Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Francois245
Messages : 8
Enregistré le : lun. 7 févr. 2011 19:29
emailpersonnel : francois245@yahoo.fr

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par Francois245 » jeu. 10 févr. 2011 12:29

Finalement en discutant brièvement avec des "non adoptés", cette phrase revient souvent (et fait toujours autant bouillir) = tu devrais te sentir reconnaissant d'avoir été adopté ... C'est louable comme raisonnement sauf qu'en tant qu'adopté, ce que je retiens c'est pas que j'ai été "choisi", mais plutôt qu'on a pas voulu de moi ! Et comme je ne connais pas mes parents biologiques et bien il me reste deux choix = en vouloir en moi même et/ou en vouloir indirectement à mes parents adoptifs !!!
Car au final (et je me veux un peu provocateur) c'est plutôt les parents adoptifs qui doivent être reconnaissants car c'est nous qui les avons transformé en parents !!!

J'ai toujours pensé que c'était logique que ma mère ne me garde pas donc j'ai tout fait pour comprendre ce qui clochait chez moi et pousser les gens à bouts, mais ça, sans le savoir ! C'est hier en comprenant mal une phrase que j'ai compris que non ce n'était pas inéluctable : ma mère à fait le CHOIX de ne pas me garder, c'était un choix (plus ou moins volontaire et justifié certes) et non une obligation !!! Du coup j'espère ne plus pousser les gens à bouts car ils peuvent aussi faire le CHOIX de ne pas me laisser tomber....

En tous cas, quelle grande révélation pour moi et grâce à ce forum, personnellement je n'y aurai jamais cru !

Je suis toujours preneur pour discuter de tout cela vu que dans mon entourage je ne peux,
Bonne journée,
François.

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par prudence » jeu. 10 févr. 2011 13:07

François, je vous avais fait un long mail et me suis rendue compte que c'était l'heure de l'école, et en faisant une mauvaise manipulation je l'ai perdu !!! Je voulais rajouter à la phrase : ce n'est pas pour ton bien que tu as été abandonné , mais parce que ta mère ne pouvait pas te garder... Si vous voyez dans "ce choix" une marque d'intérêt de la part de votre mère de naissance sa décision vous semblera moins violente. Vous dites qu'elle était très jeune, on peut voir dans sa décision une part de courage, elle s'est préoccupée de votre devenir, a voulu vous donner la possibilité d'avoir des parents, elle s'est intéressée à votre futur...
Je suis assistante familiale, et je vois X enfants, reconnus à la naissance et n"éanmoins abandonnés....Ils passents leur petite enfance, leur enfance, leur adolescence en famille d'accueil et/ou en foyer, certains deviennent adoptables mais tous ont à vivre avec leur histoire d'abandon non acté, et je ne connais pas d'accompagnement plus difficile ni de violence plus insupportable pour un enfant que celle ci. Bien sûr ils portent le nom de leurs parents biologiques et auront plus de facilités à les retrouver, mais je trouve plus courageux, plus "bienveillant" un abandon réel, qu'un abandon de fait qui laisse l'enfant dans un flou total.
J'espère ne pas être trop confuse, mon premier mail me semblait plus proche de ce que je voulais "vous faire passer"....
Vous avez la volonté de vous faire aider, je vous souhaite de trouver de l'apaisement et du bonheur. Vous dites que votre mère a fait le choix de ne pas vous garder, imaginez que ce choix elle l'a fait parce qu'elle a voulu "vous protéger" elle ne se sentait peu-être pas capable d'être mère, a peut-être eu peur d'être maltraitante ou défaillante, mon raisonnement peut sembler naïf, mais peut-être ce choix a t'il été porté par l'intérêt qu'elle a eu pour vous ?

Francois245
Messages : 8
Enregistré le : lun. 7 févr. 2011 19:29
emailpersonnel : francois245@yahoo.fr

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par Francois245 » jeu. 10 févr. 2011 15:25

Bonjour, et merci de cette réponse !!!
Je comprends tout à fait les problématiques des enfants placés car nous avons été famille d'accueil et leur sort n'est pas plus enviable. Sauf que "la chance" (je mets ca entre parenthèse car c pas vraiment ca) est qu'ils ont une histoire, et dans mon cas c vraiment ca qui m'a manqué. Je me suis d'ailleurs toujours raconté que si je savais le pourquoi de mon abandon et que si ma mère m'avait gardé tout aurait été merveilleux ! J'enviais même les enfants placés chez nous car eux au moins connaissaient leur histoire, c'est fou non ?
Tout ca pour dire que cette facette la à prit une importance capitale car je croyais que dans n'importe quelle autre configuration je DEVAIS d'être abandonné, j'avais un défaut de fabrication que les autres voient et pas moi et qui faisaient que les gens n'avaient pas le choix que de me laisser, que ce soit ma mère adoptive ou mes amis.
Ca peut paraître ingrat et égoïste mais au fond de moi c'est ce que je ressens, et je n'ai malheureusement pas encore rencontré de personnes qui ont cette vision des choses.

Après c'est vrai que j'aurai pû finir dans la rue etc, mais ce n'est pas quelque chose qui m'effleure... Je suis sûr que je comprendrais cela après avoir intégré que NON je n'ai pas du défaut qui fait que les gens n'ont d'autre choix que de me laisser tomber car le choix existe !!!

Bonne après midi ensoleillée (en tous cas ici c le cas) !
François.

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par prudence » jeu. 10 févr. 2011 18:43

François,
Les enfants abandonnés s'imaginent qu'ils l'ont été parce que "mauvais". les enfants maltraités, battus s'imaginent qu'ils le méritent parce que "méchants", les enfants "objets" pensent aussi qu'ils sont responsables des situations existantes....
Les enfants placés ne connaissent pas tous leur histoire, on ne peut pas toujours leur dire pourquoi leur Maman les a maltraités dès la maternité, pourquoi depuis elle n'a jamais cherché à les revoir.... En réalité certains n'en savent pas plus qu'un enfant abandonné à la naissance, à part un nom.... Mais ni eux, ni vous n'êtes responsable, croyez en vous, ce que je vais vous dire va peut-être vous faire "bondir" mais considérez votre abandon comme "une chance" qui vous a été donnée par votre mère de naissance, essayez de positiver son geste, si elle vous avait reconnu puis abandonner votre situation aurait pu être encore plus difficile et si elle vous avait gardé, ca n'aurait surement pas été "merveilleux", je pense qu'elle a fait le meilleur choix pour vous, essayez de le croire aussi. Cordialement

Marie 73
Messages : 10
Enregistré le : mar. 25 janv. 2011 11:36

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par Marie 73 » jeu. 3 mars 2011 16:56

Bonjour François,

J'ai 27 ans, j'ai été adoptée du Guatemala et je comprends ton raisonnement.
Pourquoi nous et pas les autres ? Mais moi, ça ne m'embête pas.
Déjà tu dis que tu n'as rien demandé, que tu n'as pas souhaité l'adoption mais demande à tous les gens que tu fréquentes, les non adoptés, ont-ils demandé à naître ? Je ne pense pas non plus.

Si tu t'es inscrit sur la voix des adoptés, tu verras qu'il y a beaucoup de personnes dans ton cas qui ont un mal de vivre ou des difficultés liées à leur abandon.

Moi je voudrais te dire ceci. Ta mère t'a fait un beau cadeau car elle ne pouvait pas te garder. Même si tu ne sais pas pourquoi (je ne sais pas non plus pourquoi la mienne m'a laissée), elle t'a donné une belle chance de pouvoir t'épanouir et te donner une famille qu'elle ne pouvait t'offrir. Dans les orphelinats, il y a des enfants qui ne sont pas adoptables car il se peut que quelqu'un vienne les chercher un jour... Et pourtant ce jour n'arrive pas.

Toi tu as été désiré sinon tes parents n'auraient pas fait cette démarche. Bien sûr grâce à toi ils sont devenus parents et ils doivent bénir ta mère biologique et toi d'avoir rendu cela possible.
Mes parents ne sont pas mes sauveurs, ils sont mes parents tout simplement. C'est eux qui m'ont aidé à me construire, qui m'ont donné tout leur amour, des valeurs mais ils ne m'ont jamais dit que grâce à eux, j'ai été sortie de la misère ou je ne sais quoi car nos relations seraient totalement différentes.

Au départ, c'est ta mère biologique qui t'a laissée. Tes parents ne l'ont pas forcée à t'abandonner. Si tu vis ce mal-être par rapport à ton adoption, l'as-tu déjà dit à tes parents et parlez-vous de tout ça ? Car c'est tes parents qui pourront être les premiers à te rassurer comme ils étaient là quand tu étais petit je suppose.

Je suis pour ma part POUR la communication. Bien évidemment, il faut que les 2 parties soient à l'écoute et veulent améliorer les choses. Pour ça, la médiation c'est pas mal car ça permet d'oser franchir le cap lorsqu'on ose plus aller vers l'autre. Ou pour avoir l'avis d'un regard extérieur aussi.

Je comprends que toutes les adoptions ne soient pas "réussies" mais la vie n'est jamais toute rose ou toute noire et il faut savoir prendre le bon côté.

Je pourrais moi aussi me dire que si je manque de confiance en moi, que si je n'ai pas beaucoup d'ami et si je ne connais pas mon passé c'est à cause de mon adoption mais je ne me victimise pas car je vis ma vie comme elle est.

Mes parents font du mieux qu'ils peuvent avec leur défaut et devaient supporter les miens jusqu'à ce que je parte de la maison mais comme dans n'importe quelle famille. Je n'idéalise pas ma mère biologique car il y a tellement d'enfants non adoptés qui ont souffert de leurs parents, chaque histoire est différente mais ce qui est sûr c'est que j'ai une famille, que j'y ai ma place et que le fait que je suis adoptée fait juste partie de ma vie, tout comme on peut dire que je suis brune et la peau mate. C'est donc ma fierté !

J'espère que je ne te choque pas en disant ça et que tu comprennes mon point de vue. Je te verrai peut-être aussi sur le forum de la voix des adoptés. On ne connaît pas tout de notre passé mais c'est nous qui choisissons le futur que nous voulons vivre !

émilie n
Messages : 327
Enregistré le : ven. 18 mars 2011 13:26

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par émilie n » ven. 18 mars 2011 13:44

bonjour a tous,
Alors la, je dois dire que je suis d'accord avec Chantal...!!!! En effet, je suis une femme de 29 ans, en procédure d'adoption avec mon mari et s'il est une chose que je ne veu pas pour mon (futur) enfant c'est qu'il se pose cette question!!!! qu'aurait il fait sans nous? on ne fait pas une démarche d'adoption pour sauver un enfant mais pour construire une famille. Et rien ne nous dira jamais si il n'aurait pas été mieux avec d'autres parents etc...
Voila pour mon petit coup de geule du jour.... ;)
émilie
Heureuse maman de Mathieu depuis le 3 juillet 2014

Léa
Messages : 21
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 20:39

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par Léa » ven. 18 mars 2011 14:18

Complètement d'accord avec vous et avec Chantal, jamais ne m'a effleurée l'idée que notre fils adoptif avait de la chance de nous avoir pour parents, et je n'ai aucune idée de la vie qui aurait été la sienne si sa mère biologique ne nous l'avait pas confié, si elle l'avait confié à d'autres ou si elle avait choisi de le garder. En revanche, ce que je sais c'est la chance inouïe que j'ai d'avoir cet enfant merveilleux... quand des gens nous disent que notre fils a de la chance de nous avoir pour parents, je leur réponds toujours que c'est nous qui avons de la chance d'avoir ce fils-là et pas un autre...
Léa

julie75
Messages : 16
Enregistré le : sam. 30 avr. 2011 17:53

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par julie75 » jeu. 21 juil. 2011 06:36

Bonsoir François,
tout ce que tu écris ne résonne que trop familièrement à mon oreille...
Je suis moi aussi une adoptée :D
Si tu repasses par là, sache que je serais ravie de pourvoir échanger avec toi.
A bientôt peut-être.

PS : je te conseille vivement la lecture des ouvrages de Susan Forward et Alice Miller.

A priori, rien à voir avec l'adoption... et pourtant...
Si au final, le seul et vrai problème n'était pas une certaine conception de l' "éducation", qui cherche plus ou moins inconsciemment à réprimer et faire TAIRE les émotions "gênantes" chez l'enfant, par TOUS les moyens- des plus grossiers/brutaux aux plus pervers/subtiles- afin d' "épargner" à tous prix les éducateurs (en l'occurrence les parents adoptifs)...
.. ôtant à l'enfant, sans même qu'il puisse s'en rendre compte, toute possibilité de faire son DEUIL de toutes les injustices subies, petites ou grandes...
.. et aboutissant à terme à un sentiment infini de culpabilité chez le "mauvais" enfant... tenant celui-ci muselé ou terrorisé, parfois à vie... voire en abrégeant sa vie, si la "comédie" devient insupportable...

Ces deux auteures m'ont permise d'OUVRIR enfin les yeux, de renouer avec MOI-MEME, et du même coup, avec la joie de vivre !

Même s'il ne saurait y avoir de recette miracle... en espérant que cela puisse éventuellement t'apporter une aide 8-)

et merci à Chantal, Emilie et Léa pour cette "petite" mise au point... CRUCIALE.

unterdorfel
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 21 juil. 2011 16:47

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par unterdorfel » jeu. 21 juil. 2011 16:57

Bonjour Dom François Chantal ,

Je viens de découvrir ce site ,dont les commentaires publiés sont très touchants .

Etant moi-même dans le même cas , adoptée à l'âge de 2 ans , j'ai comme n'importe quel enfant beaucoup de questions , d'incertitudes , une grande colère ,beaucoup de souffrance en moi et un terrible manque à combler ...

Il y même des fois où je me dis que la femme qui m'a mise au monde aurait mieux fait d'avorter ...

Bonne continuation à vous et dans l'attente pourquoi pas de nouvelles conversations je vous dis à tout bientôt .

Bibi

Srilankaise07
Messages : 1
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 16:00

Re: Adopté de 30 ans cherche à discuter avec d'autres adoptés

Message non lu par Srilankaise07 » mar. 24 avr. 2012 16:15

Bonjour,

Je suis une enfant adoptée depuis l'âge de trois semaines je vis en France. J'ai aujourd'hui 19 ans et me pose beaucoup de questions depuis de nombreuses années. Mes parents (adoptifs) ne m'ont jamais caché que j'avais été adoptée, de toutes façon, ça se voit car je suis noire, et j'ai toujours pu leur parler sans tabou, leur poser des questions, et avoir des photos de ma mère biologique.
Mais lors de mes 5-6 ans, le fait de voir la photo de ma mère biologique me faisait pleurer, et à partir de ce moment je me suis mise à grignoter et grossir. Ensuite, lors de mes 14 ans je suis retournée dans mon pays natal, au Sri Lanka, pour les vacances. Le retour en France a été très dure, j'ai fais une dépression puis une tentative de suicide. Je ne savais plus qui j'étais et où était ma place. Depuis, je ne me suis jamais réellement remise, depuis que j'ai 12 ans je souffre d'une phobie sociale, je manque terriblement de confiance en moi, je loupe souvent les cours, mon dos se bloque, comme s'il voulait que je reste chez moi loin du regard des autres. Je souffre beaucoup de cette situation qui m'empêche d'avoir une scolarité normale, beaucoup de gens se permettent de me juger et pensent que je suis seulement une fainéante.
Je suis retournée au Sri Lanka en 2008, j'avais 16 ans, ce voyage s'est mieux passé mais je souffre beaucoup de ne pas savoir parler ma langue natale, j'envie souvent des amies à moi qui parlent turc ou thaïlandais avec leurs parents.
J'ai vu pas mal de psychologue mais je n'arrive pas à trouver quelqu'un qui me comprenne réellement.

Bref, aujourd'hui j'ai peur pour mon avenir, j'ai peur de ne jamais faire quelques chose de ma vie, de toujours louper les cours, de louper mon année scolaire et de toujours patauger comme ça.

Est ce que quelqu'un connait des bons psychologues spécialisés pour les enfants adoptés?

Merci!

Répondre