petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
fleus
Messages : 10
Enregistré le : mar. 16 nov. 2010 17:08
emailpersonnel : flesant@hotmail.com

petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par fleus » lun. 28 févr. 2011 17:42

Bonjour,

J'avais envie de lancer un petit débat, je pense très épineux, car je me sens tellement dans un sentiment profond d'injustice. J'aimerais savoir si d'autres personnes étaient dans le même cas. Je m'explique : nous savons pour ceux qui sont déjà en procédure que la réalité de l'adoption aujourd'hui est très difficile : presque plus de possibilité d'adopter en individuel, critères pays de plus en plus stricts, OAA surbookés, délais hyper longs, etc... Moi ce qui me chagrine profondément, c'est qu'il y a beaucoup de couple qui se lancent dans la procédure alors qu'ils ont la chance d'avoir "déjà" des enfants "biologiques". Je ne pense vraiment pas être une personne égoïste, mais il me semble que, d'une certaine manière, ça ne devrait plus être possible, plus au regard de cette réalité. Suis-je la seule à penser cela ? Ne doit-on pas mettre des priorités ?

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par lysiane » lun. 28 févr. 2011 18:56

bonjour,

je suis maman adoptive et j'avais 2 grands enfants biologiques quand nous avons eu notre agrément.
Nous avons souhaité adopté un enfant grand car nous avions passé l'âge des biberons et des couches. Lors de notre agrément les Travailleurs sociaux nous ont clairement expliqué qu'ils préféraient des familles avec des grands enfants pour les enfants grands qui souvant de ne sont plus réclamés. Ce que je comprends, mais faut-il laisser les grands sans famille ou leur laisser une chance d'avoir une famille avec des frères et soeurs ?
Et puis lorsque vous aurez votre enfant, peut-être vous aurez envie qu'il un frère et une soeur. Faudrat-il vous dire non car vous aurez déjà un enfant ?
Je vous laisse à votre réflexion
lysiane

Avatar du membre
marianne
Messages : 159
Enregistré le : lun. 26 janv. 2009 10:26
emailpersonnel : marianne_zanettin@yahoo.fr

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par marianne » lun. 28 févr. 2011 19:31

Mais... cette priorité existe déjà dans les faits.
Pour les couples avec des enfants biologiques, c'est plus difficile de trouver un OAA que pour les couples sans enfants. De plus certains pays mettent une limite au nombre d'enfants déjà présents au foyer, ce qui réduit aussi leurs possibilités en individuel.

Bien souvent, cela incite ces personnes à avoir une réflexion sur l'accueil d'un enfant grand comme l'a fait lysiane, ou à particularités comme d'autres ici pourront vous en parler. Cette démarche, ils peuvent la faire parce qu'ils sont forts de leur expérience de parents et c'est tant mieux pour ces enfants là. Nous pour notre premier enfant, on ne l'aurait pas fait... et peu de couples sans enfant font ce choix.

Par contre il est vrai que j'ai du mal à comprendre les couples fertiles (avec enfant bio ou pas) qui font le choix d'adopter... un petit bébé en bonne santé. Non pas que je leur reproche, mais comme ça n me serait pas venu à l'idée d'adopter si j'avais eu la possibilité de fabriquer des enfants, je trouve qu'ils se compliquent drôlement la vie ! Mais c'est à eux de voir ! :D
Marianne (+ Xavier), maman de Charlie, 7 ans, arrivé d'Ethiopie en juillet 2010 grâce à EAT

gagatte
Messages : 447
Enregistré le : sam. 10 janv. 2009 14:25
Localisation : Europe
Situation familliale : Mariée, trois enfants
Profil adoption : un enfant adopté
emailpersonnel : magaliparent@hotmail.com

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par gagatte » lun. 28 févr. 2011 20:12

Pour mon cas j'ai toujours eu le désir de devenir maman par adoption, avant meme de savoir si je pourrais ou non avoir des enfants biologiques. C'est vraiment un désir ancien et bien ancré. Je me rends compte aujourd'hui que c'etait bien plus difficile comme chemin que ce que j'imaginais, pourtant j'y crois toujours, je ne renoncerai pas.

La question serait de définir ces "priorités" fleus, et la cela me semble bien difficile, meme si je peux comprendre votre peine. Je n'ai jamais envisagé ma vie sans enfants.
D'abord il faudrait mettre en haut de votre liste les couple jeunes infertiles, puis les couples infertiles moins jeunes... Je vous laisse continuer et classer ou vous voudrez les solos, les couples agés qui veulent un bebe, les familles avec enfants bio, les couples infertiles ayant deja eu la chance d'adopter un ou plusieurs enfants, les couples ayant pour projets des enfants grands ou malades...Apres on pourrait aussi décider que ceux qui ont le plus souffert devrait passer avant, pourquoi pas dans le meme raisonnement? Ou bien ceux qui ont attendu le plus longtemps, ceux qui se sont le plus battu???
Certains pays (minoritaires) choisissent des parents pour un enfant et font un vrai apariemment comme lors d'un conseil de famille, d'autres pays choisissent des parents au fur et a mesure dans une liste d'attente. Qu'est-ce qui est juste? A quel niveau se place-t-on quand on choisit l'une ou l'autre de ces possibilites?
Je pense personnellement qu'il faut toujours garder a l'esprit que l'adoption a pour finalité de donner une famille a un enfant, ce qui n'empeche pas bien sur d'etre sensible a la douleur des couples qui ne peuvent pas avoir d'enfants biologiques.

Parmi tous les agréments délivrés, j'ai lu que nous serions dix pour cent de familles comme la notre a désirer devenir parents a nouveau par l'adoption (et certains sont devenus steriles apres la naissance de leurs enfants). L'immense majorité de ces familles se dirige vers un enfant plus grand ou a particularité. Comme le rappelle Marianne, nous n'avons pas acces aux pupilles, et seulement a certains OAA et certains pays. Je crois qu'il faut deja aimer follement son enfant pour s'imposer un tel combat et une telle attente, en plus d'etre jugé par les autres et d'etre incompris.
Nous avons pensé aux couples sans enfants qui nous le comprenons parfaitement ont envie d'un bébé le plus jeune possible en bonne sante pour devenir parents pour la premiere fois, nous avons regardé aussi notre age et assez naturellement nous nous nous sommes sentis portes vers un enfant de plus de deux ans a particularité .
C'est difficile pour les autres de comprendre que nous pensons a cet enfant tous les jours, que malgre nos deux enfants notre famille revee n'est pas complete, qu'il y a un manque. Nous le portons en nous cet enfant, il est ardemment désiré. Peut-etre qu'un jour vous reverez de votre second ou troisieme enfant, et que vous verrez les choses differemment alors?

Je connais trois couples qui ont abandonné définitivement leur projet d'adoption avec l'arrivée tant attendue d'un enfant biologique. Et on en croise d'autres qui ont eu un bebe surprise mais qui maintiennent leur projet d'adoption. Difficile de juger le degre d'investissement de chacun dans ce projet de parentalite.

Mon sentiment c'est que les couples ou les personnes les plus motivés finissent un jour par tenir leur enfant dans leurs bras. Aujourd'hui en tout cas. Avec mon mari nous avons remué le ciel et la terre pour ce troisieme enfant, fait un énorme effort d'information, d'écoute. Je n'ai pas l'impression de prendre le petit bebe d'autres couples que je croise et qui souffrent, j'y suis sensible, aussi pour l'avoir vécu dans mon entourage amical. La situation de l'adoption n'est pas ce qu'elle est a cause de familles comme nous, tres marginales, c'est plutot que les enfants en besoin de parents aujourd'hui ont changé, ils sont plus grands ou malades.

J'ai cru lire que vous étiez en bonne voie vers votre enfant Fleus, tenez bon, il y a un enfant pour vous, le votre...
mariée, trois enfants

magellan
Messages : 2
Enregistré le : lun. 28 févr. 2011 22:31
emailpersonnel : pfdc@club-internet.fr

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par magellan » lun. 28 févr. 2011 22:44

bonsoir Fleus,
et que dire du désir d'enfants???????????Parce qu'on a 1,2,3.....enfants bio ou non, on n'aurait pas le même désir d'un enfant?????Moi et mon mari avons désiré nos deux fils bio, et désirons tout autant un troisième enfant...malheureusement dame nature nous en empèche, alors, naturellement nous nous sommes tournés vers l'adoption. L'histoire de chaque famille, chaque couple (ou personne célibataire) est différente..et jamais je ne me permettrai de dire que telle ou telle personne ne devrait pas avoir la possiblité d'adopter..........que dire des adoptions par des femmes célibataires?? par des couples mixtes??? par des personnes souffrant de handicap ou maladie????? la liste pourrait se ralonger............ mais réfléchissez : le bonheur d'avoir un enfant (par adoption ou par voies naturelles) est merveilleux.. alors, quand vous dites que vous n'ètes pas égoïste...j'ai des doutes... je sais que l'attente est longue, que les entretiens avec les as et psy peuvent ètre "douloureux", mais il faut rester ouvert et partager avec des personnes qui ont tous le même souhait : adopter. Vous aurez des avis différents et vous verrez que pour adopter il est nécessaire d'ètre généreux..... le chemin est long, et nous permet de murir en tant que personne et de murir le projet d'adopter...
bonne réflexion

Sophie D
Messages : 80
Enregistré le : dim. 18 janv. 2009 19:05
emailpersonnel : sophie.dazord@yahoo.fr

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par Sophie D » lun. 28 févr. 2011 22:47

Je pense que vous prenez le problème à l'envers.

La question n'est pas "quels parents doivent pouvoir adopter" mais "pour cet enfant là sans famille, quelle famille peut devenir la sienne". Pour cet enfant là, peut être qu'une famille avec déjà des enfants convient mieux. Pour cet autre non ...
En adoption, il faut toujours partir de l'enfant : Une famille pour un enfant et non un enfant pour une famille.

Et non ce n'est pas juste. Le monde n'est pas juste.
Si le monde était juste, il n'y aurait pas un seul enfant adoptable dans le monde.
La pire injustice n'est pas faite aux parents qui ont un chemin difficile jusqu'à leur enfant mais aux enfants qui ont besoin d'une nouvelle famille.

Qui sont les enfants adoptables en France et ailleurs, quels sont leurs besoins, pouvez vous devenir les parents de ces enfants ... sont des questions qui vous amèneront plus surement vers votre(vos) futur(s) enfant(s) .

Sophie

fleus
Messages : 10
Enregistré le : mar. 16 nov. 2010 17:08
emailpersonnel : flesant@hotmail.com

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par fleus » mar. 1 mars 2011 17:24

Bonjour et merci merci pour toutes vos réflexions. Je les trouve juste hyper intéressantes et en fait je suis d'accord avec absolument tout... Oui, chacun a le droit d'adopter, chaque chemin est diférent, chaque enfant a le droit a une famille avec des frères ou soeurs ou pas. De temps en temps, j'ai des petits coups de blues et hier je me suis dit que ça m'énervait de voir des personnes qui avaient déjà des enfants vouloir adopter, c'est juste ridicule et je m'en excuse. En tout cas j'ai trouvé vos réponses non agressives (ce que je craignais) et vous en remercie, ça m'a fait du bien ! comme quoi, ça remet les choses à leur place de communiquer.

magellan
Messages : 2
Enregistré le : lun. 28 févr. 2011 22:31
emailpersonnel : pfdc@club-internet.fr

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par magellan » mar. 1 mars 2011 22:32

Bonsoir Fleus,
je suis heureuse de voir que ce sujet a pu t'ouvrir les yeux et te faire avancer vers ton enfant. L'adoption est vraiment vraiment un parcours difficile mais je suis sure que quand on a son enfant dans les bras, une partie de toute cette difficulté s'envole.
bonne continuation

cel-alban
Messages : 51
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:26
Localisation : eure et loir
Situation familliale : en couple, 1 petite Morgann
emailpersonnel : celrubio@yahoo.fr

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par cel-alban » lun. 21 mars 2011 19:05

bonjour,
nous aussi nous esperons adopter alors que nous avons un enfant biologique. Tout simplement parceque c'était notre premier choix... Avant même de concevoir nous voulions adopter. des histoires personnelles qui font que pour nous la parentalité est très différente de la génétique. D'ailleurs notre famille est bigarrée et bon nombre de tata et tonton de ma puce ne sont pas de notre "sang" et c'est ce qui fait la richesse de notre entourage.
Notre enfant est arrivé par "surprise" mais nous n'avons pas abandonné ce projet qui nous tenait à coeur depuis le début. Ma fille est la plus jolie petite fille du monde (c'est une évidence) mais nous avons dû nous poser beaucoup de questions sur ce que nous étions capables d'accepter pendant ma grossesse... Alors, on va dire qu'on ne chemine pas vers le même enfant. Avant l'arrivée de ma fille, le discours aurait été différent mais les difficultés nous ont fait evolué.
cel et alban,
heureux parents de 2 puces

Papouase
Messages : 33
Enregistré le : sam. 17 août 2013 22:55

Re: petite réflexion sur adoption avec enfants "biologiques"

Message non lu par Papouase » lun. 9 déc. 2013 20:02

Je sais que je réagis tard à cette discussion, et je ne sais pas si quelqu'un lira, mais je tiens à dire que la réponse de Sophie à la réflexion de départ est parfaite, exactement ce que DOIT être l'adoption à mon sens.... même si c'est dur à accepter.
En effet, si nous souhaitions la justice pour les enfants, IDEALEMENT AUCUN enfant ne serait adoptable. Leur intérêt prime sur nos manques. Nous n'avons pas un DROIT à être parents, par contre l'enfant a un DROIT à avoir des parents...

Répondre