Adoption en Ukraine

Questions relatives aux procédures spécifiques à un pays.
Yoshi95
Messages : 10
Enregistré le : lun. 20 avr. 2020 10:10

Re: Adoption en Ukraine

Message non lu par Yoshi95 » dim. 13 sept. 2020 21:49

Merci de vos réponses. Je ne pensais pas à un enfant ayant un handicap mental. Je pensais plutôt à une maladie physique. Bien sûr c'est encore assez flou car nous ne sommes pas renseigné sur les pathologies. Lorsqu'on va consulter les fichiers des enfants adoptables, est-ce quelqu'un est là pour nous traduire et expliquer les choses ? Nous étions aussi intéressés par la Lettonie mais on a vu que le pays fermait les adoptions internationales...

ririx
Messages : 22
Enregistré le : mar. 7 nov. 2017 12:43

Re: Adoption en Ukraine

Message non lu par ririx » lun. 14 sept. 2020 07:52

Effectivement, la Lettonie est fermée aux français depuis environ 3 ans, suite à des problèmes d'adoptants français qui n'avaient pas renvoyé les rapports de suivi post-adoption requis... Et même avant ça, la Lettonie n'acceptait les dossiers que pour des fratries de 3 enfants ou plus, enfants de plus de 9 ans ou porteurs d'un handicap mental ou moteur.

Je crois que vous êtes encore en procédure d'agrément ? Si oui, le mieux est de vous concentrer sur son obtention, sans cibler de pays en particulier pour le moment. Tout bouge très vite, les pays ouvrent et ferment, les caractéristiques des enfants adoptables évoluent aussi... Pour espérer aboutir aujourd'hui, le mieux est de frapper à toutes les portes une fois l'agrément obtenu, et de voir celle qui s'ouvre !

Yoshi95
Messages : 10
Enregistré le : lun. 20 avr. 2020 10:10

Re: Adoption en Ukraine

Message non lu par Yoshi95 » ven. 18 sept. 2020 20:29

Visiblement les adoptions internationales en Lettonie sont fermées pour tout le monde, y compris les français. Ça date de mars 2020. Nous n'avons même pas encore le dossier pour débuter les entretiens. Il faut attendre début octobre pour l'avoir. Oui on va déjà essayer d'avoir l'agrément. Il est vrai que l'adoption a un autre visage qu'il y a quelques années. Avant on a beaucoup plus le choix du pays car c'était assez ouvert. Maintenant c'est le parcours du combattant. On tentera notre chance.

Répondre