Au tout début du projet.

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.
krys37
Messages : 8
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 12:24
Localisation : Chinonais, 37
Situation familliale : en couple, 1 fils "biologique" de 4 ans
Profession, activité : maman au foyer
Centres d'intêret : équitation, écologie et animaux.
Profil adoption : Au tout début de la réflexion, en attendant d'avoir 28
ans.

Au tout début du projet.

Message non lu par krys37 » mar. 18 nov. 2008 14:00

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis encore au début de mon projet d'adoption et je cherche des réponses.
Cela fait plusieurs mois que je me documente (livres, site de l'A.F.A), mais j'aurais aimé des avis directs.

En fait, je pense que mon dossier sera un "cas compliqué": un couple jeune (27 et 29 ans actuellement), non marié, avec un enfant biologique.
D'après ce que j'ai lu, ce n'est pas la situation idéale, s'il en existe une!
Nous en avons déjà beaucoup parlé avec mon conjoint et nous avons notre idée sur les grandes questions: âge, fratrie ou pas, ethnie.

Pensez-vous que notre situation soit effectivement compliquée?
L'agrément est-il accordé assez souvent dans ce cas de figure?
Nous avons encore plusieurs mois avant même de demander l'agrément, car nous devons attendre d'avoir 28 ans tous les deux.

Merci de me faire partager votre expérience ou vos conseils.

osl2008
Messages : 20
Enregistré le : mer. 27 août 2008 16:19
Localisation : essonne
Situation familliale : mariés
Profil adoption : agrément depuis novembre 2008
Pour un enfant entre 0 et 3 ans

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par osl2008 » mar. 18 nov. 2008 19:31

Bonjour,
je vous conseille en premier lieu de vous marier (ne serait ce qu'un petit mariage civil),car sinon vous ne pourrez adopter qu'en "célibataire" l'un ou l'autre et l'enfant adopté sera l'enfant que d'un au yeux de la loi.
De plus une candidature en tant que célibataire,avec déjà un enfant etc effectivement vous ne metteriez pas les chances de votre coté.
Une fois mariés et avec un projet bien muri (etre vraiment en phase avec ce projet parental)et la capacité d' accueillir un enfant adopté (donc qui a été abandonné ou /et d'autres souffrances ...les troubles que cela peut occasionner etc),avoir une vraie place pour cet enfant dans votre famille etc...Bref le fait d'avoir dejà un enfant ne sera pas un obstacle.
Bien sur en general priorité est donnée aux couples sans enfants mais d'autres choses entrent en jeu,votre jeune age est un atout.
Les rapports rendus par les travailleurs sociaux pour l'agrément comptent aussi(votre équilibre,votre environnement ,stabilité financière,qualités parentales etc)
Il faut aussi vous renseigner sur les pays qui correspondraient à votre projet et pour qui le fait d'avoir déjà un enfant ne serait pas un frein.
Sachez aussi que la plupart des pays exigent au moins deux ans de mariage voir plus pour certains.
Sachez aussi que les délais sont de plus en plus longs sauf peut etre en "démarche individuelle" vers les pays(si vous etes aventuriers...)
Bien sur si vous souhaitez acceuillir un enfant à particularité ou une fratrie votre projet aura plus de chances d'aboutir et plus "vite" que si vous souhaitez un nourrisson!!! Mais il ne faut pas se lancer dans un projet de ce type si vous n'en avez pas réellement envie.
Bref si vous voulez vraiment adopter mariez vous!Soyez au top pour les entretiens psycho socio éducatifs et soyez combattifs et tres patients...mais c'est possible!

Bon courage

krys37
Messages : 8
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 12:24
Localisation : Chinonais, 37
Situation familliale : en couple, 1 fils "biologique" de 4 ans
Profession, activité : maman au foyer
Centres d'intêret : équitation, écologie et animaux.
Profil adoption : Au tout début de la réflexion, en attendant d'avoir 28
ans.

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par krys37 » mar. 18 nov. 2008 21:07

Merci pour ces conseils os.
Effectivement, nous pensions adopter un enfant un peu grand, de 2 à 6 ans, ce qui est un apparemment un avantage.
Pour ce qui est du mariage, mon conjoint m'a déjà proposé, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée de le faire par obligation, ou presque. Mais si c'est vraiment un obstacle, je pense que je serais prête à faire l'effort de me marier, c'est quand même pas une punition non plus.
Nous avons vu un peu les questions qui reviennent dans les entretiens des travailleurs sociaux et même si cela fait toujours un peu peur (la sensation d'être "noter" sur notre façon de vivre), on se dit que les travailleurs ne sont pas là pour nous descendre et que leurs remarques seront bonnes à prendre.

Nous allons donc rester combattifs, pas de problème, et nous allons apprendre la patience obligatoirement.

Avatar du membre
Simon
Administrateur du site
Messages : 57
Enregistré le : ven. 3 août 2007 23:40
Localisation : Haute-Savoie
Situation familliale : Marié, 2 enfants
Profession, activité : Ingénieur software
Centres d'intêret : Cyclo-randonnée, écriture, photographie,
Profil adoption : Première adoption en 2005 au Vietnam (MDM).
Deuxième adoption en 2011 au Vietnam (MDM).
emailpersonnel : moderateur.EFA@gmail.com
Contact :

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par Simon » mar. 18 nov. 2008 22:38

Bonsoir,

Je renvois à cette conversation concernant le mariage. Effectivement se marier n'est pas une punition, on peut même dire que dans une certaine mesure c'est une assez belle preuve d'amour, pour le couple et pour les enfants.

Effectivement, les travailleurs sociaux sont la pour vous accompagner dans votre réflexion et vosu aider a vous poser les bonnes questions : on ne pense pas toujours à toutes se les poser.

Bon courage pour la suite et confiance.
Simon.

krys37
Messages : 8
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 12:24
Localisation : Chinonais, 37
Situation familliale : en couple, 1 fils "biologique" de 4 ans
Profession, activité : maman au foyer
Centres d'intêret : équitation, écologie et animaux.
Profil adoption : Au tout début de la réflexion, en attendant d'avoir 28
ans.

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par krys37 » mer. 19 nov. 2008 14:08

Bonjour,

Merci Simon pour le lien, effectivement c'est rassurant de voir qu'on est pas les seuls dans ce cas. Je dirais même que ces témoignages nous font réfléchir et nous font envisager de revoir notre point de vue sur le mariage.
Rien n'est décidé, évidemment, mais au moins une (grande) soirée de discussion nous a permis de voir où était la priorité entre adopter et ne pas vouloir "passer devant le maire".

Je reste optimiste, je sais qu'on a le temps de bien mûrir notre projet, on ne veut pas se tromper, c'est trop important.

mariette
Messages : 42
Enregistré le : ven. 24 oct. 2008 15:25

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par mariette » mer. 19 nov. 2008 19:29

Bonsoir,nous revenons de notre 1er entretien avec la psychologue et nous avons bien compris que le fait de ne pas etre mariés posait un gros problème.Il ne suffit pas de dire qu'on compte se marier prochainement,il faut donner une date car il faut etre mariès avant l'obtention de l'agrément.Nous on était encore dans le flou mais eux,ils veulent du concret.
On a un peu la pression,on n'est pas contre le mariage mais là on se rend compte qu'il va falloir l'organiser en peu de temps et ça rajoute un peu de stress.
Mais la fin ici justifie les moyens,c'est ce qu'il faut se dire...

krys37
Messages : 8
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 12:24
Localisation : Chinonais, 37
Situation familliale : en couple, 1 fils "biologique" de 4 ans
Profession, activité : maman au foyer
Centres d'intêret : équitation, écologie et animaux.
Profil adoption : Au tout début de la réflexion, en attendant d'avoir 28
ans.

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par krys37 » ven. 21 nov. 2008 12:35

Bonjour,
Mariette, je ne sais pas si vous vous tournez vers une adoption à l'étranger ou en France, mais après avoir navigué sur le site de l'A.F.A, j'ai cru comprendre que la Colombie acceptait les couples non mariés justifiant d'au moins 3 ans de vie commune, avec ou sans enfant au foyer.
Il y a peut-être d'autres pays, peut-être aussi qu'entre le théorie et la réalité il y a parfois un grand écart, je ne suis pas assez renseignée, mais je pense que c'est un début de piste.

En tout cas, bon courage à vous aussi pour la suite du parcours.

mariette
Messages : 42
Enregistré le : ven. 24 oct. 2008 15:25

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par mariette » ven. 21 nov. 2008 18:18

Oui.il y a des pays qui acceptent les couples non mariés mais le problème est que si l'agrément est à mon nom,mon ami n'est rien pour l'enfant,il n'a aucun droit si je décède,il ne peut pas l'adopter par la suite,on nous a dit qu'un enfant ne peut pas etre adopté 2 fois.ça fait réfléchir.
bref,pour fonder une famille,etre 2 parents,il fait etre mariés!

krys37
Messages : 8
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 12:24
Localisation : Chinonais, 37
Situation familliale : en couple, 1 fils "biologique" de 4 ans
Profession, activité : maman au foyer
Centres d'intêret : équitation, écologie et animaux.
Profil adoption : Au tout début de la réflexion, en attendant d'avoir 28
ans.

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par krys37 » sam. 22 nov. 2008 12:44

D'accord, je ne pensais pas qu'un enfant ne pouvait être adopté 2 fois. Je croyais naïvement qu'une adoption à mon nom pourrait être suivie par une "reconnaissance" ou adoption simple par mon conjoint.

En tout cas, je suis rassurée de pouvoir au moins poser toutes les questions, plus ou moins idiotes, qui me viennent. Je sais que ma demande sera bien réfléchie et aura plus de chances de se concrétiser.

JClaude
Administrateur du site
Messages : 306
Enregistré le : mer. 8 août 2007 08:42
emailpersonnel : adoptionefa@orange.fr

Re: Au tout début du projet.

Message non lu par JClaude » lun. 24 nov. 2008 10:50

Allez sur adoptionefa.org / plan du site / recherche "enfant conjint", vous trouverez des précisions dans différents articles.

Un seul membre d'un couple non marié peut légalement adopter. L'aspect juridique n'est pas le seul inconvénient pour l'enfant...

Si le couple se marie par la suite, le mari (exceptionnellement l'épouse) peut adopter l'enfant plénièrement ou simplement.
Il ne s'agit pas d'une 2ème adoption mais de l'extension au couple de la 1ère (individuelle).

Concubinage : l'acceptation par les pays d'origine est plus limitée qu'il y a une cécennie (la Colombie prononçait l'adoption conjoint pour des français ; mais ce jugement n'était pas transcriptible en France).
Aujourd'hui, "Face au très grand nombre de candidats à l’adoption en Colombie", l’ICBF met les couples non mariés en fin de classement des priorités. Ou refuse simplement.

Répondre