l'ont fait malgré le barrage de la langue alors pourquoi pas...

J'ai 5 enfants de 23 à 5 ans et j'ai toujours favorisé le dialogue et les échanges même s'il faut parfois être créatifs quant aux moyens employés pour établir cette communication... la langue n'est pas toujours le barrage le plus infranchissable... en tout cas pour le moment je dirais que ça fonctionne...et que quand on le veut vraiment il y a toujours des moyens de se faire comprendre...

Personnellement je ne suis ni pour ni contre le changement de prénom je dis juste que ça me parait judicieux de garder l'esprit ouvert à ce sujet comme sur bien d'autres sujets qui concernent l'éducation de nos enfants.
Parents de 5 enfants biologiques, agrément le 9/02/2010 pour un enfant ou une fratrie jusqu'à 95 mois qui sera ou seront nés au Brésil !

aldai
Messages : 1
Enregistré le : mer. 17 août 2011 13:49
emailpersonnel : alainchristinepech@hotmail.fr

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par aldai » mer. 17 août 2011 13:57

elle ressemble plus à une clothilde qu'à une ludmilla???? mais comment peut on penser une chose pareille, avez vous vu un dictionnaire des prénoms avec un physique apparenté à un prénom?

un prénom fait partie de notre indentité l'enfant que vous adoptez a 6 ans pourquoi vouloir balayer tout cela? Quand je vous lis on dirait un caprice d'adulte n'oubliez pas une chose vous adoptez la petite ludmilla mais elle n'a rien demandé c'est à nous en tant qu'adoptant à nous adapter à l'enfant à son histoire et non l'inverse. Et si clothilde ne lui plait pas? Si elle trouve ce prénom affreux?

sand
Messages : 326
Enregistré le : mer. 3 mars 2010 19:40

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par sand » mer. 17 août 2011 20:25

Lolococo,

Il me semble que de nombreuses personnes qui ont répondu à Jacqueline ont tenté de dire que c'est le changement de prénom imposé et décidé d'avance, sans prise en compte de l'avis, l'histoire et les réactions de l'enfant, avis pris d'après une photo, qui est risqué et peu respectueux envers l'enfant.
Personne ne dit ici que donner un nouveau prénom à un enfant un peu grand, comme vous l'avez fait, est un mauvais choix, cela peut être tout à fait important pour l'enfant en terme de création du lien. Et l'expérience avec votre fils le montre bien. Mais vous témoignez aussi que vous avez tâtonné, que vous vous êtes rendus compte que votre enfant ne réagissait pas à son prénom d'origine : vous 'lavez "senti" comme ça au contact de votre fils.
C'est une autre démarche que de partir, comme Jacqueline, avec un avis déjà fait sur cette question, sans avoir vu l'enfant.
En ce qui concerne le barrage de la langue pour savoir ce que pense l'enfant de l'adoption d'un nouveau prénom, J'ai dans on entourage deux couples qui ont adopté chacun à l''étranger un enfant de 3 et 5 ans. La petite fille de 3 ans a dès les premières semaines fait comprendre qu'elle voulait se faire appeler par son prénom français "MOI ****" ; l'autre petite fille de 5 ans n'a rien exprimé par rapport à son nouveau prénom, mais les parents ont découvert 1 an après qu'elle se faisait appeler par son prénom d'origine à l'école et après discussion avec elle et la psy, elle a formulé le souhait de garder son 1er prénom et d'avoir le prénom français en 2e. Les choses sont nettement mieux allées avec la maman adoptive notamment à partir du moment où cette petite fille a retrouvé son prénom d'origine, et cela était lié à son histoire.
Je crois que tous ceux qui sont intervenus dans cette discussion ne disent pas qu'il y a UNE solution mieux que l'autre, tout le monde a recommandé la souplesse et le fait d'envisager que l'enfant veuille garder son prénom d'origine en premier. Et comme le disait une adoptée dans cette discussion, si l'enfant émet ce choix de façon forte, et que Jacqueline tient aussi de manière forte à ce que son enfant porte le prénom choisi par elle, que va t-il se passer? Commencer l'histoire avec son enfant sur un conflit et une déchirure?
J'ajouterais qu'en France, l'équipe qui suivrait un enfant de 6 ans adoptable manifestant son attachement à son prénom d'origine va rechercher une famille ayant cette souplesse. Ce qui veut bien dire qu'il y a des cas où cela peut est important pour l'enfant. A nous de prendre conscience des histoires d'adoption, des différents témoignages, des conseils des spécialistes pour faire que l'adoption de notre enfant démarre dans les meilleures conditions possibles et de choisir le chemin qui convienne à notre enfant et non pas à un autre.. c'est pour cela que les avis tout faits et figés me semblent toujours à prendre "avec des pincettes" car chaque enfant et chaque histoire est différent.

Bien cordialement,
Sandrine

Genevieve
Messages : 39
Enregistré le : lun. 29 juin 2009 19:28

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par Genevieve » jeu. 25 août 2011 13:48

Bonjour à tous, bonjour Jacqueline

C'est vraiment très subjectif, les histoires de prénom... moi, par exemple, j'ai une cousine anglaise qui s'appelle... Jacqueline et à qui je ne trouve pas du tout une tête de... Jacqueline!
:D
Mais sans doute que les gens qui en la rencontrant ont croisé pour la première fois une Jacqueline ont figé dans leur imagerie personnelle une "tête de Jacqueline" différente de celle que moi je visualise quand j'entends ce prénom...

Avant d'adopter ma fille, j'avais beaucoup réfléchi à cette question du prénom, j'avais en tête des prénoms familiaux anciens, ainsi que d'autres qui ne venaient de nulle part, j'avais ma petite liste, comme tout le monde... Quand il s'est avéré que je m'orientais vers un enfant un peu grand, j'ai commencé à trembler: allais-je pouvoir changer son prénom? Et si elle (car je voulais une petite fille, c'était la seule chose certaine) avait un prénom que je détestais? (celui de la fille qui m'avait pourri la vie en classe pendant tout le primaire, par exemple - ou son équivalent dans la langue du pays, ou une sonorité qui l'évoquait...) Et si le prénom posait un problème de sonorité avec le nom...? etc. Finalement, on m'a dit qu'il fallait que je le change: intégration dans le pays, la famille, rôle du parent, qui nomme, etc... OK. Je nommerai donc ma fille. Je me ferai plaisir, pourquoi pas...
Je rencontre ma fille et là... niet. La cocotte refuse carrément. Niet niet niet - ou plutôt: nu nu nu....
Du coup, de mon côté, pirouette arrière: après tout... elle a un joli prénom, si je mettais les miens en second...? (j'ai bien dit "les miens", parce que du coup, j'ai fait oeuvre d'imagination, pour essayer de la convaincre, et j'ai du mal à renoncer à mes trouvailles!!!)
Elle pourra jouer avec comme elle voudra quand elle voudra: en France, on fait comme on veut, on utilise le prénom qu'on veut comme prénom usuel. Et comme de toute manière l'idée de lui supprimer son prénom d'origine ne me serait jamais venue à l'esprit (carrément violent, je trouve!), un ordre ou un autre, quelle importance? Et puis, elle me plait bien, cette petite cocotte, parce que moi qui n'ai jamais eu qu'un seul prénom, je crois bien qu'à son âge (6 ans et demi), si on avait parlé de me nommer autrement qu'avec (même les surnoms, je n'ai jamais supporté!!!) j'aurais carrément montré les crocs.... déjà qu'elle accepte de partir avec une nouvelle maman qui vient d'un autre pays dont elle ne sait même où il se trouve, je trouve qu'elle est plutôt courageuse cette petite et je ne sais pas si là, moi, je n'aurais pas carrément mordu...
Bref, Jacqueline, vous demandez des conseils pour favoriser la transition, mais la transition, vous savez, elle dure très très très longtemps... je ne crois pas qu'on en finisse jamais avec son enfance, ni vous ni moi et encore moins les personnes qui ont eu une enfance difficile (j'ignore si vous en savez quelque chose personnellement à un degré quelconque mais si c'est le cas prenez cinq minutes pour y penser) et c'est le cas de nos enfants. Pour ma part, quand je regarde ma fille, qui est une superbe jeune fille, jeune adulte, bien dans sa peau pour l'instant, je pourrais me dire que l'histoire de son adoption est terminée, mais je sais bien que c'est un leurre: que se passera-t-il quand elle-même passera de l'autre côté du miroir et créera sa famille, quand son premier enfant, si elle en a, arrivera à l'âge où elle s'est retrouvée sans parents, à celui où elle a recommencé une vie, ou quand elle rencontrera certaines difficultés de la vie... etc?
Mon choix m'a permis de ne pas avoir à gérer de phase de transition en matière de prénom. Mais on a à gérer de nombreuses transitions dans de nombreux domaines. Celle-là n'est pas la plus difficile, de nombreux parents adoptifs la gèrent, comme vous l'indiquez: les deux prénoms ensemble, sous forme de diminutifs si vous voulez, puis la disparition progressive de l'un au profit de l'autre - je suis persuadée que j'aurais pu le faire aussi si je l'avais réellement souhaité, c'est pour cela que je dis bien "mon choix". En revanche, je le répète, ne pas lui conserver son prénom, que ce soit en second ou en quatrième, me paraît une décision très violente et une erreur. D'autant que Ludmila est vraiment un prénom superbe (même si elle est blonde, au contraire de la splendide Ludmila Mikaël!!! Est-ce là votre référence a contrario et l'obstacle...?)
Bonne réflexion - en espérant y avoir contribué.

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1032
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 13 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 9 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par Patricia01 » lun. 29 août 2011 00:17

Il est naturel, pour un parent, de vouloir nommer son enfant. C'est une façon de lui dire "maintenant tu es mon fils/ma fille, je te baptiste Untel. Ca n'a rien de choquant d'avoir ce désir.
Maintenant, quand un enfant a déjà un prénom, une histoire, il faut respecter cela. Nos filles ont été adoptées très jeunes (à un an), et l'une d'elle a un prénom absolument imprononçable ; aucune d'elle ne répondait quand on a tenté de les appeler par leur prénom d'origine. Pourtant, par respect pour leur passé, nous leur avons gardé leur prénom d'origine en deuxième prénom... sans pour autant nous priver du plaisir égoïste de leur donner un prénom. Parce que quelque part, il est important que vous puissiez nommer votre enfant par un nom qui sonne bien à votre oreille; et puis, je le répète, symboliquement, il est important de prénommer son enfant.... Mais en ayant les deux prénoms, si un jour, lors d'une crise identitaire, elles veulent reprendre pour un temps leur prénom d'origine, elles pourront le faire... C'est la solution la plus fréquemment choisie il me semble.
Au niveau pratique:pendant notre séjour dans le pays d'origine, on les a appelées par leur prénom d'origine, puis par les deux prénoms accolés; puis, progressivement, en France, seulement le prénom français. Mais bon, elles avaient un an...

(bon, à titre personnel, j'adore le prénom Ludmilla, j'ai eu une élève qui le portait, une ado adorable et brillante, on a même failli prénommer notre deuxième fille ainsi)
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Fifoune
Messages : 285
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: Changer le prénom d'un enfant adopté à 6 ans

Message non lu par Fifoune » lun. 29 août 2011 10:30

Je pense que le problème avec Jacqueline n'est pas tant qu'elle veuille changer le prénom de sa fille (beaucoup ici lui ont dit que c'était légitime), mais c'est plutôt la façon péremptoire et unilatérale qu'elle a de le décider. Elle ne laisse aucune place à sa fille dans ce projet. Sa décision est prise, et sa fille n'aura qu'à l'accepter. C'est ça qui me choque, comme beaucoup ici je pense. Si l'enfant n'est pas acteur de son adoption, comment va-t-il pouvoir trouver sa place ?

De notre côté, notre fille est arrivée en France à l'âge de 4 ans et 2 mois. Quand elle nous a été attribuée (elle avait 15 mois), nous lui avons choisi un prénom. Puis nous avons appris son histoire, et nous avons pris le temps de réfléchir. Au final, nous lui avons décidé de lui laisser son prénom d'origine et avons mis celui de notre choix en deuxième (pour qu'elle sache que comme tout parents, nous avons choisi un prénom pour elle). Quand nous avons été la chercher dans son pays, elle ne parlait pas. Elle a appris à parler avec nous, ça a pris plusieurs mois. Impossible donc de lui demander son avis quant au choix de son prénom... nous avons donc pris la décision pour elle, décision avec laquelle nous sommes très à l'aise et que nous saurons toujours lui expliquer.

Chaque histoire est différente et je pense qu'il n'y a pas de bonne solution. La seule chose importante, pour moi, c'est l'ouverture d'esprit : être capable d'inclure son enfant et son histoire dans la prise de cette décision.

Bonne journée,
Delphine
Delphine (42 ans) maman d'une puce de 14 ans (Haïti, 2009), d'un ptit gars de 9 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 4 ans (France, 2019).

Répondre