En attente des 1ers RV

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.
Severinette
Messages : 5
Enregistré le : ven. 16 nov. 2018 16:26

En attente des 1ers RV

Message non lu par Severinette » lun. 14 oct. 2019 17:14

Bonjour,

Nous débutons une procédure de demande d'agrément dans le 94 et je me pose plein de questions.

Nous avons envoyé notre demande d'agrément avec tout le dossier demandé il y a 15 jours et avons reçu l'avis de réception. Combien de temps après allons-nous être convoqués pour le 1er RV ? Combien y a-t-il de RV en tout généralement et avec qui ?

Nous avons 42 et 49 ans et tentons la PMA en parallèle. Pensez-vous qu'il faille en parler ou pas ?

J'ai été délaissée par ma mère quand j'étais petite et j'en ai beaucoup souffert. Je suis suivie par une psy qui m'aide à prendre confiance et à m'extérioriser. Aujourd'hui, je ne vois plus ma mère. Je ne sais pas si je dois parler de cela aux travailleurs sociaux. Je crains qu'ils n'apprécient pas que notre futur enfant ne voit pas sa grand-mère. Qu'en pensez-vous ?

Par ailleurs, avez-vous des conseils pour que les RV se passent au mieux ? Quelles questions sont-elles posées ?

Merci d'avance pour vos réponses !

ABC
Messages : 234
Enregistré le : mar. 15 avr. 2014 16:39
Situation familliale : Mariée, 1 enfant
Profession, activité : Architecte d'intérieur
Profil adoption : Maman d'un petit garçon né en 2011 en Côte d'Ivoire (7 ans et demi) arrivé en aout 2018. Deuxième agrément en cours.
Localisation : Cher
Contact :

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par ABC » mar. 15 oct. 2019 14:45

Bonjour,

Nous ne sommes pas dans le 94, alors difficile de vous répondre. Avez-vous déjà eu une rencontre avec l'ASE ?
Dans notre cas, nous avons eu notre premier rdv avec l'assistante sociale plus de 4 mois après la réception de notre dossier complet. Mais il y avait les vacances d'été entre temps. Pour le deuxième agrément, il a fallut patienter un mois et demi avant d'être contactés pour caler les RDV.

Dans notre département, 3 RDV psy et 3 RDV avec assistante sociale ou éduc spé. Les RDV durent 3h environ. Pour le premier agrément, nous avons vu la psy séparément une fois, pour le deuxième, elle souhaite (bien que ça ne soit pas la même) nous voir en couple uniquement et il y aura un 4ème RDV pour rencontrer notre fils.

Tenter la PMA en parallèle est toujours délicat à justifier du point de vue des travailleurs sociaux. Avant de m'engager dans l'adoption, je ne comprenais pas bien ce besoin de faire un choix entre les deux et à partir du moment où nous avons poussé la porte du chemin de l'adoption, j'ai compris (pour ma part) que c'était un vrai choix, le seul chemin à suivre et j'avais besoin de me projeter sur la parentalité adoptive uniquement. Ce sont deux voies très différentes, ils me semblent difficiles de les suivre simultanément sans considérer l'une comme la roue de secours de l'autre "au cas où". Je repense souvent à la phrase (à vomir) d'une (ex)"amie" qui m'avait dit : "tu te rends comptes, M. et Mme Machin, ils venaient d'adopter quand elle est enfin tomber enceinte, c'est pas de chance, s'ils avaient su, ils auraient juste attendu plus longtemps" ... Bref, l'adoption n'est pas un second choix, c'est un autre premier choix, et c'est souvent comme ça que c'est perçu par les travailleurs sociaux lorsqu'elle est menée de front avec la PMA.

Par contre, je suis de celle qui pense que la transparence est la meilleure alliée pour ne pas s'enfoncer et paraitre le plus honnête et authentique possible face aux TS. Cacher des choses me parait difficile, tout un parcours, toute une filiation sera construite là-dessus.
Mon mari ne parle plus à sa mère, ni à sa soeur, ça a été éprouvant d'évoquer tout ça, de rester droit dans nos convictions et d'expliquer nos sentiments vis à vis de cette situation, mais cela ne nous a ni empêché d'avoir notre agrément, ni d'avoir un fils.
Quoi qu'il en soit, les TS creuseront sur votre enfance, et sur vos failles, parce qu'ils ont besoin de savoir comment vous êtes construite, et quel regard vous portez sur votre propre enfance pour essayer d'esquisser quel parent vous serez.

Pour moi, le seul conseil, c'est d'être vrai, ne pas mentir, éviter de cacher des choses (ils sont forts pour détecter les failles ...). Documentez vous sur la réalité de l'adoption, les difficultés (ou plutot les spécificités pour rester positive) de la parentalité adoptive.

Bonne continuation.
agrément pour un enfant de moins de 6 ans en avril 2015

Severinette
Messages : 5
Enregistré le : ven. 16 nov. 2018 16:26

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Severinette » mar. 15 oct. 2019 15:07

Merci pour ta réponse complète.
Effectivement, en réfléchissant, j'ai réalisé qu'il valait mieux être honnête par rapport à mon enfance.
Entre temps, nous avons reçu un courrier et avons pris RV avec l'assistante sociale. Je ne pensais pas que ça durait 3 heures ! :o Quels sujets sont abordés durant ce 1er RV ?
Où peut-on se documenter sur la réalité de l'adoption et les spécificités de la parentalité adoptive ?

chrischris
Messages : 269
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 14:27
emailpersonnel : adoptionattente@yahoo.fr

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par chrischris » mar. 15 oct. 2019 16:04

Bonjour,

Bienvenue sur ce long mais beau chemin.

Concernant la spécificité de la parentalité adoptive, je vous conseille l'excellent livre de Johanne Lemieux "La Normalité Adoptive".

Ensuite, je me permets de rebondir sur votre tout premier message, sur plusieurs points. J'espère ne pas vous décourager mais il vaut mieux, à mon sens, connaître la réalité de l'adoption tout de suite sous peine de tomber de haut plus tard.

Au vu de vos âges, il sera important de vérifier que, dans votre département, vous pourrez postuler pour un jeune pupille (0 - 3 ans). En effet, la plupart des départements fixe une limite d'âge officieuse (entre 35 et 42 ans environ).

Il vous sera surement demandé de réfléchir à l'accueil d'un enfant plus grand (à partir de 6 ans).

La réalité de l'adoption fait que :

- en France : les enfants adoptés sont soit de très jeunes bébés nés sous le secret (adoptés à 3 mois environ), soit des enfants bien plus grands (le temps que le délaissement parental soit constaté et que la machine administrative et judiciaire se mette en marche).
- à l'étranger : pas de très jeunes enfants en bonne santé mais des possibilités si vous acceptez des particularités (santé, histoire de vie, incertitudes de développement).

Vous pouvez consulter plusieurs documents pour vous faire une idée :

https://www.onpe.gouv.fr/system/files/p ... 2019_0.pdf (à partir de la page 122) - Pupilles français au 31 décembre 2017

https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/ ... 8b7add.pdf - Adoptions internationales en 2018

Vous pouvez aussi vous rapprocher de groupes spécifiques sur FB. Je pense notamment au groupe "Adoption France" qui est très actif.

Bon courage à vous

Severinette
Messages : 5
Enregistré le : ven. 16 nov. 2018 16:26

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Severinette » mar. 15 oct. 2019 16:54

Effectivement, je me doutais que l'on aurait du mal à adopter un enfant de moins de 3 ans mais on pensait qu'un enfant de moins de 4/5 ans serait possible. Tu fais bien de m'avertir. Pour ce qui est des particularités, on ne sais pas encore si on y est prêts.
Merci pour les liens, je vais regarder ça.

Fifoune
Messages : 297
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Fifoune » mer. 16 oct. 2019 09:32

Bonjour,

Quelques remarques complémentaires :
Nous sommes du 91, nous avons passé 3 agréments, (en 2005, 2011 et 2018), à chaque fois il y a eu 3 ou 4 entretiens avec l'AS et autant avec la psy (4 à partir du moment où on a eu des enfants, car il y a un RDV qui est en leur présence), d'une durée moyenne d'1h30 (3h me paraît en effet très long !). Le déroulé est toujours sensiblement le même : 1er RDV où on déroule notre parcours de vie (notre enfance, notre rencontre, notre vie de couple...) le 2è où on aborde le projet familial (pourquoi/comment on en est venu à l'adoption, comment on se projette, projet educatif, etc) et le 3è où on affine le projet (a-t-on bien conscience de la spécificité de la parentalité adoptive, comment on l'envisage, est-on prêt, quel profil d'enfant, etc).

Pour le reste, Chris a raison de vous alerter sur le profil des enfants proposés à l'adoption aujourd'hui, car il est bon d'avoir ça en tête et de se renseigner avant/pendant l'agrément pour éviter de s'en voir délivrer un obsolète (clairement vus vos âges, un enfant de moins de 3 ans est mission impossible, moins de 6 très compliqué, sauf si vous vous ouvrez à certaines particularités).

J'ajoute cet article que je trouve assez clair et pédagogique pour comprendre le fossé qu'il y a entre le souhait des parents (adopter un enfant jeune en bonne santé) et la réalité en France (les pupilles (hors nés sous le secret) sont grands et en attente de familles préparées à gérer leur histoire) : https://www.huffingtonpost.fr/entry/pou ... IMnJZOPjxk. Le but des travailleurs sociaux est de vous préparer à cette réalité et idéalement à vous y amener, pour faire en sorte que ces enfants trouvent des familles.

Quant à l'étranger, on y adopte désormais moins d'enfant qu'en France, et il faut être là aussi ouvert en terme d'âge et/où de spécificités (les stats postées par Chris sont très parlantes).

Bonne réflexion,
Delphine
Delphine (43 ans) maman d'une puce de 15 ans (Haïti, 2009), d'un ptit gars de 10 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 5 ans (France, 2019).

Severinette
Messages : 5
Enregistré le : ven. 16 nov. 2018 16:26

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Severinette » jeu. 17 oct. 2019 15:44

J'avoue que je suis assez dépitée. :'(
Que ce soit la PMA qui s'arrête à 43 ans et l'adoption qui risque aussi de bloquer par rapport à nos âges... Je me sens démunie.
Je comprends bien les raisons mais c'est difficile à encaisser.
Enfin, on verra au cours du 1er RV ce qu'on nous dira...

Fifoune
Messages : 297
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Assistante de direction
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Fifoune » jeu. 17 oct. 2019 16:25

Je comprends que ce soit difficile à entendre quand on débarque dans l'adoption la fleur au fusil et qu'on est brutalement confronté à la réalité.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que l'adoption n'a pas pour but de procurer un enfant à des parents qui ont tout tenté avant, mais de trouver une famille pour des enfants qui attendent et sont en souffrance ; or il se trouve qu'il y a peu de bébés qui attendent, c'est aussi simple que ça.

Effectivement, attendez les entretiens pour affiner votre réflexion, et continuer à vous renseigner et à lire en parallèle.

Bon courage !
Delphine
Delphine (43 ans) maman d'une puce de 15 ans (Haïti, 2009), d'un ptit gars de 10 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 5 ans (France, 2019).

Dadalex
Messages : 4
Enregistré le : jeu. 29 août 2019 16:54
emailpersonnel : alexandra.1000@hotmail.fr

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Dadalex » jeu. 31 oct. 2019 14:03

Bonjour, si je peux me permettre il est très rare qu on donne l agrement si vous êtes en Pma. Il demande clairement à ce que votre parcours de Pma soit terminé pour commencer les démarches d adoption. Ils estiment qu on ne peut pas se projeter dans 2 enfants à la fois. Un naturel et un adopté. Il faut savoir que si vous tombez enceinte l agrement ne sera plus valable. Apres ils ne peuvent pas avoir accès à votre dossier médical mais sachez que vous serez dans l illégalité si vous mentez à ce sujet et que votre agrément n est valable que grâce à votre bonne foi. Si vous mentez cest au risque que cela soit découvert et l agrement retiré.
Bonne continuation

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1145
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: En attente des 1ers RV

Message non lu par Patricia01 » dim. 3 nov. 2019 22:25

Dadalex a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 14:03
Bonjour, si je peux me permettre il est très rare qu on donne l agrement si vous êtes en Pma. Il demande clairement à ce que votre parcours de Pma soit terminé pour commencer les démarches d adoption. Ils estiment qu on ne peut pas se projeter dans 2 enfants à la fois. Un naturel et un adopté. Il faut savoir que si vous tombez enceinte l agrement ne sera plus valable. Apres ils ne peuvent pas avoir accès à votre dossier médical mais sachez que vous serez dans l illégalité si vous mentez à ce sujet et que votre agrément n est valable que grâce à votre bonne foi. Si vous mentez cest au risque que cela soit découvert et l agrement retiré.
Bonne continuation
Je me permets de contredire : c'est quand même de plus en plus fréquent que des couples mènent les deux de front, compte tenu des délais actuels pour adopter. C'était notre cas, on n'avait pas tout à fait terminé la PMA, et à l'époque ça ne se faisait pas de mener les deux de front. Et pourtant on ne nous a pas bloqué l'agrément pour ça, on nous a juste dit qu'il faudrait, une fois l'agrément en poche, attendre d'avoir fini la PMA pour lancer réellement des lettres de candidatures pour l'adoption.

Actuellement, beaucoup de couples commencent les démarches d'adoption avant d'avoir complètement fini les démarches de PMA. Il faut que les travailleurs sociaux sentent que c'est un vrai projet, pour lequel on est réellement motivé ; il faut qu'ils perçoivent qu'on a bien compris toute la complexité de ce projet, le fait qu'un enfant adopté aura des problématiques très spécifiques, et qu'on souhaite vraiment adopter. Et ensuite, les choses se font très naturellement : quand le projet d'adoption prend toute la place dans notre esprit, il arrive qu'on ne soit plus du tout motivé pour la PMA... Ou tout simplement, dans les faits, une fois l'agrément en poche, vu les délais, on attend tout naturellement la fin du parcours PMA avant de se projeter pleinement vers l'adoption.
Après, pour les départements qui ne fonctionnent pas par ordre chronologique et où l'adoption peut arriver très vite, il est certain que le Conseil de Famille écartera les dossiers dont les postulants auront été décrits comme étant encore en cours de PMA (sauf s'il y a eu actualisation entre-temps où on a pu signaler que le parcours était fini) ; dans les autres, il y a 4 à 7 ans d'attente, et l'actualisation des 2 ans permet de préciser où on en est...

Par contre, non, il ne faut pas mentir lors des entretiens d'agrément : ça se verra forcément ! Il vaut mieux être très au clair... et se préparer du mieux qu'on peut aux spécificité de l'adoption, et simplement avoir une vraie motivation.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 14 et 10 ans

Répondre