scolarité enfants adoptés grands

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
youfie
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 11:42
emailpersonnel : barbosag@wanadoo.fr

scolarité enfants adoptés grands

Message non lu par youfie » jeu. 19 août 2010 12:17

Bonjour

je suis nouvelle sur le forum aussi vais-je résumer notre situation familiale en quelques lignes.
nous avons adopté en février 2009 au Brésil nos deux fils âgés alors de 7 et 8 ans, leurs frères et soeurs ont été adoptés en même temps et son venus en France le même jour. les liens sont maintenus entre eux même s'ils ne le demandent pas spécialement mais nous les y encourageons.

notre principal problème est celui de la scolarité, qui les mois passant nous inquiète de plus en plus...
nos fils sont très différents l'un de l'autre mais partagent une envie d'apprendre qu'on ne peut nier. Ils étaient en orphelinat depuis 2006, ils y ont donc passé presque 3 ans, ils ont été scolarisés mais on ne sait pas combien de temps exactement dans ce qu'on nous avait dit être "l'équivalent d'un CP"... dans la réalité lorsque nous sommes allés les chercher au Brésil, nous nous sommes rapidement aperçus qu'ils ne connaissaient rien : ni les lettres, ni les chiffres, ne savaient pas écrire leur prénom. le néant.
le plus grand, gaucher, ne savait même pas tenir un stylo. même le coloriage le plus basique était un enfer pour lui. pendant les deux mois au Brésil nous les avons essentiellement fait dessiner, de petits exercices de graphisme dans des TD de maternelle qui demeuraient bien trop compliqués pour eux. nous étions affligés.
Arrivés en France, ils ont rapidement fait part d'un désir d'apprendre et sont donc allés à l'école au bout d'une semaine, sans rechigner et très contents. Ils ont été scolarisés en CP au vu de leur âge et en CLIN car notre école en dispose. Ils ont donc suivis 4 mois entiers de CP, principalement occupés par du coloriage magique... ils ont fini l'année n'ayant même pas appris l'alphabet, mais nous nous rendons maintenant compte que c'était sûrement trop tôt voire impossible pour eux. Ils ont été suivis par une psychomotricienne qui les a énormément aidés pour l'équilibre, la tenue du stylo, le graphisme etc... ils adorent maintenant tous les deux dessiner et sont capables de vraies "oeuvres" pleines de couleurs et délicieuses.
à la rentrée 2009, l'aîné est entré dans une classe mixte CP/CE1, ou il n'a pu suivre que le CP au final alors qu'il aurait dû naviguer entre les deux. Il a fini l'année en sachant lire mais il a un vrai souci avec les mathématiques. nous l'avons fait travailler tout l'été et nous nous apercevons que malgré cela il n'est toujours pas capable de faire une addition et n'a toujours pas assimilé le concept de dizaine. Il a 9 ans et demi, il est suivi comme son frère par une orthophoniste qui l'a fait travailler en lecture et commence un bilan logico-mathématiques. il a un léger souci d'audition lié à de nombreuses otites et angines qui lui ont bouché les oreilles, nous revoyons l'ORL en septembre pour voir s'il faut lui poser ou non des diabolos. cela ne lui a sûrement pas facilité l'apprentissage du français qu'il écorche et parle péniblement, le tout agrémenté d'un bégaiement "d'origine" qui ne disparaît pas. il n'a aucune notion de ce que peut être un nom, un verbe, un adjectif etc... les repérages dans le temps et l'espace ont progressé mais aucun des deux n'a de notion des mois par exemple et ils ne savent pas encore lire l'heure. l'essentiel de sa scolarité a porté sur l'apprentissage de la lecture, il semble que cela ayant maîtrisé toutes ses capacités, il n'a rien assimilé d'autre. Il ne sait pas reconnaître les chiffres passés 69. Il entre en CE2 à la rentrée. au delà du scolaire nous sommes inquiets car il ne semble avoir aucune logique, ne comprend pas les intrigues des films ou dessins animés ( pourtant nous leur montrons uniquement des choses bien en dessous de leur âge, nous avons recommencé presque à zéro à leur arrivée avec les Barbapapa ), il pose énormément de questions plus que naïves. nous avons pensé à un SAF mais à un moindre niveau car il n'en a pas les caractéristiques principales d'après ce que j'ai lu.
Tous les deux sont suivis en aide personnalisée et par le RASED 2 fois par semaine. Malgré tout ce dispositif on ne voit guère de progrès, ajoutons à cela l'orthophoniste deux fois par semaine aussi.
Le plus jeune est entré au CE1 a 7 ans et demi après 4 mois de CP. Il a appris à lire en CLIN, très très péniblement et on ne peut pas vraiment dire qu'il sache lire, il confond les m et n, les p, b, d, q et même les t. il est par contre plus à l'aise en calcul, a compris le mécanisme de l'addition et sait à peu près soustraire s'il n'y a pas de retenue. il est très curieux, parle un français excellent, retient tout ce qu'on lui dit. il entre en CE2, nous sommes un peu plus confiants pour lui.
nous ne savons plus quoi faire pour les aider, surtout notre aîné qui semble être complètement paumé, lui-même commence à se traiter de "bête", il en plaisante en faisant le débile... il commence à s'en faire une excuse : je comprends rien parce que je suis bête. nous voulons le sortir de là.
quels moyens avons-nous ? faut-il l'emmener chez un pédo-psy ? comment et qui mesure le QI ou l'intelligence des enfants, à quoi cela servirait-il ? nous n'avons pas de COCA à Lyon, ce qui est complètement aberrant et nous ne savons plus vers qui nous tourner.
merci à vous par avance de vos pistes, suggestions etc...
cordialement.

lolococo
Messages : 112
Enregistré le : sam. 29 nov. 2008 19:06

Re: scolarité enfants adoptés grands

Message non lu par lolococo » jeu. 19 août 2010 13:42

Bonjour, je ne peux vous aider mais par contre j'ai moi-même consulté le COCA de lyon pour mon fils :
Voici les coordonnées :
Hôpital de la Croix Rousse
103 grande rue de la croix rousse
17°ème arrondissement
RV Consultations 04 72 07 18 69

Cela se trouve dans le service de parasitologie et pathologies exotiques. Perso, nous avions eu affaire au Prof François Peyron.

Medusiane
Messages : 10
Enregistré le : lun. 28 juin 2010 08:07
emailpersonnel : medusiane@yahoo.fr

Re: scolarité enfants adoptés grands

Message non lu par Medusiane » jeu. 19 août 2010 16:48

Bonjour,
Je n'ai pas encore d'enfant ( agrément depuis Avril 2010) mais je suis institutrice et, ce que je peux vous dire, c'est que la psychologue scolaire et les maîtresses du RASED ont des batteries de tests à faire passer aux enfants en difficulté.
Pour tout ce qui est dyslexie, dyscalculie ... , c'est dépisté par un médecin.
Mais normalement, il existe des réunions ("équipes éducatives") où tous les intervenants qui s'occupent de votre enfant (instits, psy, orthophoniste, ainsi que vous bien sûr) sont présents, font le point et cherchent des solutions, remédiations ou orientations pour l'année suivante.
Mon conseil serait d'aller voir tout ce petit monde dès la rentrée et de savoir ce qu'ils en pensent et comptent mettre en place car il ne faudrait pas que vos enfants s'enfoncent dans l'échec.
Bonne soirée à vous.

youfie
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 11:42
emailpersonnel : barbosag@wanadoo.fr

Re: scolarité enfants adoptés grands

Message non lu par youfie » jeu. 19 août 2010 23:04

bonsoir et merci de vos réponses.
je suis allée avec mes deux fils à l'hopital de la Croix-Rousse rencontrer le Pr Peyron lors de leur arrivée, il s'était surtout agit d'une batterie de test sanguins et dépistage de maladies diverses et variées. je vais me renseigner pour savoir si l'on peut y retourner pour d'autres inquiétudes que celles liées à ces maladies tropicales. j'avais effectivement eu la sensation d'être reçue par un Pr très concerné par l'adoption et sensible aux problématiques qui y sont liées. je n'avais pas du tout pensé à y retourner, c'est une piste.
concernant les réunions avec l'école, ce sont nous les parents qui les avons provoquées à chaque fois ( 3 fois dans l'année pour chaque enfant puisqu'ils n'ont pas les mêmes maîtresses ). leur point de vue est clair : ils ne voient pas où est le problème, il faut leur laisser du temps, les progrès sont déjà énormes etc... certes, vu qu'ils partaient de rien, ils ont forcément progressé. la dernière réunion qui a eu lieu en toute fin d'année nous a laissé un goût amer car la conclusion de la directrice a été : " on verra bien dans 3 ans s'ils peuvent ou non suivre une scolarité normale". cela me semble être tout l'inverse de ce qu'il faut faire et passif au possible. j'ai rencontré la psychologue scolaire dans l'année pour qui il n'y a pas lieu de s'inquiéter non plus ( je l'avais consultée car notre fils cadet en plus des difficultés frappait régulièrement ses camarades ). à l'époque, c'était au printemps, il reconnaissait les chiffres jusqu'à 12 ! mais rien ne les affole.
effectivement du point de vue de l'école ils ne peuvent pas proposer grand chose de plus car ils sont déjà en CLIN + RASED + aide personnalisée. sauf que en fin d'année nous avons découvert que nos fils entraient tous les deux dans le cadre d'un PRE ( plan de réussite éducative) qui ne nous a jamais été proposé.
j'ai eu cette am l'orthophoniste des enfants qui a presque fini le bilan logico-mathématiques de l'aîné, elle ne pense pas qu'il ait un manque d'intelligence car il est tout de même logique et raisonne. par contre elle m'a confirmé qu'il n'a pas du tout le niveau pour débuter ne serait-ce que des additions et qu'elle va tout reprendre du début, lui expliquer comment se décompose un nombre etc... malgré tout il va aller en CE2, ça me rend folle. mais chaque année il passe au bénéfice de l'âge.
merci en tout cas des suggestions.
bonne soirée

Répondre