doute sur psy du CG

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.
Répondre
Avatar du membre
lillilapuce
Messages : 2
Enregistré le : lun. 24 mars 2014 12:18
Localisation : Isère
Situation familliale : mariée
Profil adoption : un enfant bio ; en attente de l'agrément.
emailpersonnel : mamormina@yahoo.fr

doute sur psy du CG

Message non lu par lillilapuce » lun. 24 mars 2014 13:24

bonjour,

petite présentation rapide : nous sommes un couple de 35 ans qui a un enfant biologique et sommes en attente d'un agrément pour pouvoir adopter, nous habitons en isère.

j'écris aujourd'hui parce que nous sommes dans une situation complexe et que j'aimerais savoir si d'autres que nous on eu la même mésaventure que nous et notamment avec la même psy...

Nous avons fait les 3 entretiens psy qui se sont plutôt mal passés. La psy était très sèche, à la limite de la politesse et vraiment cassante (par exemple une fois notre projet exposé elle nous a dit d'un ton cinglant "de toutes façons dites vous bien que votre dossier à toutes les chances de ne jamais aboutir" mais ce n'est qu'un exemple, il y a foison de choses du genre, elle nous a carrément houspillés plusieurs fois, maintenant qu'un enfant sourd n'était pas un enfant dit à besoin spécifique, que lorsque notre fils aurait 10 ans il s'en ficherait complètement d'avoir une petite soeur...) On a eu le sentiment dès le départ qu'elle avait clairement une dent contre nous mais nous sommes dit que nous devions lui faire confiance, elle était peut être sèche mais pour nous tester, et ses conclusions seraient peut-être bonnes malgré tout.

Sauf qu'évidemment pas du tout. Nous avons eu accès à notre dossier la semaine dernière et elle émet un avis plus que réservé. Alors que l'assistante sociale a un avis tout à fait positif dans lequel nous nous reconnaissons, défauts compris. C'est carrément hallucinant de voir que deux professionnels ayant rencontré les mêmes personnes au même moment sur un même sujet peuvent faire des rapports si différents l'un de l'autre et si fondamentalement opposés.

La psy, sous couvert de vouloir être neutre, a noté des phrases lourdes de sens, hors contexte et surtout sans précision. Par exemple, "Madame ne veut pas d'un enfant de couleur" alors que j'avais seulement peur de ne pas être assez armée pour pouvoir aider mon enfant s'il était noir ou maghrébin face au racisme ambiant important. (nb : depuis j'ai changé d'avis et me sens tout à fait prête me disant que de ttes façons les mauvais trouvent toujours un moyen de critiquer et de dénigrer) Ou encore elle fait une comparaison ignoble du type "Madame pense qu'il y aura un temps d'adaptation avec l'enfant alors qu'elle aimait déjà son fils lorsqu'il était encore dans son ventre" alors que j'expliquais que nous savions que lorsque l'enfant arrivait dans sa famille il y avait forcément un temps d'adaptation pour tout le monde, que même si j'aimais déjà cet enfant où qu'il soit, je ne lui sauterai pas dessus pour le couvrir de câlins et de baisers mais que j'attendrais de voir comment la relation se construisait etc (je faisais ici référence au fait que l'enfant adopté a souvent une attirance forte pour le père et au contraire une sorte de distance face à la nouvelle figure maternelle que représente la mère adoptive) bref.

La question que je me pose aujourd'hui c'est que faire ? Je suis scandalisée par le parti pris négatif évident de cette personne dès son premier bonjour alors qu'elle se devrait d'être objective. dès le début nous avons ressenti qu'elle ne l'était pas du tout. bien sûr nous allons demander à refaire l'évaluation psy mais je voudrais parler de l'attitude de cette psy aux responsables du CG. Le ton est monté plusieurs fois ; elle se permet une attitude tout à fait déplacée, hautaine, agressive, de par le pouvoir qu'elle a sur nous de nous donner ou non notre agrément. Mais clairement, je me demande si notre situation (nous nous sommes mariés après 9 ans de vie commune et un enfant de 8 ans) ne lui a pas déplue (elle semble plus que conservatrice et carrément bigote tant dans son apparence que dans ses propos) ou pire, si elle n'aurait pas été influencé par un psy qui travaillait avant pour le CG et que nous consultions en privé et avec lequel ma famille a eu des pb (nous avons appris depuis que l'homme était assez mal réputé dans la région depuis quelques temps pour des pb similaires...) J'ai déjà essayé d'exposer les faits (sans parler de mon avis sur le pourquoi de l'attitude) après un coup de fil particulièrement désagréable, mais la responsable m'avait dit d'attendre de voir les conclusions... j'ai senti que je n'étais pas prise au sérieux, pas entendue, comme on peut le faire de personne dont on s'attend à ce qu'elles râlent parce qu'elle a eu une réponse négative...

Si quelqu'un a déjà vécu cette situation, pourriez-vous nous dire ce que vous avez fait ? Et comment ?

Et si quelqu'un a la sensation de reconnaître la psy qu'il a eu, pourrait il nous faire part de ces impressions ? Nous nous posons beaucoup de questions...

Merci.

Monsieur Vestiaire
Messages : 83
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 18:45

Re: doute sur psy du CG

Message non lu par Monsieur Vestiaire » mar. 25 mars 2014 22:01

Bonsoir,
As tu pensé à contacter l'association EFA de ton département ? fait leur remonter ta mésaventure avec la psy, les membres de l'association sont en constantes relations avec les responsables des CG et pourront peut être agir si plusieurs couples se plaignent...

Courage pour vos démarches.....semées d'embûches........

Avatar du membre
lillilapuce
Messages : 2
Enregistré le : lun. 24 mars 2014 12:18
Localisation : Isère
Situation familliale : mariée
Profil adoption : un enfant bio ; en attente de l'agrément.
emailpersonnel : mamormina@yahoo.fr

Re: doute sur psy du CG

Message non lu par lillilapuce » mer. 26 mars 2014 10:22

Merci Monsieur Vestiaire. J'ai effectivement contacté aussi l'EFA de mon département qui m'a répondu ce matin... dur dur ! merci bcp.

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1099
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: doute sur psy du CG

Message non lu par Patricia01 » sam. 29 mars 2014 15:51

Courage à vous !

EFA de votre département pourront vous aider, surtout si ce genre de souci est récurrent.
Mais concrètement, la chose la plus urgente à faire, avant le passage en commission, est de demander à refaire les investigations psy avec une autre psychologue. Ils sont obligés de vous l'accorder, c'est un droit.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 14 et 10 ans

Léa
Messages : 21
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 20:39

Re: doute sur psy du CG

Message non lu par Léa » jeu. 3 avr. 2014 19:31

Bonjour,

Il me semble que nous avons nous aussi (il y a plus de 10 ans maintenant), eu le grand déplaisir de rencontrer cette dame. Elle a tenu des propos ahurissants à certains postulants avec qui nous avons été en contact. Par exemple elle soutenait qu'il fallait expliquer à l'enfant que s'il avait été abandonné c'était sa faute ! On n'en croyait pas nos oreilles. Nous nous demandions même si elle ne prêchait pas le faux pour savoir le vrai, pour savoir ce que pensaient les postulants. Avec nous elle s'est tout simplement montrée odieuse...

Bon courage !

Léa

kreen65
Messages : 6
Enregistré le : dim. 21 avr. 2013 22:28

Re: doute sur psy du CG

Message non lu par kreen65 » dim. 20 avr. 2014 16:22

Bonjour,
je peux te conseiller car nous avons eu à quelqueschoses près la même déconvenance avec notre rapport psy l'an dernier.
Nous avons passer tous les entretiens, psy un peu froide mais au moment de la relecture du rapport gros blocage sur certains points (dont un défaut de secret médical me concernant!) nous nous sommes pas du tout retrouvé dans ce rapport, qui était pleins de sous entendu. et de question sans réponse.Nous sommes quand même passé en commission en juillet 2013, et après cette commission le CG m'appelle pour me dire que notre dossier est ajourné (chose très rare) pour supplément d'information!!
Donc nous avons eu RDV avec le responsable du service qui nous a expliquer (personne très compétente) que c'est lui qui avait pris la décision de bloqué notre dossier car le rapport Psy posé trop de problème à la lecture? rapport AS nickel et rapport psy mauvais avec un avis favorable tout de même!!
Donc nous avons recommencer tout les entretiens avec une autre psy (ça nous a retardé de 5 mois) et au final super bien passé avec la 2ème psy qui nous a fait une super rapport et agrément obtenu le 13 décembre 2013.
Si vous avait un problème avec cette psy vous êtes en droit de ne pas passer en commission et de demander à refaire l'enquête psychologique avec un autre psy! tout cela par courrier écrit en recommandé! Nous sommes avec EFA depuis le début de notre agrément et il m'ont bien soutenu quand ce problème c'est présenté à nous.
Si vous avez des questions n'hésiter pas§
bon courage à vous

Répondre