Adoption pupille de l'état

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
MegetBen86
Messages : 7
Enregistré le : lun. 29 févr. 2016 15:41
emailpersonnel : meggie.braguier@yahoo.fr

Re: Adoption pupille de l'état

Message non lu par MegetBen86 » ven. 17 févr. 2017 17:36

Bonjour à tous,
Cela fait chaud au cœur de lire tous ces beaux témoignages.
Il est vrai que le temps nous semble parfois bien long.
Les jours durent des mois et les mois durent des années…
Nous avons 30 ans tous les deux. Nous avons eu notre agrément en novembre 2014.
Depuis nous patientions, nous rêvons, nous lisons, nous écoutons… Nous attendons patiemment pour pouvoir serrer un jour notre enfant dans nos bras.
Bon courage à toutes et tous.

jam
Messages : 6
Enregistré le : dim. 22 janv. 2017 22:31
emailpersonnel : julie.hamaide@orange.fr

Re: Adoption pupille de l'état

Message non lu par jam » dim. 19 févr. 2017 20:10

marknight a écrit :Bonjour à tous,

nous sommes un couple de 33 et 34 ans, également en attente d'apparentement avec un nouveau né.
Nous avons un agrément depuis 2014, et sur liste d'attente depuis 2013.
Notre assistante sociale est venue à notre domicile, en début d'année, et nous disant que notre dossier serait présenté dans les prochains mois en conseil de famille; depuis nous attendons avec plus ou moins de patience le mail ou coup de fil, nous apprenons la bonne nouvelle!!

pour les couples qui ont réussi à adopter un pupille de l'état, j'aurai aimé savoir comment c'était passé l'apparentement. on nous a indiqué que ça serait assez rapide une fois la décision prise, entre l'annonce et l'arrivée du petit environ 10 jours.

Comment vous êtes vous organisés pour le congé d'adoption ? l'absence avec votre employeur ? le congé parental ?
Aviez vous prévenu votre employeur à l'avance ?

j'ai du mal à prévenir à l'avance mon patron que je suis dans une procédure d'adoption, en sachant que cela fait déjà 4 ans d'attente, et que je ne sais pas quand cela va arriver, ou si cela va arriver.
Mais le fait d'annoncer que je vais disparaître pour au moins 2 mois, du jour au lendemain me semble un peu violent.
Comment avez vous procéder, au délà des 10 semaines et 11 jours du congés d'adoption?

Merci à tous et bon courage
Ici, nous avons reçu un coup de téléphone le 4 janvier, nous proposant un RDV le 13; on nous indiquait seulement qu'il fallait être présents tous les deux, et que rien d'autre ne nous serait communiqué par téléphone...! Attente interminable...
Le 13 au matin, on nous a annoncé qu'on était passé en conseil de famille le 12 décembre et que notre puce de trois mois arrivait...!
Le RDV a duré plus de 2 h, avec discussions, lecture de son dossier, photos... L'après-midi,je suis allée au travail pour prévenir que je ne reviendrais pas avant mi-avril...! Mon employeur était au courant de la démarche car j'avais demandé à être libérée pour les RDV pré-agrément... on ne s'en était jamais reparlé depuis donc effectivement c'est un peu tombé du ciel... il a fallu se projeter un minimum: dates, rempla, reprise à temps partiel etc... D'autant que je m'absentais tout de suite tout de suite puisque la rencontre avec notre puce était prévue pour le lundi 16...!! Puis le mardi, le mercredi, et arrivée jeudi 19. On a compris la notion de "tourbillon", qu'on retrouvait dans beaucoup de témoignages..!! :)
Au final, au boulot, ils étaient plutôt perdus, car pas vraiment au courant de mes droits puisque pas habitués à ce cas de figure...! Mais ça a été pris par tous avec beaucoup de belles émotions !

Avatar du membre
kaakook29
Messages : 241
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 22:08
Localisation : bretagne - finistere
Situation familliale : marié
Profil adoption : Papa de jumeaux mixte malgache.
Agrément pour un 3eme enfant
emailpersonnel : alex-andre-29@outlook.fr

Re: Adoption pupille de l'état

Message non lu par kaakook29 » dim. 19 févr. 2017 20:54

marknight a écrit :Bonjour à tous,

...
Notre assistante sociale est venue à notre domicile, en début d'année, et nous disant que notre dossier serait présenté dans les prochains mois en conseil de famille; ...

à tous et bon courage
Bonjour,
Je viens de relire le fil de vos différents messages sur différents posts.

Vous parlez de votre presentation proche en conseil des familles... Quelle est la politique de votre departement pour les couples de meme sexe? Je me permet de poser la question car il y a peu, à la reunion d'infos de mon departement, il y a eu le reponsable du departement adoption qui a precisé:

" Des parents pour un pupille de moins de 2 ans, est un homme et une femme", je pense que ce propos ne doit pas forcement etre dit lors d"une reunion mais plutôt en entretien individuelle.

D'où le fait que je voulais connaître, si vous le souhaitez bien, la position du service adoption à ce sujet.

Merci d'avance.
Papa 33 ans de Jumeaux 7 ans (Madagascar 2016)
Agrément en cours - Enfant 0-8 ans né à compter de 2013

Amzer
Messages : 108
Enregistré le : sam. 20 févr. 2016 19:13

Re: Adoption pupille de l'état

Message non lu par Amzer » dim. 19 févr. 2017 22:50

Bonjour,

Je trouve ça totalement scandaleux qu'un responsable de l'adoption puisse dire que l'adoption d'un pupille de l'état de moins de 2 ans était réservé a des couples hétéros !!
Il faut pas oublier que la loi est passer depuis 2013 et de la part d'un responsable, même si lui personnellement n'est pas pour l'adoption pour les couples homos, il n'a pas a influencer ou prendre part. C'est le conseil de famille qui décide !
C'est comme s'il avait dit pas de bébé blanc pour des couples noirs, c'est raciste, là, c'est complétement homophobe !

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 878
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Adoption pupille de l'état

Message non lu par Patricia01 » dim. 19 févr. 2017 23:08

Juste pour préciser : la position du service adoption n'a aucune importance (ils n'ont pas à en avoir), c'est la position du conseil de famille qui compte. Et le service adoption ne fait que transmettre aux postulants les critères que lui a donnés celui-ci (et heureusement qu'ils le font !).

Souvent, celui-ci met des règles "génériques" pour l'adoption de bébés nés sous X (pour ne pas avoir à les repréciser à chaque fois au service adoption qui va devoir leur présenter les dossiers). Pour un certain nombre de département, d'après les témoignages qu'on peut lire, ces règles sont "couples mariés homme-femme de moins de XX années) (35 ans au moment de la demande par exemple, ou 40 ans au moment de l'apparentement); pour certains ce n'est apparemment que "couple marié" (y compris de même sexe, j'ai cru comprendre que c'était déjà arrivé); plus rares sont ceux qui acceptent aussi les célibataires. Je pense que beaucoup n'ont pas encore tranché, et le jour où on leur présentera, parmi les 3 dossiers, celui d'un couple de même sexe, ils auront peut-être un long débat interne.... et peuvent décider de ne pas choisir ce dossier parce qu'un autre dossier qu'on leur présente leur semble préférable, quelle que soit la raison (qui peut être toute autre).

Je trouve toujours très dommage qu'on informe des postulants que leur dossier va bientôt passer en conseil de famille, parce que ça peut donner de faux espoirs : ils peuvent ne pas être choisis. Ou même ne jamais être choisi... Car être sur la liste n'est nullement une garantie. Lire à ce sujet ce témoignage : viewtopic.php?f=9&t=3133

Bien sûr, ces règles internes sont "officieuses". Et peu importe ce que dit la loi : elle ne donne pas un droit à l'enfant, elle limite juste les possibilités (pas possible avant 28 ans ou 2 ans de mariage). Mais il faut avoir en tête que le conseil de famille est souverain, et décide (après débat interne), pour chaque enfant, du genre de famille qui lui correspondra le mieux, dans lequel il devrait mieux s'épanouir, sans avoir à se justifier sur les critères qu'ils ont décidé d'appliquer. Ils ont tout à fait le droit de prévoir des règles génériques pour les cas fréquents (bébé né sous X) ; ils n'ont pas le droit, j'imagine, de les écrire, mais il est en revanche préférable que les postulants en soient informés. Chez nous, comme kaakook, ils sont informés de ces critères dès la première réunion, par le conseil général qui connait ces critères officieux, pour ne pas se projeter dans un projet qui ne sera pas réaliste. En fait, le service adoption veille à leur donner dès le départ toutes les informations utiles (et leur brossent un portrait assez pessimiste, hélas réaliste, de l'adoption), pour qu'ils se projettent dès le départ dans quelque chose de faisable. Ou renoncent. Et lorsque le conseil de famille décide de changer ses critères internes (ça nous est arrivé il y a quelques années), il en informe le service adoption pour que ceux-ci transmettent l'information aux postulants.
Il faut préciser que ce genre de critères a toujours existé (au grand désespoir des couples trop âgés ou des célibataires, qui se jugeaient aussi bons parents.... mais il fallait des critères de tri relativement objectifs, donc le conseil de famille préfère donner à un bébé des parents jeunes, en couple, voire précisent homme-femme s'ils estiment, à tort ou à raison, que c'est préférable pour un enfant (j'imagine très bien les interminables débats internes qu'il y a dû avoir à ce sujet). De toute façon ils ont trop de candidats et doivent choisir...

Par contre, pour tous les profils d'enfant plus rares, le conseil de famille décide au cas par cas du profil d'adoptant qu'ils vont rechercher, avec des critères bien différents (parfois ils n'ont qu'un ou deux postulants dont les ouvertures peuvent correspondre au profil!).

Bref, tout ça pour dire que si, il est normal que le service adoption informe les postulants des critères qui seront appliqués par le conseil de famille, et que ce n'est en rien une négation de la loi : ces critères ne s'appliquent qu'au cas générique "bébé sous X", pour lesquels ils ont énormément de candidats qu'ils doivent impérativement trier pour choisir l'un des meilleurs (ces critères permettent, d'ailleurs, une moindre attente des couples qui correspondent, qui vont pouvoir adopter en 5-6 ans et non en 8-9 ans...). Pour tous les autres cas, n'importe qui sur la liste des postulants titulaires d'agrément peut être choisi...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Répondre