Medellin, ville de naissance

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
estradamilena
Messages : 18
Enregistré le : mer. 21 juil. 2010 21:32
emailpersonnel : estradamil@hotmail.fr

Medellin, ville de naissance

Message non lu par estradamilena » ven. 29 juil. 2011 14:05

Salut tous le monde!!

Dimanche soir je suis rentré de Colombie, un voyage géniale!
J'ai pu enfin revoir mon pays de naissance et ma ville. Je m'y sentais à l'aise, j'étais libre et heureuse, sentiment qui est rare quand je suis en France. J'ai pu répondre à au moins deux questions, celle du pourquoi je me ronge les ongles, et du poids qui pèse au fond de mon coeur, la faute est dus à ma vie et tous particulièrement à mes parents adoptifs (que je n'aime, mais alors, pas du tout!!).

Quand mon frère et moi on a été séparé de nos ''parents'' alors qu'on prenais le métro aérien de Medellin, je me suis sentie bien, pour la première fois j'étais comme sur un petit nuage.
Pendant ce voyage je ne me suis pas ou pratiquement pas rongé les ongles, et dès qu'on est rentré en France j'ai recommencé...

Medellin, situé dans le ''département ''d'Antioquia, deuxième ville derrière Bogotá, le tout se trouve en Colombie sur le continent d'Amérique Latine.
La ville fait 37 kms de long est dénombre pas moins de 5 millions d'habitants (environs). Medellin est la ville qui connaît depuis une dizaine d'années un changement incroyable, la guerre civile est pratiquement finis. La modernité commence à apparaître, comme le centre commerciale Santa Fé, ou encore le tribunal... les immeubles modernes : buildings, pousse comme des champignons. de nuits, la ville s'anime. les militaires? j'en ai pas vu un, par contre comme dans toute grande ville de ce nom, il y a des policiers.
Medellin est une ville très colorée... et emplis de petits commerces.

En bref : Je l'adore cette ville!! il y fait chaud 28°C toute l'année!

j'espère un jour y retourner, et qui sait y vivre....

Merci de votre attention (je veux juste faire partager mon expérience aux autres.)

lolococo
Messages : 112
Enregistré le : sam. 29 nov. 2008 19:06

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par lolococo » ven. 29 juil. 2011 17:42

Qu'est ce que cela doit faire mal pour vos parents d'entendre ou lire ces mots "que je n'aime mais alors pas du tout", "quand on a été séparé dans le métro, je me suis sentie bien..."

Les enfants devenus grands qui souffrent de leur situations d'adoptés pensent parfois que ce qui leur arrive est de la faute des parents adoptifs, mais non, le problème est votre abandon... Vous étiez sur le circuit de l'adoption internationale, vous auriez pu attérir dans n'importe quel pays, mais dans tous les cas vous ne restiez pas dans votre pays de naissance à cause je le répète de votre abandon et du gouvernement de votre pays de naissance qui a prit cette décision.
Respectez vos parents adoptifs... ils ont fait ce qu'ils ont pû alors que personne d'autre ne l'a fait.

Je ne dis pas que l'on doit aimer ses parents, mais en parler avec un minimum de respect... N'est-ce pas eux qui vous ont offert ce retour aux origines ? qui vous ont accompagnés alors que cela aurait pû vous détruire davantage que de voir d'où vous venez ?

Je sais que mon message ne sera pas particulièrement bien vu, mais il y en a assez de jeter la pierre aux parents adoptifs...
La situation n'est pas toujours simple pour nous non plus et pourtant nous nous battons pour votre avenir.
lolococo

Cloclo
Messages : 191
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008 16:52

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par Cloclo » ven. 29 juil. 2011 18:38

Bravo à la réaction de lolococo.
Les parents adoptifs ne sont pas responsables de l'abandon, ils cherchent à en atténuer les conséquences, plus ou moins bien, mais avec persévérance et courage. ;)

elsa
Messages : 4
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 21:44

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par elsa » ven. 29 juil. 2011 19:35

Êtes-vous sûre de devoir vous réjouir de votre échec : vous n'avez pas réussi à aimer les gens qui ont pris soin de vous pendant votre enfance, vous n'avez pas réussi à trouver ce qu'il pouvait y avoir de bon dans votre terre d'adoption et avez fait de vos "parents" des bouc-émissaires bien pratiques... Votre idéalisation si naïve de votre terre natale, vos guillemets triomphaux pour évoquer vos "parents", me paraissent bien affligeants et puérils. J'espère pour vous que vous réussirez à "grandir" un peu, en Colombie ou ailleurs...
Elsa

Avatar du membre
marianne
Messages : 159
Enregistré le : lun. 26 janv. 2009 10:26
emailpersonnel : marianne_zanettin@yahoo.fr

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par marianne » ven. 29 juil. 2011 22:18

Merci de nous donner des nouvelles, en plus un message pêchu et optimiste, apparemment ce retour aux sources a été profitable, tant mieux pour vous.
Marianne (+ Xavier), maman de Charlie, 7 ans, arrivé d'Ethiopie en juillet 2010 grâce à EAT

estradamilena
Messages : 18
Enregistré le : mer. 21 juil. 2010 21:32
emailpersonnel : estradamil@hotmail.fr

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par estradamilena » lun. 1 août 2011 21:49

Je ne rejette pas la faute, comme qui dirais, mais je n'aime pas ma vie... je ne les aimes pas, c'est un fait.

Et puis, si, j'ai trouvais quelque chose dans ce retour aux origines, je me sentais bien, à ma place. Et je ne jette pas des pierres sur eux!

Est-ce qu'on m'a donné le choix? non, ni eux, ni les dirigeants de la Colombie, ni même mes propres et vrai parents!
La vie ne m'a pas fait de cadeaux... et sachez une chose, je ne suis pas la seule à tenir de telles propos, et encore une chose, je ne leur est JAMAIS dis, de peur de leur faire mal... je les respecte, je sais que c'est eux qui nous ont emmenés, mon frère et moi, je sais aussi que si cela n'aurais pas été possible, j'y serais allée quand même, par mes propres moyens.

Je dit juste, que ce voyage m'a été Très bénéfique, sur tout les points, je sais d'où je viens, et ça c'est un plus pour moi.

Et... ''grandir'', c'est pas si simple! j'en ai vingt, d'accord... mais comme je le dit si bien, je suis l'enfant, l'ados, et l'adulte. Je me pose des tas de questions, comme un enfant, je suis aussi têtu qu'un ados, et je peux être l'adulte.

Je ne dit pas que c'est la faute des parents adoptifs, je suis juste en colère... je ne me reconnais pas en eux, alors que mon frère, oui (par exemple).

D'ailleurs, j'espère une fois marié pouvoir ADOPTE, en plus de mes enfants bio.

Merci.

anne-laure M
Messages : 10
Enregistré le : lun. 16 mai 2011 12:20

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par anne-laure M » ven. 5 août 2011 13:31

Bonjour à tous,
bien que sa fille biologique, moi aussi j'ai détesté ma mère par intermittence entre 15 et 25 ans (même aujourd'hui par moment...), je lui reprochais tout , de mes poils aux jambes à mon mal-être général... peut-être parce qu'en réalité je l'investissais d'une puissance supérieure qui en dit long! la colère des enfants est toujours dirigée contre les parents, adoptifs ou non! cela dit quand mes deux loulous adorés (colombiens eux aussi) m'en sortiront des comme ça j'espère que je serais aussi philosophe... et que je me souviendrais de l'ado en colère et en souffrance que j'ai été... pas si sûr...
En tout cas, que ce voyage vous ai apporté de la joie, de la fierté sur votre pays d'origine qui fait partie de vous est sûrement un pas vers la paix, c'est si difficile d'être en paix avec les autres quand on l'est pas avec soi-même.
Je ne connais rien de votre histoire mais je vous souhaite plein d'autres pas qui vous feront je l'espère découvrir que l'amour est là, sous la colère et la souffrance.
ojala!
anne-laure

lbn99
Messages : 16
Enregistré le : ven. 17 juin 2011 17:44

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par lbn99 » jeu. 11 août 2011 23:24

Je viens donner mon opinion en réponse aux message de cloclo,elsa et lococo...
Contrairement a ce que vous penssez nous (enfant adoptés) ne vous (adoptant)devons rien. Vous croyez que parce que vous etes venu nous soustraire a notre petit pays sous développé pour nous rammenez chez vous dans votre beaux pays ou tout le monde reverais d'appetenir nous vous devons reconnaissance??
Excusez moi mais mes parents sont ceux qui mont conçu a savoir mes parents biologique et c'est les seuls que je reconnaitrait comme tel, mais surement pas ce couple qui est venu me déraciner et me faire croire que je leurs appartenait.
Vous dites que les parents adoptif ne sont pas responsable de l'abandon et vous avez parfaitement raison mais ils sont responsable du déracinement et de tout le traumatisme subit pour l'enfant (je me rappelerais toujours le moment ou ont est venu me chercher alors que j'avais rien demander et que du jour au lendement on m'appellais par un autre prenom et qu'on a essayer de me faire croire que des parfait inconnu était mes parents....pfff du grand guignol quand j'y repense je peu vous dire que le revers de la médaille c'est payer tres chere.)Mes parents biologique n'ont peux etre pas eu le choix de m'abandonner mais mes "parents " adoptif ont eux se choix de me laisser tranquil ou de me déraciner.et oui moi aussi j'utilise des guillemets et ceux ci ne sont pas triomphant mais réaliste.
A que mes témoignages vous aimeriez q'ils soit effacer commes tous les commentaires des adoptés qui pensent comme moi ...c'est sur toute vérité n'ai jamais bonne a entendre et c'est tellement mieu de lire les beaux discours des associations qui vous parle d'amour a donner et de ces pauvre petit enfants qui ne rêvent que d'avoir des parents comme vous.
Tant mieu pour vous si vos enfant adopté ne montre pas la meme haine que moi et j'espere pour vous qu'ils seront heureux et épanouie car je ne souhaite a aucuns adopté d'avoir vécu le traumatisme de l'adoption que j'ai vécu.
Il est entandu que je parle en mon nom et que le (nous) que j'utilise dans mon message comprend uniquement les adoptés qui pense comme moi(et oui il y en a et plus que l'on ne le crois).

Pour en revenir au message principal du post; je suis tres content pour toi que tu puisse t'épanouir dans ton pays natal, pour moi j'y vais dans 4 semaines et rien que d'y pensez je suis heureux et j'espere bien y rester également.j'ai dailleur refait mon passeport et repris mon identité d'origine.Je tiens a te signaler également qui si tu le souhaites tu peux également refaire ton passeport colombien car l'adoption n'efface pas ta nationalité ni ton identité de naissance tu peux donc refaire tes papiers au consulat.

chicago
Messages : 2
Enregistré le : ven. 24 juin 2011 11:18
emailpersonnel : muriel.cullier@pole-emploi.fr

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par chicago » ven. 12 août 2011 07:18

Bonjour,

Oui, les parents adoptifs sont des monstres, ils déracinent leurs enfants et veulent leur offrir du bonheur et de l'amour. Il ne faut pas oublier que ce sont vos "vrais parents" qui on choisit cette situation pour vous. Je dit bien choisi car la pauvreté, la jeunesse, la religion n'expliquent pas tout. Pour rien au monde moi, fausse maman, je n'aurai abandonné mon enfant. Alors posez-vous les bonnes questions et ne blâmer pas les parents adoptifs qui interviennent après cet acte si déroutant qu'est l'abandon. Je suis maman adoptive d'un enfant de 4 ans et à aucun moment je ne veux et voudrais qu'il soit reconnaissant envers nous pour l'avoir adopté. Il ne nous devra rien, juste d'être heureux et de composer avec son passé.
Bonne journée.

Patou
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 11 nov. 2010 22:36

Re: Medellin, ville de naissance

Message non lu par Patou » ven. 12 août 2011 10:07

Bonjour,
Alors qui sont les monstres en fait Chicago, qui est à blâmer? ...est-ce ça les bonnes questions à se poser?
Pour moi il n'y en à pas que ce soit d'un côté comme de l'autre, par contre il y à des gens qui souffrent et il faut savoir "entendre" cette souffrance et l'accepter sans pour autant en profiter pour porter un jugement plutôt fielleux sur le passé des enfants que vous adoptez.
-"pour rien au monde, moi, fausse maman je n'aurai abandonné mon enfant"...(facile à dire!)
-"...après un acte si déroutant que l'abandon"...(oui il l'est déroutant et ce quoique vous en pensiez pour les mères qui sont amenées à poser cet acte un jour).
Patou (maman de naissance)

Répondre