corrélation entre les échecs et des pays / asso

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
domséve
Messages : 16
Enregistré le : mer. 22 mai 2013 09:40

corrélation entre les échecs et des pays / asso

Message non lu par domséve » dim. 26 mai 2013 23:10

Bonjour à toutes et à tous.

Nous sommes nouveaux sur ce forum et chez EFA.Nous sommes dans l'attente, comme de nombreuses familles, et continuons à nous renseigner (en attendant des réponses) sur l'adoption internationale.
Surtout sur les difficultés que nous pourrions rencontrer.Après avoir lu certains témoignages (échec de l'adoption), je me suis posée une question :
Y-a-t-il une corrélation entre les échecs rencontrés et les pays d'origine des enfants ou bien de certaines asso?
Peut-on savoir si dans un pays et/ou une asso, on enregistre un certain pourcentage d'échec après l'adoption?

Cette question permet de faire le point sur la préparation des enfants à l'adoption.
Peuvent-ils tous être adoptés ?Je pense que non( T.A). Les dossiers des parents sont-ils bien étudiés en fonction de l'enfant?
Le choc des cultures n'est-il pas un obstacle à la bonne intégration de l'enfant.

Nous avons un enfant biologique de 7 ans.L'adoption est pour nous une évidence depuis de nombreuses années mais la peur de l'échec est quand même présente.Nous avons comme possibilité la Bulgarie et peut-être l'Afrique.

Nous sommes preneurs de tous vos conseils et expériences.

piod
Messages : 183
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 18:43
Profil adoption : http://lombricompostage.forumprod.com. Le forum du lombricompostage.
emailpersonnel : pierod@orange.fr

Re: corrélation entre les échecs et des pays / asso

Message non lu par piod » lun. 27 mai 2013 08:12

BOnjour

A mon avis il n'y a aucune corrélation entre échec et pays. C'est quelque chose de tout à fait aléatoire.
A ma connaissance il n'y a pas non plus de pourcentage sur répertorié en fonction de tel ou tel pays.
J'ai lu un article estimant , toute tranche d'âge confondue et tout pays confondu donc y compris la France, que le pourcentage d'échec était de l'ordre de 20%. Ce qui peux à la fois paraitre énorme ( lorsque l'on se situe dans cette tranche) et faible ( si l'on est dans les 80%)
Tous les enfants ne peuvent pas être adoptés, et ce pour de multiples raisons.
Dites vous que l'adoption est un coup de poker. Cela peux très bien marcher, cela peux tourner au cauchemar.
Ne vous focalisez pas trop sur l'échec, cela risquerait de vous faire rater votre projet. Sachez que cela peux arriver, mais pas nécessairement. Partez dans l'idée de réussite et aprés " inch allah" comme on dit.
Adoption d'une pupille de 11,5 ans . PENSEZ AUX PUPILLES. PASSE 9 ANS DES PUPILLES ATTENDENT UNE FAMILLE.
CONTRAIREMENT A CE QUE DISE LA PLUPART DES CG IL Y A DES ENFANTS A ADOPTER EN FRANCE.

domséve
Messages : 16
Enregistré le : mer. 22 mai 2013 09:40

Re: corrélation entre les échecs et des pays / asso

Message non lu par domséve » mar. 28 mai 2013 10:04

Bonjour,

Merci pour votre réponse.
Lors de l'enquête psychologique (agrément), la psy a insisté sur le fait que des enfants n'étaient pas adoptables.
Leur vécu , trop difficile et douloureux, leur ont fait perdre confiance en l'adulte.Elle nous disait qu'ils étaient de plus en plus attentifs pour éviter des adoptions qui se termineraient par un échec.Cela concerne mon département.
Est-ce que tous les pays sont dans cette dynamique, est-ce que l'enfant est entendu?
Quand je vois une dizaine d'adoption à l'année pour un pays et plusieurs centaines pour un autre...
Même si les critères sont différents, que la pauvreté varie d'un pays à l'autre.
Comment interviennent les associations , elles ne font que déposer les dossiers?

piod
Messages : 183
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 18:43
Profil adoption : http://lombricompostage.forumprod.com. Le forum du lombricompostage.
emailpersonnel : pierod@orange.fr

Re: corrélation entre les échecs et des pays / asso

Message non lu par piod » mar. 28 mai 2013 10:52

Je crois que le fait d'entendre ou non l'enfant est propre à chaque pays. Cela dépend aussi de l'âge de l'enfant et de l'équipe qui l'accompagne.
Beaucoup diront qu'on ne demande pas son avis à un enfant de 6 ans par exemple.Personne ne pourra vous fournir de réponse toute faite. Il n'y a pas de modèle, de vérité vrai. Chaque cas est unique est différent.
Bien que cela puisse en faire hurler beaucoup, je trouve que dans certains pays on passe de plus en plus dans un process de "destockage". Avis strictement personnel qui n'engage que moi.
Les OAA ou l'AFA n'interviennent pas dans le suivi psy de l'enfant. Ils ont un rôle d'intermédiaire plus ou moins poussé.Mais des personnes ayant eu affaire à des OAA vous renseigneront de manière plus précise et plus complète.
Faite attention de ne pas trop vous impliquer dans l'échec. Sachez qu'il existe mais ne soyez pas tétaniser par le fait qu'il puisse se produire. Avoir une peur constante de l'échec risque de le provoquer. Je vous le redis: partez positive et vous verrez.
Adoption d'une pupille de 11,5 ans . PENSEZ AUX PUPILLES. PASSE 9 ANS DES PUPILLES ATTENDENT UNE FAMILLE.
CONTRAIREMENT A CE QUE DISE LA PLUPART DES CG IL Y A DES ENFANTS A ADOPTER EN FRANCE.

Répondre