Histoire stigmatisante

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Avatar du membre
kaakook29
Messages : 242
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 22:08
Localisation : bretagne - finistere
Situation familliale : marié
Profil adoption : Papa de jumeaux mixte malgache.
Agrément pour un 3eme enfant
emailpersonnel : alex-andre-29@outlook.fr

Histoire stigmatisante

Message non lu par kaakook29 » ven. 2 sept. 2016 20:34

Bonjour,

Nous sommes dans la réflexion pour la préparation de l'agrément que l'on va demander après acceptation de l'adoption plénière de nos jumeaux ( sous 4 mois).

Pendant la période d'entretien pour l'agrément reçu en 2013, les travailleurs sociaux nous ont fait travaillé et réfléchir sur les EBS et histoires stigmatisantes.

Pour cet agrément, nous cherchons des témoignages ou être mis en relation avec des couples ayant adopté des enfants jeunes ( moins de 3 ans) ayant une histoire stigmatisante familiale. J'entends par cette dernière, les enfants issus d'un inceste ou d'un viol.

Merci de votre compréhension et de votre futur aide.
Papa 34 ans de Jumeaux 7 ans (Madagascar 2016)
Agrément en cours - Enfant 0-8 ans né à compter de 2013

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 919
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par Patricia01 » ven. 9 sept. 2016 22:45

Guère de témoignage pour répondre à votre demande, et je n'en connais pas dans mon département. Ca doit être relativement rare : peut-être ont-ils été confrontés récemment à cela pour vous en parler ? (par exemple, on nous avait parlé de nanisme, on a appris plus tard qu'à cette époque ils avaient effectivement eu à placer un enfant atteint de cette pathologie)
Si vous voulez, je peux transmettre la demande aux différentes antennes locales EFA, au cas où ils connaissent un couple pouvant témoigner.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Avatar du membre
kaakook29
Messages : 242
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 22:08
Localisation : bretagne - finistere
Situation familliale : marié
Profil adoption : Papa de jumeaux mixte malgache.
Agrément pour un 3eme enfant
emailpersonnel : alex-andre-29@outlook.fr

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par kaakook29 » sam. 10 sept. 2016 07:12

Bonjour,

Nous sommes membres et faisant partie du CA d'EFA de notre département.

Ce genre de témoignage est assez difficile à avoir car les parents n'osent pas le dire de peur des préjugés pour leur enfants.

Mais on a eu quelques contacts via Facebook et les groupes liés à l'adoption.

Merci tout de même de votre intérêt pour mon post.
Papa 34 ans de Jumeaux 7 ans (Madagascar 2016)
Agrément en cours - Enfant 0-8 ans né à compter de 2013

Avatar du membre
kaakook29
Messages : 242
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 22:08
Localisation : bretagne - finistere
Situation familliale : marié
Profil adoption : Papa de jumeaux mixte malgache.
Agrément pour un 3eme enfant
emailpersonnel : alex-andre-29@outlook.fr

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par kaakook29 » mar. 26 sept. 2017 15:07

Bonjour,

Ma recherche est toujours d'actualités sur les histoires stigmatisantes.

Merci d'avance
Papa 34 ans de Jumeaux 7 ans (Madagascar 2016)
Agrément en cours - Enfant 0-8 ans né à compter de 2013

Papouase
Messages : 31
Enregistré le : sam. 17 août 2013 22:55

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par Papouase » mar. 26 sept. 2017 19:12

Bonjour.
Je ne connais personne ayant adopté un enfant issu d'un viol ou inceste, mais lors de notre agrément, le TS nous en avait parlé et nous avions évoqué cette éventualité ensemble, afin de poser nos limites. Nous étions, après réflexion et d'après nous, capables de gérer cette histoire face à notre enfant. Ce type d'histoire stigmatisante n'était pas considérée comme une spécificité pour notre TS. Au couple de définir s'il se sent capable d'être le passeur d'une telle histoire. Dans les entretiens, nous avions évoqué ce type de cas et d'autres comme un enfant né d'une femme toxicomane par exemple. Évidemment nous avons pris le temps de réfléchir avant de poser nos limites (qui ne concernaient finalement que le risque de SAF ET pathologies graves.).
Les enfants ayant connu une histoire difficile telle que viol ou inceste sont considérés comme des enfants à particularité dans votre département?
Et je suis d'accord: ce type de temoignage doit être difficile à trouver...

J.

Amzer
Messages : 108
Enregistré le : sam. 20 févr. 2016 19:13

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par Amzer » mar. 26 sept. 2017 21:40

Malheureusement, on ne sait pas forcément tout de l'histoire de nos enfants, la mère bio ne va pas se vanter qu'elle a été violé, etc... Mais on sait qu'en réalité, il y a souvent des histoires très douloureuse !

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 919
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par Patricia01 » mar. 26 sept. 2017 22:31

Je pense qu'ils creusent la question pour le cas où, un jour, il y ait un dossier d'enfant avec cette histoire (car il arrive que la mère biologique donne ce genre d'information à la naissance), pour savoir si votre dossier peut être étudié par le conseil de famille. Comme la plupart des questions, ils se basent sur des dossiers qui ont été rencontrés par le passé (chez eux ou ailleurs), pour bien cerner vos limites et ne pas vous proposer un jour un enfant qui ne correspondrait pas à votre projet. Bref, c'est tout à fait normal comme démarche. Et je crois qu'ils attendent simplement que vous cherchiez à imaginer comment vous réagiriez ou comment l'enfant peut le vivre.
A mon humble avis, il est peu probable que sur un forum, ou encore moins dans la vraie vie, vous arriviez à trouver des parents ayant un enfant dont l'histoire est "stigmatisante", tout simplement parce que les parents concernés gardent le secret sur l'histoire de leur enfant. Donc vous ne trouverez pas facilement un témoignage. Peut-être, sur des revues spécialisées, peut-on trouver des histoires anonymées, racontées par des professionnels ou par les parents. La question des enfants à besoins spécifiques est plus simple, là il n'y a pas de secret en jeu et les gens se livrent plus.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Avatar du membre
kaakook29
Messages : 242
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 22:08
Localisation : bretagne - finistere
Situation familliale : marié
Profil adoption : Papa de jumeaux mixte malgache.
Agrément pour un 3eme enfant
emailpersonnel : alex-andre-29@outlook.fr

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par kaakook29 » jeu. 28 sept. 2017 18:56

bonjour,

j'ai été mis en lien avec une fille qui a été adopté suite à une grossesse faisaint suite à un inceste...

Elle nous a donné son point de vue d'adoptés, mais la question qui datait de 2013 pour notre 1er agrement etait " comment expliquer à un enfant son histoire si il est issue d'un viol ou inceste?" Nous avons preferé repondre que l'on prendrait conseil aupres d'un psy ou pedo psy selon l'age de l'enfant..

Mais bon, nous avons adopté nos jumeaux et on sait qu'un jour la question de leur histoire se posera... On leur expliquera le tabou des jumeaux maudits malgaches et au besoin nous prendrons conseils d'un psy ou d'adoptés etant deja passé par la... Via l'AFAENAM ou association d'enfants adoptifs de leur orphelinat
Papa 34 ans de Jumeaux 7 ans (Madagascar 2016)
Agrément en cours - Enfant 0-8 ans né à compter de 2013

mimicmoi
Messages : 38
Enregistré le : jeu. 22 mars 2018 19:13

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par mimicmoi » mar. 29 mai 2018 08:46

Bonjour,
Je fais remonter un ancien post car je cherchais des éclairages sur le fait que nous ne nous sentons pas capables de transmettre à nos enfants (plus tard) le fait qu’ils soient issus d’1 viol ou d’un inceste. Je veux dire quand ces faits là sont connus, inscrits dans leur dossier.
Nous avons réfléchi de façon très soutenue à cette histoire et nous ne nous en sentons pas capables.
Comme nous sommes à la fin de notre route pour l’agrément, dans les jours qui viennent, on a notre entretien final. Je voulais savoir si nous devions le préciser là déjà, en amont, pour le faire rajouter à notre dossier?
Ou vaut-il mieux attendre?
Nous ne savons pas comment nous y prendre... si quelq’un a des conseils, c avec plaisir!
Ou est-ce que le cas de viol ou d’inceste est perçu comme une particularité lourde? (Dans dossier) et non légère à modérée?
Merci pour vos témoignages
Kaakook 29, j’avais vu plusieurs reportages sur les jumeaux malgaches. Très touchant. Il y avait des jumeaux là bas qui avaient ouvert un orphelinat pour les jumeaux à naître, pour permettre à ce qu’ils soient abandonnés dans une structure spécifique et qu’ils aient tous les soins, qu’ils puissent aller à l’école etc...
Ces 2 personnes étaient formidables, elles allaient aussi sensibiliser les anciens des villages pour leur parler des jumeaux et des fausses croyances qui existaient etc, qu’ils étaient comme tous les autres enfants..
Un merveilleux travail
Belle journée :roll:

Aurore
Messages : 89
Enregistré le : lun. 24 juil. 2017 20:07

Re: Histoire stigmatisante

Message non lu par Aurore » mar. 29 mai 2018 10:01

Il me semble bien qu'un enfant issu d'un viol ou d'un inceste a une histoire stigmatisante et fait donc partie des enfants à besoins spécifiques.

Je pense que la question sera forcément abordée lors des entretiens. Et si c'est une de vos limites, il faut simplement l'indiquer comme c'est le cas pour d'autres choses qui vous paraissent bloquantes. Nous n'avons pas tous les mêmes, et il vaut mieux que ce soit spécifié. Par exemple mon mari et moi ne voulons absolument pas de fratrie par contre nous n'avons absolument aucun problème pour accueillir un enfant issu d'un viol ou d'une inceste. L'explication à donner plus tard à l'enfant ne sera sans doute pas facile mais cela ne nous rebute pas du tout. La psychologue l'a spécifié noir sur blanc dans son rapport tout comme elle a indiqué que nous ne nous sentions pas capable d'accueillir un enfant ayant subit des maltraitances...

Bon courage pour vos derniers entretiens.

Répondre