Bulgarie

Questions relatives aux procédures spécifiques à un pays.
Delphine38
Messages : 5
Enregistré le : lun. 1 oct. 2018 09:27
Localisation : 38
Situation familliale : Mariée
Profil adoption : 2 enfants adoptés, Line au Sri Lanka à l'âge de 9 mois en 2010 et Louis adopté en fév 2018 à l'âge de 4 ans et demi en Bulgarie.
emailpersonnel : delphine.taconnet@laposte.net

Re: Bulgarie

Message non lu par Delphine38 » mar. 9 oct. 2018 09:33

Bonjour,

Oui les choses ont évolué, heureusement, mais on est encore loin de ce dont les enfants et parents adoptifs auraient besoin.
Quand on est parti en 2017 pour la 1ère fois en Bulgarie, on s'était dit "c'est un pays européen, les choses seront plus cadrées qu'au Sri Lanka", idem que pour vous, on souhaitait se rassurer vis à vis de ce que l'on a pu avoir comme info sur ce pays et sur la situation des enfants, avoir quelque de sécurisant ...mais on a été très surpris du niveau de pauvreté existant dans ce pays ... Nous avons été choqué ... surtout de savoir qu'en 2017 au sein d'un pays européen ce niveau de pauvreté existe encore ...
Quand on se lance dans un projet d'adoption, il faut s'attendre à bcp d'inconnu mais un inconnu peut être positif !
Il faut se faire confiance et faire confiance à ses ressentis, ne pas aller contre ses sentiments ... partir en s'entourant des professionnels de l'OAA ou de l'afa et sur place en cas de besoin pouvoir les contacter ... qd nous avons rencontré cette petite fille en 2017 en Bulgarie, nous nous sommes tout de suite aperçus qu'il y avait des soucis de santé importants (marche sur les pieds, mouvements stéréo typiques, aucun langage, strabisme, petite fille qui ne tenait pas le regard et qui se jetait en arrière ...), nous nous sommes vite rapproché de notre OAA, nous avons contacté le médecin. Nous n'avons pas pris de décision à chaud dans le pays puisque nous savions que nous avions un délai de réflexion...Nous avons contacté plusieurs médecins de retour en France à qui nous avons présenté des vidéos de l'enfant ...et les 3 ont été unanimes en nous disant que tous les signes comportementaux semblaient renvoyer à une suspicion d'IMC...
Nous avons su nous écouter, nous faire confiance sur notre ressenti, cela a été très dur psychologiquement de ne pas donner suite mais on a su par la suite que cette petite fille a trouvé une famille, dont le projet correspondait surement mieux à ses besoins ...
Encore une fois, le plus important est de connaître ses limites, ne pas dire oui à tout ... et le destin fait le reste ... alors que nous nous posions bcp de question sur notre positionnement, notre projet, l'envie ou non de poursuivre après ce que nous avions vécu, la Bulgarie nous a recontacté en nous proposant un petit garçon, dont la "situation" et le "profil" était pour le coup en adéquation avec notre projet ...et il est naturellement devenu notre fils :-)
Comme quoi le destin fait bien les choses !

mimicmoi
Messages : 40
Enregistré le : jeu. 22 mars 2018 19:13

Re: Bulgarie

Message non lu par mimicmoi » mer. 31 oct. 2018 16:40

Bonjour,

Oui, c'est si important de s'écouter aussi, d'écouter ses limites. Je crois savoir qu'une IMC peut être détectée vers les 1 an de l'enfant, donc si ultérieurement on constate des paralysies ou pas de gestion du tronc, des membres, c'est effectivement inquiétant... c'est abject de ne rien écrire dans le dossier médical. Ce n'est pas loyal. Après on peut se dire que les dépistages médicaux sont onéreux, est-ce la vraie raison? Ne sais pas.

On peut donc donner notre accord plus tard c'est ça? Pas sur place, après la première rencontre, si on a besoin d contacter des médecins?

Du coup, tu as du retourner 2 autres fois afin de recommencer la même procédure ( à nouveau 2 voyages etc...) pour celui qui est devenu ton petit garçon?

De notre côté, nous ne pouvons plus passer par l'AFA ( j'ai 46 ans et je lisais sur leur site max 45 ans), hésitons à passer par OAA AYUDA. Que me conseillerais-tu?

Comment va ton petit?

Et, merci pour ton message qui réchauffe :) ;)

Répondre