agrément reçu mais avis psy réservé

Questions relatives aux démarches d'adoption : individuelle, OAA ou AFA.
Avatar du membre
kaakook29
Messages : 241
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 22:08
Localisation : bretagne - finistere
Situation familliale : marié
Profil adoption : Papa de jumeaux mixte malgache.
Agrément pour un 3eme enfant
emailpersonnel : alex-andre-29@outlook.fr

Re: agrément reçu mais avis psy réservé

Message non lu par kaakook29 » jeu. 14 déc. 2017 11:12

Voici les conditions de l'Ukraine (dixit le Site de la MAI https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/adopt ... en-Ukraine)

Les candidats désirant adopter un enfant invalide seront prioritaires.
Le Centre des Adoptions (SDA) ne peut pas répondre positivement à l’orientation des projets d’adoption des candidats français, tournés exclusivement vers des enfants en bas âge avec des problèmes de santé mineurs. Selon les statistiques en sa possession, il est pratiquement impossible au SDA de satisfaire les demandes d’adoption d’enfants de moins de 6 ans sans problème de santé. Les enfants de moins de 6 ans sont peu nombreux et souffrent de graves problèmes de santé (infection au VIH, hépatite C, troubles mentaux, trisomie).
L’Ukraine attend donc désormais des familles candidates à l’adoption pour :
- des enfants invalides ou souffrant de sérieux problèmes de santé,
- des fratries de 3 à 5 enfants, âgés de 7 à 18 ans (attention : en France, conformément aux dispositions de l’article 345 du Code civil, l’adoption plénière ne peut être prononcée qu’en faveur d’enfants âgés de moins de 15 ans, sauf cas exceptionnels),
- des enfants de plus de 7 ans souffrant de légers problèmes de santé,
- des enfants de plus de 10 ans en bonne santé.
Papa 33 ans de Jumeaux 7 ans (Madagascar 2016)
Agrément en cours - Enfant 0-8 ans né à compter de 2013

Avatar du membre
Delphine
Messages : 500
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 09:20
Localisation : 59
Situation familliale : Couple 34-36 ans, marié depuis 14 ans, 4 enfants
Profil adoption : ♥ S, notre fille native, née en juin 2004
→ 1er agrément obtenu en mai 2005
♥ E, notre fille adoptive, née en Éthiopie en sept. 2005, arrivée en sept. 2006
→ 2ème agrément obtenu en 2011
♥ A, notre fils natif, né en avril 2013
→ mise à jour de l'agrément terminée en août 2014
♥ L, notre fille adoptive, née en Chine en sept. 2013, arrivée en nov. 2015
emailpersonnel : elfeen02@yahoo.fr

Re: agrément reçu mais avis psy réservé

Message non lu par Delphine » ven. 15 déc. 2017 11:13

Bonjour,
Je rejoins ce qui a été dit précédemment : même avec des rapports favorables, un projet orienté vers un enfant de moins de 5 ans "de type européen" (la Bulgarie propose principalement des enfants d'origine rom, vous y êtes ouverts ?) a très peu de chances d'aboutir à l'international sans une ouverture à des particularités relativement importantes. L'adoption en Bulgarie via l'AFA est en train de se boucher pour les enfants jeunes à particularité légère (des candidats attendent depuis bientôt 4 ans).

Ne négligez pas l'adoption d'un pupille de l'Etat. Je ne veux pas vous donner de faux-espoir car il est évident que votre projet est très restreint pour intéresser d'autres départements. Mais si votre rapport psy est correct et qu'il n'y a que la conclusion qui indique un avis réservé, cela ne vous bloque pas complètement !
Vous pouvez adresser une lettre de motivation et les copies de l'agrément, de la notice et des rapports à tous les départements - c'est possible aussi par mail ; contactez en premier lieu tous les services adoption par téléphone pour savoir ce qu'ils préfèrent - et si certains sont intéressés par votre projet, ils pourront vous recevoir en entretien.
Les adoptions extra-départementales sont rares, mais cela peut arriver. Il ne faut rien lâcher, il faut vous battre, taper à toutes les portes, "vendre" votre projet en mettant en avant vos ouvertures (si vous êtes vraiment ouverts à l'origine rom, cela peut intéresser certains départements aussi !) et votre préparation à l'adoption d'un petit-grand.

Sinon, concernant l'adoption internationale, avez-vous contacté des OAA ? Certains OAA seraient peut-être partants pour remplacer votre rapport psy par un autre rapport rédigé par leurs soins ou par un psychologue de votre choix. C'était possible lors de notre première adoption.

Bon courage à vous...
maman de 4 enfants : S. 14 ans, E. 12,5 ans (née en Ethiopie), A. 5 ans et L. 4,5 ans (née en Chine)

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 878
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: agrément reçu mais avis psy réservé

Message non lu par Patricia01 » ven. 15 déc. 2017 23:24

Je reviens sur l"expression "agrément de complaisance", qui me semble excessive.
Pour en avoir discuté avec des membres de commission agrément, la réalité c'est plutôt quelque chose du genre : "cette candidature ne nous enthousiasme pas, on sent que c'est fragile, ça pourra coller pour une adoption facile d'un jeune enfant qui n'a pas de souci particulier et bon caractère, mais on n'est pas sûrs qu'ils sauront s'adapter aux problèmes si l'attachement se fait mal au début, on n'est pas sûr que les difficultés ne fragiliseront pas trop le couple.... on les sent vraiment trop fragiles sur tel ou tel point... on pourrait leur confier un enfant qui n'a pas trop été abîmé par son histoire, mais il vaut mieux éviter un cas plus complexe, ils n'y arriveront pas. Mais c'est de l'ordre du ressenti, on n'a pas de raison objective de refuser l'agrément (sous-entendu : rien qui soit assez net et solide pour tenir devant un recours au tribunal).... donc on le donne".

Il y a dix ans, ce genre de dossier avec agrément accordé malgré un avis réservé (pas négatif, juste réservé sur l'un des rapports), ça ne bloquait pas définitivement le projet des candidats (l'adoption en individuel était plus courante). Aujourd'hui, il y a tant de demande qu'un tri important se fait, et la qualité des rapports est l'un des premiers critères (ce qui est complètement normal on cherche les meilleurs parents possibles pour l'enfant).

Bon courage à vous. Et je pense qu'il serait absurde d'en vouloir à la commission d'agrément qui vous l'a accordé malgré l'avis réservé. Vivez-le plutôt comme "on leur laisse une chance, on ne ferme pas la porte complètement". Essayez aussi de comprendre pourquoi cet avis était réservé (pour le cas où votre projet aboutisse, il faut avoir éliminé les difficultés avant).
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Répondre