réalités de l'adoption

Questions relatives aux démarches d'adoption : individuelle, OAA ou AFA.
lesbonheurbientot
Messages : 6
Enregistré le : ven. 11 sept. 2015 16:24

réalités de l'adoption

Message non lu par lesbonheurbientot » mer. 23 sept. 2015 14:54

Bonjour,

Nous sommes un peu décontenancés. Nous avons un agrément pour un enfant jusqu'à cinq ans (4 ans et 11 mois) avec particularités mineures ou réversibles, et impossible de trouver une OAA. Nous avons fait le tour des OAAs et nous en tirons les conclusions suivantes à l'heure actuelle :
- l'Ethiopie est fermée,
- le Vietnam : il n'y a que des enfants grands et certaines OAA ne considèrent pas un bec de lièvre comme une particularité mineure (bien qu'opérable)...
- le Pérou, la Colombie, autres pays : OAAs ne prennent plus de dossiers,
- Burkina Fasso: que des enfants grands ET avec des maladies très graves et très dures à vivre.
- Autres OAAs : délais d'attente importants sauf en cas d'adoption en intrafamilial

Que faire ? Demander une extension d'agrément pour un enfant grand ?
Est-ce encore possible aujourd'hui d'adopter pour fonder une famille par le biais de l'adoption ?

Merci encore par avance

Cordialement

Fifoune
Messages : 285
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par Fifoune » mer. 23 sept. 2015 18:06

Bonjour,

Ce n'est pas impossible, mais clairement c'est de + en + compliqué et oui en effet, aujourd'hui il faut être ouvert aux enfants grands et/ou porteurs de particuliratés importantes pour retenir l'attention des OAAs.

Sinon, bah c'est la chance : tomber au moment d'un appel à dossier de l'AFA et être sélectionné, avoir su suffisamment "harceler" les OAAs pour en alpaguer un... mais ça peut prendre du temps, et même une fois retenu par un OAA, l'aboutissement n'est pas garanti (cf les candidats pour l'Ethiopie ou la RDC).

Reste sinon l'option pupille, mais toute aussi longue et incertaine.

Donc oui effectivement la question initiale est pertinente : l'avenir de l'adoption internationale est bien sombre...

Bon courage,
Delphine
Delphine (42 ans) maman d'une puce de 14 ans (Haïti, 2009), d'un ptit gars de 9 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 4 ans (France, 2019).

émilie n
Messages : 327
Enregistré le : ven. 18 mars 2011 13:26

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par émilie n » mer. 23 sept. 2015 18:27

Bonsoir,

Pour avoir envoyer un dossier en Éthiopie en juillet 2013 je vous confirme que c mission impossible pour le moment.
Pour les pupilles je nuancerai les propos. Certe rien est jamais certains en adoption mais pour les pupille le plus incertain sont les délais et surtout il faut entrer dans les criteres de votre département poue être sur la liste.

Je vous souhaite du courage ça 'est pas simple mais pas tout a fait impossible non plus :)
Heureuse maman de Mathieu depuis le 3 juillet 2014

sevfred07
Messages : 2
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 15:46

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par sevfred07 » mer. 23 sept. 2015 18:39

L'Ethiopie a fortement réduit le nombre d'adoption à l'internationale mais il est encore possible d'y adopter... Des enfants sont arrivés en 2015 avec les AEM... Certes il y en a peu mais il y en a donc ça donne espoir..

Séverine, maman depuis octobre 2013 d'un petit bout de 3 ans et demi né en Ethiopie

sebnath
Messages : 7
Enregistré le : dim. 6 sept. 2015 16:06

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par sebnath » mer. 23 sept. 2015 19:31

Bonjour,
C'est vrai l'adoption internationale est très compliqué.... beaucoup de pays se ferment et même en étant accepté par OAA on pt pas faire partir dossier c'est notre cas avec Éthiopie après presque 2 1/2 ans qu on a agrément DC dur
DC rebelote on recommence nos démarches.... Et en réflexion pour extension âge
Sinon par rapport au pupille état je voudrais savoir quels St les critères pour nos cg et comment peux ton les savoir?!
Merci et courage à tous
Nath

émilie n
Messages : 327
Enregistré le : ven. 18 mars 2011 13:26

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par émilie n » mer. 23 sept. 2015 20:00

Pour les critères pupilles de l'Etat il faut vous rapprocher de votre cg, eux seul pourront vous les donner car chaque dpt a les siens et ils peuvent changer (très rare).
Ils sont plus ou moins selectif selon les cg et combiner avec le nb de naissance moyen oar années cela crer de gd écart de délais en fonction des dpt.
Mais je pense que si vous etiez concerner votre cg vous en aurai parler pd votre agrément. Quoi kil en soit ne vous fermer aucune et n'hésiter pas a leur demander :)
Bon courage

ps: si a tt hasard vs etes du 74 je peux vous donner les critères. Pas d'ebft bio ou adopter, 35 ans de moyenne d'âge du couple maximum lors du dépôt de dossier

Emilie
Heureuse maman de Mathieu depuis le 3 juillet 2014

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1033
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 13 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 9 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par Patricia01 » mer. 23 sept. 2015 21:31

Je précise, au passage, que les critères "standard" tels que ceux donnés par Emilie sont ceux qui s'appliquent aux "bébés nés sous X". Pour un enfant plus grand ou avec une particularité, là c'est au cas par cas, ils cherchent dans leur liste quelles sont les familles ouvertes à ce type de projet et là vous auriez vos chances. A condition que le hasard s'en mêle et qu'il y ait dans votre département un enfant correspondant à) votre projet. Comme le disait l'assistant social qui nous suivait pour notre 2ème adoption, au vu de nos ouvertures : "si demain nait chez nous un enfant d'origine maghrébine avec un bec de lièvre, il sera pour vous, on n'a aucun autre candidat cumulant ces deux ouvertures... mais les chances que ça arrive sont diablement faible tout de même."
Cela dit, avec une ouverture aux particularités même un peu légères, n'hésitez pas à postuler dans les département qui font davantage d'adoptions (couronne parisienne, nord pas de calais, de mémoire) : il peut arriver que vous tombiez à un moment où ils n'ont pas de candidat pour ce type d'adoption et où un enfant se présente...
Bon courage en tout cas !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

lesbonheurbientot
Messages : 6
Enregistré le : ven. 11 sept. 2015 16:24

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par lesbonheurbientot » jeu. 24 sept. 2015 07:55

Merci pour vos réponses.
En fait on ne sait plus quoi faire.
Nous habitons dans une grande ville et nous avons eu notre agrément au deuxieme trimestre 2015. Pendant la phase d'agrément, quand on disait être ouvert à un enfant grand où une fratrie de 2, sachant qu'on n'avait pas d'enfant, mais pourtant beaucoup de temps à consacrer et avec expérience de garde d'enfants, le psychologue a tiqué. De plus je suis porteuse d'une particularité maladie mais ça aussi ça ne passait bien pas pour un enfant à particularité (temps à consacrer à l'enfant).
Conséquence: on nous a donné un avis réservé (fratrie idéalisée, projet non muri, veulent d'adapter aux réalités de l'adoption....) et on a dû changé d'équipe pour se réorienter vers un enfant de moins de 5 ans avec particularités légères ou réversibles, comme si c'était un passage obligé de passer par cet agrément "standard". Et là on a eu notre agrément (mais avec difficulté car mari peu bavard alors que les hommes parlent peu en règle général....)

Le font il exprès pour faire réfléchir puis forcer à demander une extension d'agrément par la suite, pour faire "réfléchir" (patienter ?) voire faire abandonner les candidats ??

Nous allons à toutes les réunion du CG, les groupes de paroles des associations spécialisées dans l'adoption nous faisons tout ce qui nous semble bon pour nous préparer à une adoption que n'arrivera pas.

Mon mari est quelqu'un avec une histoire classique, moi j'ai eu un parcours particulier (élevé pars mes oncles et tantes et venue d'Afrique) mais ça ne semble pas percuter (émouvoir, intéresser) les OAAs.

Donc maintenant nous avons fait le tour des OAAs et certains considèrent par exemple qu'un bec de lièvre n'est pas une pathologie bien qu'opérable ? Que le HIV ou une hépatite est difficile à gérer alors que je suis porteuse d'une pathologie chronique ?? Mon histoire particulière n'est pas un point qui intéresse les OAAs ?

Pourquoi l'Ethiopie est suspendue ? Je ne trouve de traces sur le sujet nulle part alors que certaines OAA sont spécialisés sur l'Ethiopie, alors pourquoi prennent-il des dossiers ?

Si on fait le tour des OAAs on se rend compte que peut de pays sont proposables à l'adoption.

Si on enlève Vietnam et Burkina Fasso (enfant malades, agrément pas en édéquation), Ethiopie et Colombie (fermée) , Pérou (plus de candidature acceptée), il ne reste pas grand chose !!
Haïti esst-il encore ouvert ?

Merci encore


Cdt

Framboise
Messages : 329
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 14:01

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par Framboise » jeu. 24 sept. 2015 10:35

Bonjour,
De nos jours, les délais se rallongent , il n'est pas rare de dépasser les cinq ans de son premier agrément, avant d'aboutir. Vous êtes nouvellement aggréés donc patience, n'oubliez pas l'AFA, régulièrement ils font des appels à candidats pour des pays. Si vous entrez dans les critères du pays, vous avez une part de chance pour être retenus.
Oui Haiti est ouvert , avec l'AFA , mais ils prennent peu de dossiers car c'est reparti doucement.
Il y a le Togo aussi avec l'AFA.
Soyez patients, tenez vous informés des opportunités, rencontrés des parents d'EFA et cela va finir par arriver ....
courage à vous 'lesbonheurbientot'
framboise

émilie n
Messages : 327
Enregistré le : ven. 18 mars 2011 13:26

Re: réalités de l'adoption

Message non lu par émilie n » jeu. 24 sept. 2015 11:21

Bonjour
La réalité de l'adoption etant ce qu elle est aujourd'hui OUI il est plus "dur" decpasser l agrément car derrière il savent que ça sera dur aussi et donc la sélection est rude. Je ne vous cache pas que avec des rapport mitigé ca ajoute une difficulté supplémentaires car des couples acec des dossiers parfait c déjà compliqué.
Votre histoire n'a pas a emouvoir ou pas donc ne soyez pas figer dessus et ne le prenezcpas personnellement :)
.Pour l'Éthiopie en effet le pays n'est pas officiellement fermer mais les procédures administratives sont quasiment rendu impossible sur place.

Votre agrément est tout recent il va vous falloir vous armer de patience
Amicalement
Heureuse maman de Mathieu depuis le 3 juillet 2014

Répondre