papa biologique

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
gg0130
Messages : 2
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 09:43

papa biologique

Message non lu par gg0130 » dim. 7 juin 2015 10:03

Bonjour,
après avoir rencontré pour la 1er fois mon fils qui a 15 ans, car il voulait me voir je n'ai plus aucune nouvelle de sa part.

J'ai connus sa maman il y a 16 ans une bref rencontre de quelques mois, et une séparation dans la douleur elle était en début de grossesse ???, j'ai appris par la suite et confirmation il y a deux semaines par son mari que j'avais servi de klenex, elle sais suicidé en 2009.
l'enfant a été adopté par son mari.
elle avait tout fait pour que je ne la retrouve pas, du coup je n'avait aucune information sur le lieu de l'accouchement, la date, le nom de l'enfant, son prénom...

j'ai des contact avec le beau père qui me demande d'attendre de ne pas fermer la porte
que faire car je souffre de cette situation, je voudrai pouvoir reconstruire quelque chose avec l'enfant, et malheureusement l'enfant ne dit pas s'il veut continuer ou pas a me voir.

gagatte
Messages : 447
Enregistré le : sam. 10 janv. 2009 14:25
Localisation : Europe
Situation familliale : Mariée, trois enfants
Profil adoption : un enfant adopté
emailpersonnel : magaliparent@hotmail.com

Re: papa biologique

Message non lu par gagatte » dim. 7 juin 2015 20:42

Cette rencontre a surement beaucoup aidé votre fils biologique, savoir d'où on vient, à qui on ressemble, quelle est son histoire, c'est important. Mais peut-être que cette rencontre a répondu à beaucoup de ses questions, qu'il se sent soulagé et qu'il n'a pas besoin d'aller plus loin, pour le moment ou définitivement.
Il est possible aussi qu'il ait placé beaucoup de rêves dans cette rencontre, beaucoup idéalisé, et que forcément, il est été "déçu" par rapport à ce qu'il avait imaginé peut-être mille fois, la réalité n'est pas le rêve. Il faut "digérer" tout cela.
Vous avez peut-être eu l'occasion aussi de donner votre version de votre histoire à tous les trois. Cela n'empêchera pas le temps perdu, parfois c'est trop tard, trop difficile de tout reconstruire de pas grand chose, si ce n'est le lien du sang, qui est important (il a voulu vous rencontrer ce n'est pas pour rien), mais pas tout non plus. Peut-être que pendant des années il a rêve de cette relation avec vous son père, mais que maintenant il se rend compte qu'on ne revient pas en arrière.
Après il y a la question de la loyauté plus ou moins consciente envers sa mère disparue et son beau-père qui l'a élevé... Bref, ce n'est pas simple.
Inconsciemment il s'est peut-être senti abandonné par vous qui n'étiez pas là (même si vous n'y étiez pour rien), et que c'est plus facile maintenant que c'est lui qui vous "laisse" tomber.

En tout cas, en acceptant de le rencontrer, soyez sûr que vous l'avez aidé, que vous avez fait quelque chose pour lui d'important. Refuser de le voir aurait été dur pour lui, un second abandon en quelque sorte.

Voilà un petit peu ce que nous parents adoptifs on apprend quand on se penche sur l'adoption. J'ai mis des peut-être partout, je ne sais pas quelle est la bonne explication par rapport à votre fils évidemment, mais ce sont quelques pistes pour vous sentir moins mal. Je suis désolée pour vous si vous aviez mis beaucoup d'espoirs dans cette rencontre, que vous vouliez construire quelque chose. Courage à vous, c'est bien ce que vous avez fait, ne l'oubliez pas. Il vous faudra peut-être prendre sur vous et accepter que cela en reste là...
mariée, trois enfants

gg0130
Messages : 2
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 09:43

Re: papa biologique

Message non lu par gg0130 » lun. 8 juin 2015 14:41

gagatte a écrit :Cette rencontre a surement beaucoup aidé votre fils biologique, savoir d'où on vient, à qui on ressemble, quelle est son histoire, c'est important. Mais peut-être que cette rencontre a répondu à beaucoup de ses questions, qu'il se sent soulagé et qu'il n'a pas besoin d'aller plus loin, pour le moment ou définitivement.
Il est possible aussi qu'il ait placé beaucoup de rêves dans cette rencontre, beaucoup idéalisé, et que forcément, il est été "déçu" par rapport à ce qu'il avait imaginé peut-être mille fois, la réalité n'est pas le rêve. Il faut "digérer" tout cela.
Vous avez peut-être eu l'occasion aussi de donner votre version de votre histoire à tous les trois. Cela n'empêchera pas le temps perdu, parfois c'est trop tard, trop difficile de tout reconstruire de pas grand chose, si ce n'est le lien du sang, qui est important (il a voulu vous rencontrer ce n'est pas pour rien), mais pas tout non plus. Peut-être que pendant des années il a rêve de cette relation avec vous son père, mais que maintenant il se rend compte qu'on ne revient pas en arrière.
Après il y a la question de la loyauté plus ou moins consciente envers sa mère disparue et son beau-père qui l'a élevé... Bref, ce n'est pas simple.
Inconsciemment il s'est peut-être senti abandonné par vous qui n'étiez pas là (même si vous n'y étiez pour rien), et que c'est plus facile maintenant que c'est lui qui vous "laisse" tomber.

En tout cas, en acceptant de le rencontrer, soyez sûr que vous l'avez aidé, que vous avez fait quelque chose pour lui d'important. Refuser de le voir aurait été dur pour lui, un second abandon en quelque sorte.

Voilà un petit peu ce que nous parents adoptifs on apprend quand on se penche sur l'adoption. J'ai mis des peut-être partout, je ne sais pas quelle est la bonne explication par rapport à votre fils évidemment, mais ce sont quelques pistes pour vous sentir moins mal. Je suis désolée pour vous si vous aviez mis beaucoup d'espoirs dans cette rencontre, que vous vouliez construire quelque chose. Courage à vous, c'est bien ce que vous avez fait, ne l'oubliez pas. Il vous faudra peut-être prendre sur vous et accepter que cela en reste là...
Bonjour,
je m'attend a hélas en rester là !, j'aurai tellement aimé qu'ils voit son demi frère et sa demi soeur qu'il puisse partager du temps avec nous, heureusement que mon épouse m'avait demandé de ne pas en parler tout de suite a mes deux enfants, dont mon fils qui a 10 ans et qui est autiste et ma fille qui a 7 ans.
oui comme vous l'avez écrit il a entendu ma version, et surtout il doute de la version que sa maman et sa grand mère lui on dit "dixit le beau père", le plus dur pour mois aujourd'hui de savoir que j'ai un 3 ème enfants qui est loin de moi, a qui je ne peu pas donner l'amour qu'il devrai avoir.
un jour on vous apelle et on vous dit votre fils ne va pas bien qu'il est suivi par un pedo psy, qu'il est en rupture scolaire (viré de l'école) qu'il fume du canabis et qu'il voudrai vous rencontrer et après plus rien.
on apprend aussi que que sa grand mére maternel donc la maman de sa maman continu a lui mentir et quelle a une grande influence sur lui, confirmation du beau père.
comment accepter une t'elle situation

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1181
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: papa biologique

Message non lu par Patricia01 » sam. 13 juin 2015 22:34

Ca n'est pas simple, je me doute. Mais il est à un âge pas facile, l'adolescence, et tout ça est peut-être trop dur en ce moment pour lui. Il a sans doute besoin de temps pour digérer tout ça, faire la part des choses. Peut-être un jour, dans quelques années, aura-t-il la curiosité de connaître cette famille par le sang qui n'a jamais été la sienne, mais on dit généralement que l'adolescence n'est pas du tout le bon moment pour ça, parce que l'enfant est trop fragilisé à cette période de sa vie. Peut-être, au contraire, aura-t-il peur de s'engager dans cette voie... ce n'est pas si simple.
Mais je crois qu'il va falloir vous résigner à mettre tout cela de côté, tout en sachant que peut-être, un jour, il rouvrira cette porte tout juste entrouverte. Mais quand il sera prêt à le faire...
Bon courage !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans

Répondre