avis psy defavorable

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Avatar du membre
Delphine
Messages : 509
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 09:20
Localisation : 59
Situation familliale : Couple 36-38 ans, marié depuis 15 ans, 4 enfants
Profil adoption : ♥ S née en juin 2004
♥ E née en Éthiopie en sept. 2005, adoptée en sept. 2006 via OAA
♥ A né en avril 2013
♥ L née en Chine en sept. 2013, arrivée en nov. 2015 via l'AFA
emailpersonnel : elfeen02@yahoo.fr

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Delphine » jeu. 10 août 2017 15:01

Delphine 59 a écrit :Vous êtes de où du 59 ;)
Nous sommes tout près de Lille (au sud, près de l'aéroport). Et vous ?
maman de 4 enfants : S. 15 ans, E. 13,5 ans (née en Ethiopie), A. 6 ans et L. 5,5 ans (née en Chine)

Delphine 59
Messages : 38
Enregistré le : mar. 26 avr. 2016 13:22

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Delphine 59 » ven. 11 août 2017 07:15

Là où fait des "bêtises" nous sommes de Cambrai

Rémz
Messages : 6
Enregistré le : lun. 26 août 2019 11:28
Localisation : Nord
Situation familliale : Marié
Profession, activité : Fonctionnaire

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Rémz » lun. 26 août 2019 16:16

Bonjour à tous;

J'ai également reçu un avis défavorable après un entretien psychologique.
Je dis "J'ai" car selon le rapport le problème viendrait en majeure partie de moi.
Je manque trop d'empathie à son gout...je ne sais pas bien ce qui me dérange le plus, le fait qu'en 3h elle ait jugé que Je n'avais pas assez d'empathie ou qu'elle dise ça comme ça dans un rapport.
C'est toujours le problème en 3h elle te juge apte ou inapte, et elle rentre chez elle retrouver sa famille, sans imaginer que sa décision aura un impact sur la vie d'un couple...
Excusez mes mots mais c'est arrivé il y a 3 mois et comme vous le voyez ce n'est pas encore accepté ;)
D'autre part, concernant le manière de dire les choses, non mais franchement dans un couple lâcher une "bombe" de la sorte ça n'a aucun intérêt sauf celui de faire exploser le couple.
Cette action n'était pas très réfléchie sur le plan psychologique pour un psychologue mon humble avis.
Après j'ai des défauts comme tout le monde, mais je ne suis pas asocial j'ai des amis, de la famille.
Bref je ne comprends pas bien son interprétation.
Le dernier souci c'est que cette personne siège en comité d'adoption, donc même si on a un autre rapport positif...bah elle restera sur sa ligne et occultera le nouveau rapport (même si dans ma région un nouveau rapport psy écarte l'ancien).
Donc l’agrément n'est pas gagné...très loin de là.

Excusez certains écarts de langage mais cette décision je ne la comprends pas, peut-être que je devrais consulter ? :|

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1019
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 13 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 9 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Patricia01 » lun. 26 août 2019 16:43

Rémz a écrit :
lun. 26 août 2019 16:16
Le dernier souci c'est que cette personne siège en comité d'adoption, donc même si on a un autre rapport positif...bah elle restera sur sa ligne et occultera le nouveau rapport (même si dans ma région un nouveau rapport psy écarte l'ancien).
Donc l’agrément n'est pas gagné...très loin de là.
Juste pour corriger et rassurer : déontologiquement parlant, même si cette psy siège en commission d'agrément, la commission ne doit se baser que sur le nouveau rapport et sa conclusion ; au pire, elle pourra dire que c'est une seconde évaluation et qu'à la première vous aviez eu un avis défavorable, mais ça s'arrêtera là. D'après ce que j'ai pu avoir comme témoignages, la commission juge en général que vous avez su évoluer / progresser entre les deux rapports (ou alors pense que le courant n'était pas passé la première fois, que vous étiez peut-être stressé), et le premier rapport n'est jamais consulté ni pris en compte.

Après, vous le dites vous-mêmes, il est difficile de juger quelqu'un en trois heures ; ça arrive, que le contact passe mal, que vous ne vous compreniez pas, et dans ce cas, il faut simplement demander à refaire les évaluations avec quelqu'un d'autre (comme dit ci-dessus, les premières ne compteront pas !). N'importe qui peut se tromper, peut-être vous êtes-vous mal compris, peut-être avez-vous simplement eu du mal à vous projeter dans les situations qu'elle vous présentait (c'était mon cas : j'avais énormément de mal à me projeter, parce qu'inconsciemment je me protégeais... j'arrivais très bien à imaginer le ressenti de l'enfant, donc aucun risque d'être accusée de manque d'empathie,... mais je n'imaginais pas mon ressenti de future mère). Pas de panique, mais prenez le temps de comprendre ce qui l'a conduit à émettre un tel jugement pour avancer de votre côté et pour que les secondes évaluations se passent mieux.

Par contre, je vois mal comment une affirmation sans fondement pourrait faire exploser un couple, à moins que celui-ci soit déjà fragile ? Et dans ce cas, il serait très risqué pour les travailleurs sociaux de confier un enfant à un couple jugé fragile... ce n'est donc pas leur rôle de protéger un couple, au contraire : ils doivent mettre en évidence les fragilités pour que le couple puisse avancer et consolider les points faibles... s'il est suffisamment solide. Sinon, mieux vaut qu'il explose maintenant plutôt qu'avec un enfant sur les bras. Car l'arrivée d'un enfant, pour le coup, a fortiori adopté, ça appuie sur tous les points faibles, et un pourcentage non négligeable de couples n'y survit pas... Vous pouvez estimer que c'est cynique... mais leur rôle est de protéger l'enfant à adopter. Pas de vous ménager.... pas sur ce plan-là du moins.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Rémz
Messages : 6
Enregistré le : lun. 26 août 2019 11:28
Localisation : Nord
Situation familliale : Marié
Profession, activité : Fonctionnaire

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Rémz » mar. 27 août 2019 08:23

Bonjour;

Ce rapport aussi douloureux soit'il ne fera pas exploser mon couple, on en a malheureusement vu d'autre.

Mais bon de le voir rédiger cela fait mal quand même.

D'autre part je sais qu'on cherche des parents pour un enfant et non l'inverse, mais du coup on stress pour l'autre évaluation qui devrait intervenir sous peu.
Alors on a potassé encore plus que la première fois, et notamment regardé un reportage avec "Ingrid CHAUVIN" qui raconte son expérience de l'adoption, et la conclusion de ce reportage est compréhensible mais intéressante dans son côté ou vivre dans expectative est très pesant.

Pour finir je sais qu'il faut savoir se remettre en question, si le psy à rédiger ce rapport en ce sens c'est qu'il y avait une raison.
Mais qu'elle arrive à te cerner en 3h je trouve ça très gros, après c'est son travail mais bon...elle n'est pas à l'abri de faire des erreurs ou des conclusions trop hâtives.
Du coup bah le stress monte en vue du deuxième et dernier entretien....

ABC
Messages : 220
Enregistré le : mar. 15 avr. 2014 16:39
Situation familliale : Mariée, 1 enfant
Profession, activité : Architecte d'intérieur
Profil adoption : Maman d'un petit garçon né en 2011 en Côte d'Ivoire (7 ans et demi) arrivé en aout 2018. Deuxième agrément en cours.
Localisation : Cher
Contact :

Re: avis psy defavorable

Message non lu par ABC » mer. 28 août 2019 17:13

Je rebondis juste sur le reportage d'Ingrid Chauvin, qui est une personne à côté de la plaque en matière d'adoption, qui n'a pas été actrice de son projet et qui en plus y voit un acte humanitaire : son but, elle le dit à plusieurs reprises, est de sauver un enfant ... avec ce genre de propos, il ne faut pas s'étonner que "les gens" attendent de nos enfants qu'ils soient reconnaissants envers nous et que l'on voit, encore et toujours, les adoptants comme des gens qui ont fait quelque chose de bien ...
Ce reportage ne me parait pas DU TOUT être une bonne vision de l'adoption.

Bon courage dans vos démarches.
agrément pour un enfant de moins de 6 ans en avril 2015

Aurore
Messages : 97
Enregistré le : lun. 24 juil. 2017 20:07

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Aurore » mer. 28 août 2019 19:04

Pour ma part tout ce qui concerne le parcours d'Ingrid Chauvin m'a réellement agacée. Comme le dit ABC, elle s'est complètement "laissé vivre" et se réveille au moment où son agrément arrive à son terme (même mon mari qui se considère comme assez peu informé -il ne lit pas sur le sujet- était choqué car il en savait énormément plus ! Merci aux réunions de l'EFA et aux reportages et films qu'on a regardé). Je n'argumente pas plus de ce côté là.

Par contre j'ai trouvé les interventions des professionnels, des autres parents, des intervenants de l'EFA très intéressantes et rien que pour ça, tout n'est pas à jeter. Mais j'ai trouvé le film Pupille tellement plus réaliste et bien fait ! Ou d'autres reportages (comme celui-ci : https://www.youtube.com/watch?v=q1PZ5hawAvY).

Le prochain entretien que vous avez, c'est avec la même psy ou pas ? S'il y a un second rapport, comme le dit Patricia il occultera le premier. Cette psy n'est pas seule à siéger au comité. Et si le second rapport est positif, ça montrera que vous avez évolué. Bon courage pour la suite !

Fifoune
Messages : 266
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Fifoune » jeu. 29 août 2019 08:46

Je partage votre avis sur Ingrid Chauvin et son reportage : très très naïf ! On dirait une novice en adoption alors qu'on attend de quelqu'un qui a son agrément d'être un minimum informé et actif. Son seul crédit : avoir contacté les bonnes personnes pour son reportage (EFA, aller en pouponnière, assister à un conseil de famille...).
Mais son avis et sa vision restent très peu adaptés à un projet d'adoption réaliste ("ces pauvres enfants qui attendent une famille / tous ces parents qui ont de l'amour à donner / quel scandale") et c'est bien dommage car avec sa notoriété, elle véhicule effectivement une image trop naïve et partiale de l'adoption.

Il faut espérer que les personnes qui se lancent dans ce parcours ne se contenteront pas de ce reportage pour s'informer...
Delphine (42 ans) maman d'une puce de 14 ans (Haïti, 2009), d'un ptit gars de 9 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 4 ans (France, 2019).

Rémz
Messages : 6
Enregistré le : lun. 26 août 2019 11:28
Localisation : Nord
Situation familliale : Marié
Profession, activité : Fonctionnaire

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Rémz » ven. 30 août 2019 11:24

Bonjour;

Je vous remercie pour vos réactions ( on se sent moins seul)

Je suis content de voir que je ne suis pas la seule personne à n'avoir pas totalement aimé ce reportage.
Le manque d'information était criant, et je n'aurais jamais dit que je voudrais sauver un enfant ce n'est pas le bon point de vue.
Nous avons choisi d'adopter mais l'enfant lui ne l'a pas forcément choisie...
Il faut, et j'ai malheureusement compris après mon premier entretien raté se mettre plus à la place de l'enfant, et notre premier rapport bien qu'il soit difficile à lire, nous a aidé à préparer le suivant on se sent mieux armée ( on l'a relu ça a fait mal, mais au moins ça a permis de voir ce qui n'allait pas)
Quand je vois la réaction naïve d'Ingrid Chauvin je me demande avec une telle méconnaissance de l'adoption comment elle a fait pour avoir son agrément.
Fin bon ce n'est pas le problème, il faut jouer crânement notre chance pour le second afin de ne rien regretter et mettre toutes les chances de notre côté.

Papricka
Messages : 7
Enregistré le : mar. 14 mai 2019 19:40
Localisation : Nord
Situation familliale : Mariée avec 1 enfant
Profession, activité : Infirmière
Profil adoption : Enfant "petit grand" :)

Re: avis psy defavorable

Message non lu par Papricka » dim. 1 sept. 2019 17:16

Bonjour
Vous me rassurez par rapport à ce reportage, car j'étais "choquée" de sa vision des choses, du style "on nous a rien dit" etc. Je me suis dit que j'avais l'air plus renseignée qu'elle alors que je n'ai même pas encore commencé la démarche d'agrément.

Remz : je vous souhaite un meilleur cheminement avec le/la deuxième psy et que le rapport soit positif et démontre votre évolution. Je vous souhaite d'obtenir l'agrément ensuite et bien sûr que votre projet final aboutisse.

Bonne journée

Répondre