souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.
Sophie D
Messages : 80
Enregistré le : dim. 18 janv. 2009 19:05
emailpersonnel : sophie.dazord@yahoo.fr

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par Sophie D » mar. 18 janv. 2011 10:06

Au delà des problèmes éventuels de racisme, la couleur parle aussi à nos enfants de l'adoption. Je voudrai être blanc est parfois une façon de dire que je voudrais être comme toi, né de toi.
Parler de son désir de lui, de cet enfant là (avec son corps et sa couleur), de la force du lien. Quand mon fils était plus petit, dans ces moments là, je lui faisais plein de bisous sur son adorable bidou tout noir et on riait ...
Le plaisir d'être sa mère, la certitude absolue qu'il est votre enfant tout colorié qu'il est, pas malgré sa couleur, avec ... sont des apaisements qu'il faut 1000 fois répeter...

Sophie

julie75
Messages : 16
Enregistré le : sam. 30 avr. 2011 17:53

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par julie75 » dim. 1 mai 2011 16:45

Bonjour Léa,

Votre inquiétude est tout à fait légitime et on ne peut plus justifiée.
Vous avez raison de vous en préoccuper dès maintenant, plutôt que de minimiser, voire nier le problème comme c'est souvent le cas (certaines réponses totalement à côté de la plaque en témoignent ici même).
Je vous suggère de regarder cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=WG7U1QsUd1g
Ceci pour vous donner un aperçu de l'impact que peut avoir le fait de grandir dans une société de "blancs", avec des parents blonds, lorsqu'on est soi-même basané et typé.
Au-delà même du problème posé par le racisme auquel votre enfant sera forcément confronté.

Pour rejoindre la seule réponse sensée et utile apportée précédemment, rien n'est définitif : à condition que vous ayez parmi vos amis ou votre entourage proche des ADULTES qui lui ressemblent et auxquels votre enfant pourra s'identifier de manière positive... et ainsi apprendre à s'accepter et à s'aimer tel qu'il est réellement.

Léa
Messages : 21
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 20:39

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par Léa » lun. 2 mai 2011 18:37

Merci Julie pour votre réponse, et merci pour cette video qui ne peut que nous remplir de consternation et de tristesse. Mais j'aimerais savoir dans quel contexte elle a été faite. Qui sont ces enfants ? De quels milieux sociaux sont-ils issus ? je pense que ce ne sont pas des enfants adoptés...

Certes j'aimerais que mon fils puisse s'identifier de façon positive à des gens qui lui ressemblent,( nous avons même renoncé à vivre à la campagne pour lui éviter de se trouver seul visage "bronzé" au milieu des visages "pâles" ) malheureusement, les gens d'origine polynésiennes ne courent pas les rues dans la petite ville où nous vivons...

Avatar du membre
Barbibulle
Messages : 14
Enregistré le : dim. 29 nov. 2009 23:18
Localisation : Marne
Situation familliale : mariée, 2 enfants biologiques

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par Barbibulle » jeu. 5 mai 2011 22:10

Bonsoir,

Je vous suggère d'aller voir ce lien
http://www.amazon.fr/Homme-couleur-J%C3 ... 2841811409

Il existe des petits livre sympas pour faire passer aux enfants la notion de différence et d'acceptation de soi.
Si vous êtes intéressée, je vous transmettrai quelques titres.

Barbibulle (bibliothécaire jeunesse) ;)
mariée, 2 enfants biologiques

arche35
Messages : 239
Enregistré le : dim. 21 déc. 2008 21:28
Localisation : Ille et Vilaine
Situation familliale : Mariés 5 enfants biologiques
Profil adoption : Agrément obtenu le 9 février 2010

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par arche35 » ven. 6 mai 2011 01:15

Bonsoir Barbibulle,

Si vous avez un petit moment les titres de livres m'intéresseraient bien.

Merci d'avance !
Parents de 5 enfants biologiques, agrément le 9/02/2010 pour un enfant ou une fratrie jusqu'à 95 mois qui sera ou seront nés au Brésil !

Séverine
Messages : 11
Enregistré le : mer. 15 déc. 2010 13:29

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par Séverine » ven. 6 mai 2011 11:43

Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord avec Sophie, au delà de la couleur de peau, je pense que c'est l'absence de ressemblance qui est pour eux la plus douloureuse parfois. Mon fils veut souvent comparer la couleur de nos bras et invente des couleurs lui il est blanc-jaune et moi je suis blanc-rose... Et puis on s'est trouvé un petit grain de beauté exactement placé au même endroit sur le visage, notre petit point commun très précieux:)

Coté livre, un livre qui a particulièrement bien marché pour mon fils, est "Une maman pour Chocco". Certains soirs, il pouvait me demander de lui lire 3 fois de suite.

Et puis aussi "Tous différents" de Todd Parr, de la couleur, de l'humour, des textes courts mais cela ouvre à la discussion de manière légère et ludique.

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1132
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par Patricia01 » ven. 6 mai 2011 23:21

En ce moment, notre fille se précipite vers toutes les personnes de couleur qu'on croise ("oh, regarde, il est chocolat, il est comme moi ! Bonjour, je m'appelle Sarah, je suis chocolat !), ce qui généralement fait beaucoup sourire les personnes en question, plutôt touchées d'être ainsi interpelées. Bref, elle est pleinement conscience de sa différence de couleur. Mais elle ne semble pas être en souffrance par rapport à ça. Plutôt en questionnement, avec le besoin de se rassurer en ne se sentant pas seule dans ce cas. D'où l'importance de garder le lien avec d'autres enfants adoptés (d'ailleurs elle veut se marier avec le petit garçon noir de nos amis, puisqu'il est chocolat comme elle ça lui semble une évidence !), à défaut de connaître des adultes de couleur.
On prend en général tout ça avec le sourire, avec légèreté, on vante souvent la beauté de ses cheveux et sa couleur magnifique, je lui dit que j'aimerais être avoir la même peau. Pour l'instant pas de souci de souffrance, on espère que ça durera! Je pense que ça dépend aussi des caractères, ce genre de réaction, certains enfants y accorderont plus d'importance...
(et je n'ai pas vu le reportage proposé par julie, pas le temps pour l'instant... et pas aimé le ton de son post, mais la fatigue et les nuits blanches me rendent susceptible en ce moment...)
Pour les livres : "les deux mamans de Petiroux", de dr De Monleon, est pas mal aussi.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 14 et 10 ans

Avatar du membre
Barbibulle
Messages : 14
Enregistré le : dim. 29 nov. 2009 23:18
Localisation : Marne
Situation familliale : mariée, 2 enfants biologiques

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par Barbibulle » sam. 7 mai 2011 22:23

arche35 a écrit :Bonsoir Barbibulle,

Si vous avez un petit moment les titres de livres m'intéresseraient bien.

Merci d'avance !

Bonsoir,

Voici quelques suggestions pour arche35 - et toute autre personne intéressée par les titres suivants :
- Pastel a été adopté : un p'tit ours blanc adopté par des "monstres verts" , avec la période de scolarisation et les 1eres questions qui se posent autour de la différence, de l'acceptation de soi. Le petit ours blanc veut justement ressembler à tous les monstres verts. et puis j'aime bien ce petit ours qui va tester ses parents, les pousser à bout pour vérifier leur amour.

- Léopoldine a des parents de coeur : lui, c'est MON coup de coeur ! La définition de "parents de coeur" est très bien donnée à l'enfant adopté qui se pose des questions. Notamment le vocabulaire "maman de ventre" / "maman de coeur"

- Maman(s) d'amour : belles illustrations. Avec un parallèle à chaque fois entre la mère bio et la mère adoptive, dans le genre : elle m'a donné ceci, tu m'as donné celà / Elle était là pour ceci, mais toi tu es là pour .../etc. avec des exemples concrets.

- Bili-Bili : toujours sur l'adoption, mais un peu différent. L'histoire d'un crocodile élevé dans une famille de canards. Très aimé, il n'a jamais remarqué la différence qu'il avait avec ses frères et soeurs canards. Jusqu'au jour où de méchants crocodiles lui font prendre conscience de sa différence et de sa nature : "les crocodiles mangent les canards, alors demain tu nous les amène, nous les attendrons...". Se pose alors la question d'identité, que doit-il faire ? Ecouter les crocos ou sauver sa famille ? Je vous raconte la fin ? Ok, finalement il décide qu'il est un Crococanard et décide de protéger sa famille, alors il joue un sale tour à ces méchants crocos.

Voilà pour le moment,
bonne lecture,
Barbibulle
mariée, 2 enfants biologiques

arche35
Messages : 239
Enregistré le : dim. 21 déc. 2008 21:28
Localisation : Ille et Vilaine
Situation familliale : Mariés 5 enfants biologiques
Profil adoption : Agrément obtenu le 9 février 2010

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par arche35 » mar. 10 mai 2011 01:04

Merci Barbibulle !

Je note tous ces titres ! :D
Parents de 5 enfants biologiques, agrément le 9/02/2010 pour un enfant ou une fratrie jusqu'à 95 mois qui sera ou seront nés au Brésil !

julie75
Messages : 16
Enregistré le : sam. 30 avr. 2011 17:53

Re: souffrance à propos de la couleur des yeux et de la peau

Message non lu par julie75 » mer. 22 juin 2011 17:43

A Léa,

Je n'en sais pas davantage sur la vidéo; mais elle m'a semblé efficace pour donner un bref aperçu de l'impact du racisme sur l'estime de soi lorsqu'on est un enfant en pleine construction de son identité... à des personnes qui n'y ont sans doute jamais été confrontées...

Je ne vois qu'une solution : déménager en Polynésie !
Je plaisante bien sûr :D

Plus sérieusement... et étant donné les circonstances...

Ne soyez pas seulement là dans les moments de joie...
MONTREZ-vous suffisamment attentive et DISPONIBLE pour entendre, percevoir les souffrances de votre enfant
( car même si vous êtes une mère 'parfaite', ce qui est peu probable, vous ne pouvez pas tout contrôler... il en aura donc forcément, comme tout le monde... voire un 'peu' plus, vu qu'il a déjà été abandonné, déraciné, qu'il n'a pas la même couleur de peau, etc...).

Cela semble être votre cas et c'est peut-être là l'essentiel !

( J'ai quelques doutes quand je lis des "le/la notre n'a aucun problème" : un enfant n'exprime ouvertement sa souffrance que s'il se SENT 'autorisé' à l'exprimer... chose impossible si on prend toujours tout "avec le sourire", sans jamais le prendre au sérieux, comme une PERSONNE à part entière qu'il est...)

Ne minimisez JAMAIS le moindre signe de tristesse ou de colère.
N'essayez pas de le convaincre qu'il a tord, que ce n'est pas si grave...
Bref qu'il n'a pas de réelle importance à vos yeux.
Accordez-leurs au contraire le plus grand sérieux, respect et écoute.
Faites en sorte qu'il soit certain que joie, plaisir, fierté etc.. ne sont pas les seuls sentiments autorisés...
Cherchez à le COMPRENDRE, toujours, et LEGITIMEZ tous ses sentiments, qu'il s'agisse de colère, tristesse, injustice, rejet, etc...

S'il a tendance à les enfouir ou à se renfermer, incitez-le et aidez-le, avec patience et douceur, à les exprimer le plus pleinement possible, et à en donner les explications.

Il apprendra ainsi à S'ASSUMER pleinement, non seulement dans ses qualités, mes aussi ses vulnérabilités.

Sans quoi il risque de s'enfermer soit dans une image de 'mauvais' enfant, soit au contraire dans un sentiment de 'devoir de réussite et de perfection' , quitte à se renier lui-même, de peur de perdre l' 'amour' de ses parents.

En un mot, soyez là pour l'ECOUTER, sans juger ni contredire, chaque fois qu'il en aura besoin...
Il apprendra ainsi petit à petit à SE faire confiance, à se découvrir, et à s'aimer tel qu'il est VRAIMENT.

N'oubliez pas : ayez confiance en vous, en lui, et tout ira bien; il survivra... :)

P.S. :

Je ne saurais trop vous recommander, si vous ne l'avez pas déjà lu, l'ouvrage de Nancy Newton-Verrier, "Comprendre la blessure primitive". Vous y trouverez bon nombre de conseils et de 'clés' pour faire face à d'éventuelles difficultés persistantes.
Ainsi qu'un autre ouvrage, plus généraliste mais tout aussi INDISPENSABLE : "Parents toxiques" de Susan Forward.
Sans oublier l'intégrale d'Alice Miller ("Le drame de l'enfant doué", "C'est pour ton bien", "La connaissance interdite", "Notre corps ne ment jamais", etc )

Bonne lecture et plein de bonnes choses à vous et votre enfant 8-)

Répondre