Agrément refuse je suis au bout

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.
Répondre
Sylvieziz
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 12 nov. 2020 23:14

Agrément refuse je suis au bout

Message non lu par Sylvieziz » jeu. 12 nov. 2020 23:29

Bjr à tous je m'appelle Sylvie j'ai 40 ans et je suis mariée. Avec mon mari ont a demander une adoption pour le Vietnam car mon mari ai vietnamien. Depuis 20 ans quand mon mari va ds sa famille avec ma fille on va travailler ds les orphelinats, la toilette la préparation des plats aller chercher les enfants à l'école les emmener chez le docteurs on a l'habitude et on C comment sa se passe pour avoir rencontrer en 20 ans une cinquantaine de couples adoptant
Avec les service sociaux tress bien passer avis favorable avec la spy des le 1er jour elle ns à pris en grippe quand elle m'a demandé quel pays j'ai dit le Vietnam et la elle m'agresse pq pas l'Afrique je comprends pas la ? Après le sexe de l'enfant j'ai demandé une fille car jau une fille déjà et je lui dit qu'en Asie il ya plus de fille à l'adoption que de garçon car la dote coûte cher et les fille ne font pas à l'école sauf les familles qui ont de l'argent et la pareil elle savait mieux que moi alors qu'elle ai derrière un bureau et moi sur le terrains. Sur notre avis défavorable ils dise 2 chose 1 mon mari a eu le malheur de dire notre enfant arrivera avec un livre vide on le remplira ensemble et moi j'ai eu le malheur de pleurer quand on a parler de min enfant handicapé des nuit lo gués des suivi médicaux lourd et long et dur psychologiquement mais maintenant tout ai bon mon enfant grandi bien et vite depuis longtemps il a fait de gros progrès ba non parce que j'ai p'eurer j suis faible elle va pas me dire que zyvune femme ds son bureau a p'eurer du coup elle a dit que l'agrément été refuser pour pas perturber l'équilibre familiale faut attendre 30 mois 30 mois C trop li g je m'en vx d'avoir pleurer je m'en vx d'avoir été honnête sachant qu'au Vietnam il accepte pas de parent après 44 ans comment je vais faire je px pas faire mon deuil pas à 40 ans j'ai besoin de votre aide de votre soutien parce que la je craque

Fifoune
Messages : 299
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: Agrément refuse je suis au bout

Message non lu par Fifoune » ven. 13 nov. 2020 15:42

Bonjour,

Je comprends votre détresse mais je crois que vous idéalisez complètement l'adoption.

Je relève 2 points : votre mari parle d'un livre vide à remplir, hors c'est totalement l'inverse. L'enfant arrive avec une histoire souvent douloureuse qui fera partie non seulement de son passé mais aussi de son présent et de son futur. Il faudra l'accepter à l'aider à vivre avec et l'accompagner tout au long de sa vie, et ça pourra parfois être douloureux pour lui et pour vous.

Ensuite vous ne parlez que du Vietnam. Après l'agrément, il faut obligatoirement passer par un opérateur pour y adopter (AFA ou OAA), les candidatures sont très nombreuses, peu de couples sont acceptés et ceux qui le sont sont souvent jeunes et ouverts à l'adoption d'enfants à particularité (handicap ou problèmes de santé + ou - graves). C'est donc très risqué de ne se fixer que sur un seul pays, même si je comprends que vous y avez des attaches.
Idem pour les préférences de sexe : c'est généralement mal vu et peu adapté au contexte d'aujourd'hui (en gros : il y a 12 000 agréments en cours de validité, 1000 adoptions de pupille en France et 400 d'enfants à l'étranger par an. Soit un paquet de parents qui resteront "sur le carreaux"... et plus vous aurez de restrictions, plus ça risque d'être vous).

Il faut comprendre que les équipes qui vous suivent pendant l'agrément sont là pour vous aider à réfléchir à votre projet et comprendre le contexte actuel. Il est donc généralement utile de les écouter et d'essayer de vous ouvrir, plutôt que de vous braquer. Si ce projet vous tient réellement à coeur, vous pourrez redemander un nouvel agrément dans 30 mois (il me semble que c'est le délai légal, à vérifier). Mettez ce temps à profit pour vous renseigner sur l'adoption (vous pouvez vous rapprocher de l'antenne EFA de votre département par exemple) et leur prouver que vous avez su reboudir.

Bon courage,
Delphine
Delphine (43 ans) maman d'une puce de 15 ans (Haïti, 2009), d'un ptit gars de 10 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 5 ans (France, 2019).

papotage
Messages : 24
Enregistré le : mar. 3 nov. 2015 22:06

Re: Agrément refuse je suis au bout

Message non lu par papotage » jeu. 19 nov. 2020 12:24

Bonjour,
Je comprends votre tristesse, colère et découragement.
Je n'ai pas compris à quelle étape vous étiez de la procédure. Si le rapport de la psy est défavorable, mais que votre dossier n'a pas été présenté en commission d'agrément, demandez à mettre en pause la procédure. Il n'y aura pas de délai réglementaire à respecter.
Si votre dossier a été présenté en commission et que vous avez reçu un courrier avec un refus justifié de la part du président du conseil départemental, alors un délai de 30 mois avant de faire une nouvelle demande est obligatoire.
Dans tous les cas, comme le dit Delphine, profitez du temps que vous avez pour approfondir votre projet et vos connaissances sur l'adoption. L'idée est plutôt de réfléchir aux besoins que peut avoir un enfant adopté en général, et de voir lesquels on peut se sentir capable et avoir envie d'accompagner. Par exemple, je ne sais pas ce que reflète la façon dont vous écrivez "Après le sexe de l'enfant j'ai demandé une fille car jau une fille déjà et je lui dit qu'en Asie il y a plus de fille à l'adoption que de garçon", mais peu importe qu'il y ait plus de filles que de garçons à l'adoption (en 2015, dernière année où la répartition fille/garçon était publiée par la MAI, c'était d'ailleurs 50/50 pour le Vietnam), ce n'est pas une motivation pour demander une fille.
Je ne pense pas que le fait de pleurer soit un obstacle à l'obtention de l'agrément; ça ne montre pas de la faiblesse, mais de la sensibilité; par contre, il vous faut vraiment réfléchir et prendre conscience du contexte d'adoption nationale et internationale dans lequel votre projet peut s'inscrire, et des enjeux de la filiation adoptive.
Bon courage à vous

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1178
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Agrément refuse je suis au bout

Message non lu par Patricia01 » ven. 20 nov. 2020 11:04

Je rebondis sur le fait de pleurer : ce n'est pas un obstacle, ils préfèrent avoir en face d'eux des gens avec une certaine sensibilité. Ce n'est pas vu comme une faiblesse. Moi aussi, j'ai pleuré lors de l'entretien avec la psychologue... Cela n'a pas empêché un bon rapport.
Ils cherchent s'il y a des failles, des fragilités psychiques, des blessures mal refermées. Et ils peuvent avoir l'impression que vous éprouvez encore une grande souffrance au sujet de votre enfant handicapé. Ils savent par expérience que l'arrivée d'un autre enfant va rouvrir certaines blessures mal cicatrisées... et dans ce cas, ils préfèrent vous suggérer d'attendre, pour être bien remise de cette épreuve.
Et ils évoquent aussi le risque de perturbation de l'équilibre familial : peut-être jugent-ils que votre enfant a encore besoin de beaucoup de soins et d'attention et que ce serait trop compliqué d'adopter si tôt, parce que vous auriez alors deux enfants demandant une présence à 200% ?

Si vous n'êtes pas passé en commission, vous devez d'urgence stopper la procédure et demander un délai de réflexion puis refaire les enquêtes (éventuellement avec une autre psy). Si vous êtes passé en commission et qu'on vous a notifié un refus, vous devez faire un recours gracieux, par un courrier au président du conseil général il me semble ; parfois, cela suffira pour qu'on vous propose une nouvelle enquête avec d'autres travailleurs sociaux. Sinon, effectivement, vous devrez attendre 30 mois et peut-être faire le deuil de ce projet sauf si vous adoptez un enfant plus grand ou avec des besoins particuliers et/ou peut-être ailleurs qu'au vietnam...

Mais il me semble qu'il manque une chose dans tout ça, et que vous devez réfléchir à certaines questions :
- pourquoi voulez-vous adopter ?
- pourquoi une fille ? (vous refuseriez un garçon ?)
- pourquoi au vietnam ? (vous refuseriez un autre pays ?)
- bien vous renseigner sur ce qu'est, au quotidien, la prise en charge d'un enfant qui a vécu des ruptures, des traumatismes, qui a été blessé par la vie et peut parfois être très difficile à gérer...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans

Répondre