Notre adoption est un echec .

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1178
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par Patricia01 » mar. 29 mai 2012 22:59

Eoliah a écrit :Faire porter la responsabilité aux adoptants, à l'adopté ou à l'administration n'est qu'une échappatoire pour ne pas voir la réalité. L'adoption a été mise en place et valorisée légalement à la fin du XIXième siécle pour résoudre des problèmes de pléthore de naissances qui n'était plus résorbée par la mortalité massive des périodes précédentes. Ce "pis aller" libérait l'état d'une charge qu'il ne pouvait assumer et a été auréolé par une vision chrétienne de "charité".
Dans notre XXIième siècle, la pléthore s'étant transformée en pénurie, le sens s'est perdu, l'adoption internationale se raccroche a cette vision obsolète (ailleurs ils sont pauvres) en y ajoutant quelques touches de déni de nature (le lien biologique ne compte pas, seul celui qui donne l'amour est parent) on arrive à une situation ingérable de conseils contradictoires entre les tenants de la psychanalyse (on ne se remet jamais de l'abandon initial), ceux du confort matériel (ici il a tout), ceux de l'amour qui sauve tout, et ceux de l'anti racisme (on va faire un tribu arc en ciel pour prouver..). Alors bravo à ceux qui sont heureux avec leurs enfants adoptés, mais ceux qui sont malheureux dites vous que vous êtes nombreux dans ce cas et n'hésitez pas à témoigner auprès des chargés des "agréments"
Je vous trouve bien négatif, bien péremptoire... Que savez-vous donc de l'adoption et de l'état d'esprit de ceux qui adoptent ? Non, on n'adopte pas par charité, pour faire une bonne action, on est plus au XIXème siècle... on adopte avant tout égoïstement parce qu'on souhaite fonder (ou agrandir) une famille, et pour donner une famille et une chance de se reconstruire à un enfant qui a été un jour abandonné (vous préconisez qu'on les laisse moisir en institution? Ou qu'on les ballotte de famille d'accueil en famill d'accueil ?)... Alors, oui, des fois ça colle pas, parce que l'enfant et/ou les parents étaient mal préparés... mais heureusement ça reste une minorité de cas ! Et il y a des études qui ont été faites là-dessus (sauf que bien sûr j'ai pas les chiffres en tête... 2% ? 10% ? Tout dépend de ce qui est pris en compte en plus)

Quant à vos "dénis de nature" Ben non, le lien biologique ne compte pas, absolument pas (ou peut-être avez-vous trouvé une étude qui prouve le contraire ?), ce qui compte c'est le vécu (y compris pendant la grossesse), donc la souffrance de l'abandon (et si l'enfant est confié dès sa naissance à des parents, qu'ils l'aient ou non conçu, ça ne fait aucune différence, il ne vivra pas d'abandon ! ce qui en pratique n'existe pas bien sûr... mais plus concrètement, pensez-vous qu'un enfant conçu par adultère mais dont tout le monde ignore qu'il n'est pas le fils biologique de son père aura un lien moindre avec celui-ci ?) ; Des tas de société autres que la nôtre ont compris depuis longtemps que ce n'est pas le biologique qui prime, mais le social...

Je sais bien que ce post ne valait pas vraiment la peine que j'y réponde, mais des fois ça me hérisse de voir de telles contre-vérités...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans

émilie n
Messages : 327
Enregistré le : ven. 18 mars 2011 13:26

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par émilie n » mer. 30 mai 2012 18:01

Merci Patricia!

Je ne sais si ca valait la peine mais une chose a dire: ca fait du bien de te lire! :D
Emilie
Heureuse maman de Mathieu depuis le 3 juillet 2014

gagatte
Messages : 447
Enregistré le : sam. 10 janv. 2009 14:25
Localisation : Europe
Situation familliale : Mariée, trois enfants
Profil adoption : un enfant adopté
emailpersonnel : magaliparent@hotmail.com

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par gagatte » mer. 30 mai 2012 19:40

Le lien biologique compte aussi, on a tous besoin de savoir d’où on vient, mais adopté ou placé ou en orphelinat, cela ne change rien à ces questionnements légitimes sur ses origines, sa conception, l'abandon. Alors autant grandir en famille, et être soutenu dans ses recherches par ceux qui vous aiment, même s'ils ne comprennent pas toujours tout de ce que vous pouvez traverser.
mariée, trois enfants

ophélie
Messages : 21
Enregistré le : sam. 18 oct. 2008 12:17

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par ophélie » dim. 3 juin 2012 18:44

Bonjour,
Je reviens surement pour un dernier témoignage.
il y a environ 4 ans, j'avais ouvert ce post pour témoigner des difficultés que nous rencontrions avec pauline.

Je ne vais pas recommencer l'histoire mais ceux qui nous ont suivis savent que Pauline est revenu a la maison il y a 1 an et demi.
j'avais beaucoup travaillé sur moi même et j’étais très confiante en l'avenir.
Mais voilà, je me suis trompée. En 2008 je parlais d'enfer au quotidien mais il faut croire que je ne savais pas ce que c'était.

Nous avons vécu une" pseudo lune de miel" pendant quelques mois puis très vite sont arrivés les ennuis, les déceptions, les mensonges, les vols, les calomnies...

Aujourd'hui, pour faire court, Pauline vit en toute puissance chez nous. Sort quand bon lui semble et rentre à sa guise ( quand elle rentre). Elle ne respecte aucun code de notre vie ensemble.

Elle veut arriver a ses fins même si elle doit employer la violence physique envers moi. J'ai déposé une main courante le 1 avril dernier pour coups de poings et coups de pieds.
Nous passons notre temps a nous demander ou elle est et avec qui ?
J'ai peur pour moi. Et pour elle j'ai peur depuis bien longtemps ...

Elle veut nous pousser a la mettre a la porte car elle veut nous responsabiliser de tous ses maux. Elle verbalise la situation en nous disant qu'elle va nous "faire chier" pendant encore longtemps.

Je ne responsabilise personne, ni les institutions, ni les individus. Le bilan aujourd'hui est simple. Nous ne pouvons pas vivre ensemble. Le fameux lien ne s'est pas créé et malheureusement ne se créera plus.

Lorsque Pauline était en foyer, nous avions recommencé a vivre petit a petit même si la culpabilité était présente.

Notre histoire est très triste et destructrice pour tout le monde.
Mon mari et moi sommes fatigués ,et je crois que nous avons fait l’erreur de reprendre Pauline à la maison.

Le seul point positif reste égoïste, j'aurais fait tout mon possible pour que ça marche.

On en revient à la situation du début de mon récit, dans 1 an Pauline aura 18 ans et à ce moment là, elle choisira librement son lieu de résidence. Faudra t-il encore qu'elle puisse s'assumer.


J'ai une pensée toute particulière pour la famille d'Aboulaye dont je soupçonne la souffrance infinie.

Cloclo
Messages : 191
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008 16:52

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par Cloclo » lun. 4 juin 2012 08:09

Une adoption ne peut pas être l'échec des parents quand l'enfant refuse l'autorité de tous les adultes (parents ou autres), car son traumatisme est tel qu'il ne peut plus jamais leur faire confiance, surtout ceux qui l'aiment ou veulent l'aider.

Votre vécu ressemble presque point par point au nôtre et à celui aussi de nombreux autres adoptants.

Vous avez fait le maximum et ne pouvez faire plus.
Préservez-vous, vous et votre famille. ;)

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par prudence » lun. 4 juin 2012 09:43

Il est courageux et triste votre récit Ophélie, moi qui suis maman d'une jeune fille de l'âge de la votre qui "me fait rager" parce que parfois elle parle mal et est exigeante, quand je vous lis je ne trouve même pas les mots pour vous dire comme je compatis à votre détresse et bien sûr aussi à celle de votre fille, car derrière toute cette violence la souffrance est bien présente.
Hélas toutes les histoires d'adoption ne sont pas roses, et les gens qui "postent" en accusant untel ou untel feraient mieux de s'abstenir. Les parents sont responsables de l'adoption, pas de l'abandon qui est souvent la source des échecs....
Je n'en rajoute pas, car que dire ? J'ai une pensée d'empathie très sincère pour vous, pour les parents d'Aboulaye et pour vos enfants.

Framboise
Messages : 334
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 14:01

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par Framboise » lun. 4 juin 2012 11:49

Ophélie,
face à vos lignes , je ne peux hélas que vous témoignez mon soutien de maman d'une Pauline.
Votre récit me rappelle les histoires hélas trop souvent entendues à Pétales.
Connaissez vous cette association ?, leur groupe de parole sont un grand soutien pour les parents en détresse ...
Courage , il faut tenir
framboise

sou
Messages : 51
Enregistré le : ven. 8 août 2008 18:51

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par sou » lun. 4 juin 2012 15:15

bonjour ophelie
pourquoi ne prenez pas les devant en lui trouvant un foyer de jeunes filles ?
ca vous evitera de la mettre dehors à un moment de forte colere insupportable, donc sans preparation de point de chute.
ces foyers ont des regles, on ne rentre pas n importe quand, on fait pas entrer n importe qui etc.
les regles seront imposées par d autres qui se chargeront de les faire respecter sans disputes destructrices
je crois qu on ne peut chercher de coupable dans ce genre de problème mais simplement à gerer au mieux pour limiter les souffrances. si vous culpabilisez pour ce qui vous depasse.
bon courage

asibel
Messages : 7
Enregistré le : mar. 25 janv. 2011 23:45

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par asibel » mar. 5 juin 2012 17:51

Quant à vos "dénis de nature" Ben non, le lien biologique ne compte pas, absolument pas (ou peut-être avez-vous trouvé une étude qui prouve le contraire ?), ce qui compte c'est le vécu (y compris pendant la grossesse), donc la souffrance de
Patricia 01 a écrit :"l'abandon (et si l'enfant est confié dès sa naissance à des parents, qu'ils l'aient ou non conçu, ça ne fait aucune différence, il ne vivra pas d'abandon ! ce qui en pratique n'existe pas bien sûr... mais plus concrètement, pensez-vous qu'un enfant conçu par adultère mais dont tout le monde ignore qu'il n'est pas le fils biologique de son père aura un lien moindre avec celui-ci ?) ; Des tas de société autres que la nôtre ont compris depuis longtemps que ce n'est pas le biologique qui prime, mais le social...
"

Je nuancerais vos propos :

Croire qu'un enfant ne vivra pas d'abandon si il est confié dès sa naissance à des parents, c'est nier toute sa vie intra-utérine, c'est nier le choc de l'abandon à la naissance! et cette situation existe puisque je l'ai vécue.
J'ai vu naître mon fils, je l'ai eu dans mes bras dès sa naissance et il vit son abandon intensément.
Mon fils a rejeté son adoption de nombreuses années, il a fait une dépression, il a imaginé tous les jours de sa vie que sa mère biologique allait venir le chercher......
Chaque histoire est différente et bien sur, l'histoire personnelle de l'enfant est déterminante : violences, maltraitances, misère affective, famille d'accueil aimante ou manque de soins, faim....
Mais le premier évènement traumatique reste l'abandon de la mère, qui représente le monde entier pour le bébé, cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas arriver à s'attacher mutuellement, mais il ne faut pas nier ce traumatisme initial!

piod
Messages : 183
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 18:43
Profil adoption : http://lombricompostage.forumprod.com. Le forum du lombricompostage.
emailpersonnel : pierod@orange.fr

Re: Notre adoption est un echec .

Message non lu par piod » mer. 6 juin 2012 09:57

Bonjour

Il n'y a pas que le fait de nier la vie intra-utérine. On sait aujourd'hui qu'il ne faut pas cacher le fait de l'adoption à un enfant. Donc il saura qu'il a été abandonné.
Et il ira consulter son dossier dés sa majorité.
Et il verra marqué noir sur blanc qu'il a été abandonné.
Donc si sa mère l'a abandonné c'est que........ il échafaudera des tas de situations plus ou moins en rapport avec la réalité, mais jamais il ne saura et ne comprendra pourquoi il a été abandonné. Et ce quelque soit son âge.
La logique de l'enfant est " une mère aime son enfant, mais ne l'abandonne pas." Donc le lien biologique est bien la, aussi bien à 1 jour qu'à x années.
Adoption d'une pupille de 11,5 ans . PENSEZ AUX PUPILLES. PASSE 9 ANS DES PUPILLES ATTENDENT UNE FAMILLE.
CONTRAIREMENT A CE QUE DISE LA PLUPART DES CG IL Y A DES ENFANTS A ADOPTER EN FRANCE.

Répondre