Adopter avec un enfant biologique????

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Avatar du membre
Delphine
Messages : 506
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 09:20
Localisation : 59
Situation familliale : Couple 36-38 ans, marié depuis 15 ans, 4 enfants
Profil adoption : ♥ S née en juin 2004
♥ E née en Éthiopie en sept. 2005, adoptée en sept. 2006 via OAA
♥ A né en avril 2013
♥ L née en Chine en sept. 2013, arrivée en nov. 2015 via l'AFA
emailpersonnel : elfeen02@yahoo.fr

Re: Adopter avec un enfant biologique????

Message non lu par Delphine » jeu. 1 mars 2018 14:20

Bonjour,

nous sommes parents de 4 enfants :
- une grande fille bio (blondinette) de 13 ans ;
- une fille adoptée, originaire d'Ethiopie, arrivée à l'âge de 11 mois et qui a 12 ans maintenant ;
- une garçon bio (blondinet aussi !) de 4,5 ans ;
- et une fille adoptée de 4 ans, originaire de Chine, arrivée à l'âge de 2 ans.

La différence de couleur a pu poser quelques questionnements à notre première adoptée. Surtout quand nous vivions dans une petite ville avec très peu d'immigration, quand on croisait une personne noire, ma fille la dévisageait très intensément (moments gênants ! :? ). Quand une personne d'origine africaine a intégré la famille, notre fille s'est rapprochée d'elle, allait lui tenir la main à la moindre occasion... jusqu'à ce qu'elle comprenne que c'était une tata comme les autres.

En fait, pour ma part, j'étais particulièrement à l'aise avec le fait que l'adoption soit visible. Entendre, depuis son arrivée, des maladroits "Oh qu'elle est jolie ! Elle vient d'où ?" et autres "Et vous connaissez ses vrais parents ? Ils sont morts c'est ça ?", cela a finalement eu du bon : le sujet de l'adoption est abordé très régulièrement, elle nous a entendu parler adoption depuis toujours, et nous a aussi entendu poser nos limites quant au respect de son histoire (car évidemment on ne raconte pas ce qu'on sait sur ses parents ne naissance !).

Il ne faut pas croire qu'être "adopté invisible" n'a que des avantages. Certes on est "tranquille" et traité comme les autres. Mais du coup, aborder le sujet de l'adoption peut presque ressembler à avouer un secret. Je pense notamment au jeune qui se met en couple et qui veut aborder le sujet de son histoire... Cela sera moins facile, moins évident, moins transparent, que pour mes deux filles qui n'auront qu'à présenter leurs parents ou un de leur frère ou soeurs, pour que ce soit dit, en toute simplicité.

Bon, il n'y a pas que des côtés roses dans l'adoption visible. L'apparence physique jour un rôle important dans les relations sociales. Lorsque les enfants grandissent, à l'adolescence, ou plus tard, ils peuvent avoir besoin d'intégrer une communauté qui leur ressemble, et de s'y sentir intégré. Il faut donc être à l'aise avec cette idée.
C'est une question que je pose quand je rencontre des postulants qui se disent ouverts à toutes les origines : quid des pupilles d'origine rom ou maghrébine ?
Sur le sujet, je vous conseille la lecture de "Vivre et grandir dans l'adoption : Entre appartenances et quête d'identité" de Cécile Delannoy et Catherine Vallée.

Sinon, concernant le fait d'être noire dans une famille de blancs, je ne crois pas qu'il y ait eu des problèmes particuliers. Petite, notre fille a eu une très courte période où elle aurait voulu être blanche et blonde comme sa grande soeur mais ça n'a pas duré. Elle râle régulièrement contre ses cheveux crépus (dont il m'a fallu apprendre à m'occuper, ce n'est pas si anodin comme question !), et regrette sa petite taille (un format éthiopien dans une famille format hollandais), mais elle se trouve belle... et elle a bien raison, c'est une beauté !

Je finis sur un dernier point : il me paraissait important que notre fille ne soit pas la seule adoptée de la fratrie. Nous avions en tête, après son adoption, que si nous avions un autre enfant il serait adopté lui aussi. Et en effet, autant la naissance de notre fils bio l'a beaucoup perturbée, autant l'adoption de notre petite dernière l'a aidée à s'ancrer dans la famille, comme si cela la confortait dans sa place. (Si mes parents ré-adoptent, c'est qu'ils ne sont pas trop déçus de moi ?)
maman de 4 enfants : S. 14 ans, E. 13 ans (née en Ethiopie), A. 5 ans et L. 5 ans (née en Chine)

papotage
Messages : 13
Enregistré le : mar. 3 nov. 2015 22:06

Re: Adopter avec un enfant biologique????

Message non lu par papotage » ven. 2 mars 2018 21:55

Bonjour,

Je ne réponds pas sur l'adoption avec présence d'enfant bio, n'étant pas concerné, mais concernant les différences ethniques.
Je suis d'accord avec Patricia sur le fait que ce ne sont pas vos proches qui font votre projet. Soyez à leur écoute si leurs questionnements sont pertinents et vous font avancer; si ce sont juste des idées reçues, à vous de les défaire avec des arguments concrets et précis.
L'idée derrière la différence physique est de vous faire réfléchir à la notion dont vous parle Delphine: adoption visible / adoption non visible. C'est loin de se réduire à l'impact de la différence de couleur.
Et la seconde notion à mon sens est la différence, la singularité de cet enfant à venir: il aura une histoire familiale différente de vos aînés, même si il est de la même ethnie que vous, un caractère différent...

Là où je ne suis pas d'accord avec Patricia est dans l'idée de penser que si une chose n'est pas un problème pour vous, elle ne le sera pas pour vos enfants déjà au foyer et l'enfant à venir. Dans le sens inverse, pourquoi pas (admettre que si le parent y voit un problème, la propabilité que cela le devienne pour les enfants est plus importante). En dehors de toute adoption, pour illustrer, je fais littéralement plus d'une tête de plus que les membres de ma famille; bien que ma mère s'en fichait royalement et me disait d'en faire autant, il a fallu attendre que je sois jeune adulte pour rejoindre son point de vue; je ne peux pas parler d'être "bien dans sa peau" sur ce critère pendant toute mon adolescence.

Pour revenir plus spécifiquement à l'adoption, en ce qui me concerne, mes enfants m'ont bien fait comprendre qu'ils avaient chacun leur point de vue, parfois différent du mien, et je ne vois pas de quel droit je devrais les en faire changer. Mes enfants sont tous originaires d'Afrique. On pourrait résumer, pour beaucoup dont moi, à : ils sont (beaux!) noirs, ont les cheveux crépus et les lèvres pulpeuses. A leur yeux, ils voient de grande nuance de noir, de texture de cheveux... De même, mes aînés m'ont clairement exprimé que le fait qu'ils aient un lien biologique alors qu'ils n'en ont pas avec le 3ème de la fratrie est une grande différence pour eux. J'avoue avoir eu du mal à l'entendre car pour moi, ce sont mes 3 enfants de la même façon. Mais une fois capable de les écouter, j'ai pu comprendre que cela fasse une différence pour eux; il ne s'agit pas de discours sortis lors de chamaillerie, mais lors de discussion avec recul sur leur histoire, leur filiation... Ils sont ados et ont leur propre réflexion sur nos choix. Cet avis-là reste constant: ils n'en font pas sortir d'impacts spécialement négatif ou positif, mais c'est une grande différence à leurs yeux et en tant que parent, nous devons accepter leur point de vue. Chaque enfant est singulier, vivra les choses à sa façon et surtout évoluera, car il ne faut jamais oublier qu'on est tous dans une trajectoire. Ce qui pose problème à un moment peut ne plus en poser après, ou inversement. Là, vous avez posé le bon mot: en tant que parent, on a la responsabilité d'accompagner cette trajectoire, différence ethnique ou non.

Bonne réflexion,
Claire

lukas82
Messages : 6
Enregistré le : dim. 15 oct. 2017 14:35

Re: Adopter avec un enfant biologique????

Message non lu par lukas82 » mar. 6 mars 2018 22:36

Bonsoir,
Nous vous remercions pour vos réponses qui nous aident vraiment à avancer dans nos réflexions. C’est vrai que pour nous, en tant que parents aspirants à l’adoption,l’ethnie n’a vraiment aucune importance mais je pense que nous devons être prêts et bien préparés pour tout le monde ( enfants et famille élargie) pour que tout se passe sans trop de heurts et comme vous dites en ne cherchant pas forcément à faire changer les autres, surtout si c’est de l’ordre du ressenti!, bien sûr que chaque enfant apporte sa richesse et sa beauté! Et il faut voir dans chacun un individu qu’on va aimer et soutenir pour qu’il vive bien sa vie d’adulte!

Vos témoignages sont intéressants car ils encouragent à accepter les difficultés comme ce qui fait aller de l’avant et pas seulement comme des problèmes insolubles!
Pour ce qui est l’adoption d’un deuxième, on a rien contre mais là, vu la situation de l’adoption , difficile de se projeter!!!
Bonne soirée

Lukas

Répondre