pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
chriss 77
Messages : 7
Enregistré le : ven. 24 janv. 2014 23:58

pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par chriss 77 » sam. 25 janv. 2014 00:25

bonsoir ,
ce message est ma première prise de contact avec des personnes ayant sans aucun doute un chemin de reflexion qui pourra enrichir le mien et j'espère avoir quelques pistes en toute sincerité , n'hésitez pas ,
j'ai 40 ans , j'ai été mariée , je suis divorcée aujourd'hui après 10 ans de parcours pma et depuis longtemps l'adoption est un choix possible pour moi et j'ai eu la première reunion hier .....que de questions depuis quelques temps , maintenant que j'ai l'entière possibilité de faire ces demarches , je suis seule pour mener à bien cette reflexion , enfin , je me sens seule à pouvoir prendre les bonnes décisions , la première question etant evidement quel avenir pour un enfant avec une mere celibataire ....evidement , je pense a ce moment precis avoir toutes les capacités pour permettre à cet enfant d'avoir une vie stable , pleine d'amour et d'attention , je crois avoir beaucoup à offrir mais quelqu'un peut il m'exprimer son ressenti sur le fait de priver un enfant encore une fois d'une "famille normale" , bien sur , j'aurais tendance à me dire,ben un parent c'est mieux que pas de parent du tout !!! mais ça c'est ma vision des choses , forcement ..ça me facilite les choses pour avancer , mais en toute objectivité ....
la seconde concerne la "notice" , déjà j aime pas trop ce mot et vous ? je m'etais imaginer des critères d'age sans vouloir trop etre exigente mais là face aux dires des intervenants , je me dis , un enfant plus grand ...etre confrontée aux difficultés scolaires et sociales d'entrée sans avoir eu le temps d'adaptation à une relation familiale privilegiée avec un plus petit , pour le moment c'est dur à imaginer .....et puis avec des particularités ...je suis infirmière alors les soins médicaux pourquoi pas mais qu'est ce qui va prendre le dessus , l'inquiètude face à la maladie ? et puis dans ma situation est ce que je serais bien armée pour tout ça ....???? bref , je ne suis pas prete à remplir le dossier pour le moment , j'ai besoin de recul et peu de personnes dans mon entourage pour debattre en toute franchise de ces questions alors je me lance dans ce forum et j'attends avec impatience vos messages , merci à ceux qui voudront reflechir avec moi ...

gagatte
Messages : 447
Enregistré le : sam. 10 janv. 2009 14:25
Localisation : Europe
Situation familliale : Mariée, trois enfants
Profil adoption : un enfant adopté
emailpersonnel : magaliparent@hotmail.com

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par gagatte » sam. 25 janv. 2014 14:05

Bienvenue criss

Il est bien difficile aujourd'hui de prononcer des critiques ou réserves quelles qu'elles soient envers tout projet d'adoption qui sort du cadre de la famille papa maman. Je ne trouve ni normal ni sain cette chape de plomb sur ce sujet sérieux qui concerne avant tout les enfants et leurs intérêts, alors je me lance, en toute franchise comme vous avez l'ouverture de le demander, et sans malveillance aucune.
Je trouve étonnant qu'aucun débat sur le bien-fondé d'adoptions par des célibataires n'ait jamais lieu, il serait aussi intéressant de voir pourquoi une adoption par une femme seule est mieux admise que par un homme seul, dans une époque où l'on veut tant "indifférencier" les rôles paternels et maternels. On s'étonne pourtant que les adoptés ne parlent que de leur mère biologique...

Personnellement je suis très partagée sur le sujet de l'adoption par des célibataires. Comme vous le dites le rôle de l'adoption n'est-il pas de donner à un enfant ce dont il a été privé une première fois, c'est-à-dire un père et une mère? Pour moi c'est clairement oui. Les enfants devraient être confiés en priorité aux couples H/F pour moi c'est indiscutable. Mais...
- certains enfants, grands, handicapés ou en fratrie ne trouvent pas de parents, alors là, oui, comme vous le dites, il vaut mieux une maman qu' une vie en institution. Et là on bute vite sur un paradoxe : ces enfants demandent beaucoup de disponibilité, de temps, ce sont des adoptions plus "à risque" et les confier à une femme seule est beaucoup lui demander. Ce sont aussi des adoptions à risque du coup.
- célibataire au moment de l'adoption ne veut pas dire célibataire toujours, j'ai l'espoir que les mamans qui ont adopté en célibataire peuvent aussi trouver par la suite le bonheur auprès d'un compagnon qui pourra jouer un rôle paternel. Depuis plus de quatre ans que je lis les forums, blogs etc, il se trouve que les mamans qui adoptent en célibataire restent célibataires, c'est ce que j'observe. Et là cela pose un certain nombre de questions : l'ordre des choses n'est-il pas de réussir à fonder un couple solide avant d'accueillir un enfant? Que montre à ses enfants une maman qui s'affranchit d'un homme pour fonder une famille? Pardon c'est un peu dit abruptement, mais je pense que c'est une question de fond. Qui revient un peu à se demander si on a le droit moralement de priver un enfant d'un père.

Enfin c'est vrai que comme vous l'évoquez, affronter seule l'arrivée d'un enfant qui a déjà un passé difficile, ce doit être bien compliqué, ne serait-ce que les démarches, mais cela encore ce n'est rien. Combien de fois me suis-je dis "comment aurais-je fait seule" quand notre fille est arrivée (deux ans pourtant vous voyez toute jeune) et qu'elle a été en refus de son adoption, en totale opposition avec des crises intenses. Oui on peut être soutenu par la famille, les amis, mais ils ne sont pas là quand les crises ont lieu, quand vous craquez, quand vous avez besoin de parler à n'importe quelle heure etc... Et c'est vrai aussi comme vous le signalez il faut du temps pour gérer la maladie ou le handicap, comme pour notre fille, j'ai la chance de ne pas travailler pour être disponible pour les séances de kiné etc. Certaines particularités exigent moins de temps cependant, c'est vrai.

Merci pour avoir proposé ce sujet avec un esprit si ouvert, et j'espère que ma franchise et mes opinions, que j'espère étayées, seront reçues sans agressivité. La richesse des forums c'est de partager et accepter des avis différents.
mariée, trois enfants

oumemma
Messages : 4
Enregistré le : dim. 26 janv. 2014 15:26

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par oumemma » dim. 26 janv. 2014 15:43

Mère célibataire, heureuse, d'une petite fille aussi heureuse que possible, j'ai parfaitement conscience qu'un "papa" manque parfois à l'appel. Mais... pourquoi les familles adoptives seraient-elles les seules familles pour lesquelles le respect de normes dépassées par la modernité serait essentielle?

Que l'on s'en réjouisse ou non, la maternité célibataire (et, plus rarement, la paternité célibataire), la maternité au sein d'une famille recomposée, l'homoparentalité... sont peu à peu devenues des formes de famille au même titre que la classique "papa-maman mariés avec 2 enfants". Il ne me semble pas choquant que la parentalité adoptive ressemble à la parentalité naturelle.

Je ne suis pas choquée non plus, d'ailleurs, par le fait que les pupilles soient de façon privilégiée confiés à des parents hétéro mariés car, à qualités égales, c'est plus simple d'être deux, et plus cohérent d'offrir une présence des deux sexes au foyer.

Ce qui est sûr, c'est que pour la construction d'un enfant, c'est moins la présence au quotidien d'un "papa" que la possibilité pour cet enfant de faire exister un "au delà de maman" qui me semble important. Et le fait que la maman ne soit pas à 100% absorbée par son enfant, même s'il est la priorité et la principale joie de son existence, suffit à faire exister cet au-delà. Maman travaille, a des amis, peut-être un amant ou une amante, de la famille... elle n'est pas "toute" à son enfant.

chriss 77
Messages : 7
Enregistré le : ven. 24 janv. 2014 23:58

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par chriss 77 » dim. 26 janv. 2014 22:40

merci à toutes les deux de demarrer cette discussion , c'est essenciel pour moi de me confronter à différents points de vue et bien sur la notion de couple et surtout la place d'un père prend toute sa place dans ce sujet , je garde cette idée à l'esprit en permanence dans mon cheminement mais il est difficile pour moi de prendre comme absolu la necessité d'un couple solide à la creation d'une famille sans doute que mon parcours personnel me permet de defendre une autre conception et ce sera certainement à aborder dans les entretiens avec la psy , surtout dans le monde d'aujourd'hui , il y a tant de parametres à prendre en compte pour atteindre un certain epanouissement et si mon discours se veut ouvert c'est très certainement parce que j'ai cette volonté d'ouverture et que je pense avoir justement certaines valeurs à transmettre notament sur la necessité de s'ouvrir et s'enrichir tout en gardant à l'esprit certains principes de bases .....je me trompe peut etre sur ce que je pense de la vie mais je me nourris de chaque instant de vie pour pouvoir avancer de la meilleure façon possible . et je crois pouvoir defendre un projet d'adoption qui se tient , la seule question que je pense devoir me poser finalement c'est quel projet de vie je suis capable de mettre en place avec un enfant tout en prenant en compte les parametres déjà existants mais aussi en sachant très bien que la vie aussi nous apprend que peuvent se produire bien d'autres choses que celles prevues dans nos plans ...
et pour mettre un peu d'amour dans mon discours , je sais qu'il ya des peres extraordinaires et des conjoints aimants et attentifs mais ils n'ont pas croisés ma route jusqu'à aujourd'hui , un jour peut etre ....en attendant une part de moi n'arrive absolument pas a envisager de renoncer à la maternité et une autre me dit de ne pas m'engager dans une relation mediocre pour simplement remplir un maximum de condittions alors je réfléchis beaucoup , j'ecris aussi et je tente d'avancer et on verra .....
bien sur j'attend d'autres messages et j'envisage d'en ecrire d'autres , peut etre plus légers ou encore plus corsés , j'espère ne blesser personne , je veux juste prendre les bonnes décisions et profiter de l'experience de chacun

Avatar du membre
marianne
Messages : 159
Enregistré le : lun. 26 janv. 2009 10:26
emailpersonnel : marianne_zanettin@yahoo.fr

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par marianne » mar. 11 févr. 2014 21:58

Il me semble qu'il y a une liste yahoo adoption solo, à chercher.
Pour ma part je dirais une lapalissade, seul c'est forcément plus compliqué juste parce qu'on n'a que deux mains et un cerveau et un salaire au lieu du double. Maintenant c'est une généralité qui ne peut pas vraiment être appliquée aveuglément, car on voit des célibataires gérer avec brio des enfants y compris avec besoins spécifiques, et des couples se noyer dans des verres d'eau ou se briser en petits morceaux... Donc bon, j'ai du mal à voir l'intérêt de juger autre chose que des cas particuliers.
Je pense en tout cas qu'en tant que célibataire il faut encore plus qu'un couple avoir des appuis, un réseau, et s'assurer dans la mesure du possible que ces personnes seront réellement là, pas seulement ok pour boire un verre quand vous avez la banane, mais ok pour venir chez vous une soirée quand vous pétez un plomb, vous cuisiner 3 kg de tomates farcies parce que ça fait une semaine que vous ne mangez que des biscottes pour rester au chevet de votre enfant malade, vous téléphoner toutes les semaines même quand vous n'avez pas le moral, etc. C'est ultra important ; avec l'arrivée d'un enfant les couples luttent pour sauvegarder leur vie de couple, mais les célibataires doivent lutter pour sauvegarder leur vie perso et il faut absolument avoir des relais, et des solides. C'est un point sur lequel je pense que les travailleurs sociaux sont vigilants ; il peut être aussi intéressant de se demander qui vous choisiriez comme parrain/marraine pour votre enfant.
Bonne réflexion !
Marianne (+ Xavier), maman de Charlie, 7 ans, arrivé d'Ethiopie en juillet 2010 grâce à EAT

chriss 77
Messages : 7
Enregistré le : ven. 24 janv. 2014 23:58

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par chriss 77 » sam. 22 févr. 2014 21:01

merci marianne pour cette intervention et pour tous ceux qui liront cet échange , je poursuis ma réflexion actuellement et je réalise toutes les difficultés que renferme mon projet dans ma situation mais ça me fait un bien énorme de lire vos messages qui sont sans doute les premières réactions réalistes auxquelles je peux me confronter et c'est très constructif ....je crois que ça m'aide beaucoup à me préparer aux premiers entretiens parce que malgré mon parcours je sais que je n'ai pas d'autres choix que d'aller jusqu'au bout , peut être que je n'aurais pas l'agreement mais au moins ce n'est pas moi qui aurais renoncé .....et puis je compte sur mon optimisme qui a surmonté bien des obstacles jusque là .......
et je prends le contre pied de la difficulté comme je le fais toujours , donc je vais chercher dans ce qu'il y a de positif dans mon "profil" et le mettre en avant , je suis infirmière , est ce que vous pensez que ça peut aider pour une adoption d'un enfant avec une particularité ...? et je vais aller sur Yahoo ...
en tout cas , merci pour toute votre franchise , elle n'est pas toujours facile à lire dans un premier temps mais m'aide beaucoup !!!!!!! bonne soirée

Eg14
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 26 déc. 2013 15:59

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par Eg14 » dim. 23 févr. 2014 19:17

Bonjour,

oui il y a un groupe sur yahoo ("adoptionensolo"). J'y suis moi même inscrite depuis un an et demi. Tu y trouveras plein d'infos utiles pour "préparer" notamment les évaluations ou tout simplement t'aider à avancer dans tes réflexions, dans ton projet, t'aider à définir tes limites. L'accueil aux solos dans les Conseils Généraux dépend du département auquel tu appartiens, donc à voir avec les personnes qui ont déjà eu leur agrément dans ton département.
Il est essentiel que tu ne définisses pas ton projet en fonction de ce qu'il paraitrait "acceptable" du fait des conditions difficiles de l'adoption actuellement (encore plus pour les solos), mais bien comme tu le dis toi-même sur ce que tu souhaites vivre avec ton enfant, et les difficultés auxquelles tu penses être capables de te confronter. Après, cela ne veut pas dire que ton projet de départ sera celui de l'arrivée, et tes réflexions pourront évoluer au fur et à mesure des entretiens (c'est justement un des buts!).
Bon courage dans ton cheminement,

Eglantine

sand
Messages : 326
Enregistré le : mer. 3 mars 2010 19:40

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par sand » lun. 10 mars 2014 20:17

Bonjour Eglantine,

Est-ce vous qui aviez posté ce message "agrément et âge de l'enfant" en décembre 2013? " je suis actuellement en cours d'agrément pour une adoption (solo). Mon projet est à l'heure actuel 1 (ou 2 enfants du même âge) entre 0 et 2 ans (le plus petit possible), avec une ouverture sur une particularité (maladie ou handicap traitable), et je suis plutôt dirigée vers l'Asie. ..3

Vous n'étiez jamais revenue sur le forum suite aux réponses qui vous ont été faites. On vous conseillait notamment le groupe yahoo adoptionensolo, mais en fait, je vois que vous connaissiez déjà et que vous y étiez depuis plus d'un an. Etes-vous toujours sur le même projet? Avez-vous obtenu votre agrément? C'est plus sympa quand on a des nouvelles de ceux à qui ont répond et qu'on conseille.

A bientôt sur le forum alors?
Sand

Eg14
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 26 déc. 2013 15:59

Re: pour m'aider à affiner mon projet de mere celibataire

Message non lu par Eg14 » lun. 28 juil. 2014 21:38

Bonjour Sand,

désolée de ne pas avoir répondu avant mais j'avais "déserté" le forum fin mars suite aux compte rendus de mes évaluations et je viens juste de voir votre message. Par ailleurs j'avoue avoir été échaudée par quelques messages qui m'avaient été laissés (pas tant le contenu mais surtout le ton que j'avais trouvé parfois agressif, avec moi comme avec d'autres), ce qui m'avait faire fuir de ce forum.
Pour vous répondre, j'ai souhaité suspendre la procédure d'agrément fin mars 2014 suite au rendu des éval'. Si les TS étaient favorables (avec une réserve cependant sur le fait que je "risquais de +/- m'enfermer avec l'enfant"), le CR de la psy était franchement défavorable. J'ai donc décidé de ne pas passer en commission pour ne pas me voir refuser l'agrément ou avoir un agrément avec un rapport négatif.
Actuellement je suis entre l'envie de reprendre les démarches "rapidement" (après 6 mois de délai depuis les rapports) et la peur de me planter à nouveau (avec l'obligation cette fois-ci de passer en Commission et donc le risque d'être ensuite bloquée 30 mois). Se rajoutent des interrogations liées à une mutation professionnelle à Paris pour un an, et les craintes sur la façon dont va être interprétée la poursuite de mes démarches en étant hors de mon département.
Concernant mon projet, il a évolué au fur et à mesure de la première procédure, pour un enfant (ou 2 du même âge) 0-3 ans avec particularités telles que maladie, ou handicap soignable et/ou ne nécessitant de suivi/PEC lourde que sur une période limitée à quelques années.

Eglantine

Répondre