Agitation

Pour échanger sur la vie de tous les jours, parler des soucis et joies rencontrées : adaptation, scolarité, difficultés relationnelles ou comportementales.
Répondre
Delphine38
Messages : 5
Enregistré le : lun. 1 oct. 2018 09:27
Localisation : 38
Situation familliale : Mariée
Profil adoption : 2 enfants adoptés, Line au Sri Lanka à l'âge de 9 mois en 2010 et Louis adopté en fév 2018 à l'âge de 4 ans et demi en Bulgarie.
emailpersonnel : delphine.taconnet@laposte.net

Agitation

Message non lu par Delphine38 » lun. 1 oct. 2018 10:13

Bonjour,

Je suis la maman de Louis adopté en fév 2018 à l'âge de 4 ans et demi en Bulgarie.
Son adaptation s'est très bien passée, nous avons même été surpris de sa capacité à intégrer sa nouvelle vie sans que cela ne provoque de comportements spécifiques (très bon sommeil, bon appétit, pas de colère), il apprend bien le français et comprend à ce jour presque tout. Il s'exprime de mieux en mieux également.
Reste cependant une agitation importante de sa part au quotidien avec une difficulté à "intégrer" les règles, il a besoin d'un cadre strict. Il sait que quand il ne respecte pas certaines règles il est puni (il va au coin ou doit rester dans sa chambre ou suppression d'un dessin animé qu'il aime bien) mais ne peut s'empêcher de faire et refaire les mêmes bêtises (idem à l'école). Nous lui demandons toujours de reformuler ses bêtises et de nous dire quoi faire la prochaine fois pour ne pas être puni afin qu'il comprenne les choses, ce qu'il fait très bien (nous savons donc qu'il a compris). Nous nous trouvons plutôt très stricts.

Je cherche des témoignages auprès de personnes ayant connu ce même genre de situation et suit preneuse de tout conseil ou de tte astuce nous permettant de pouvoir mieux gérer ces situations.
Merci,

Delphine

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 917
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Agitation

Message non lu par Patricia01 » lun. 1 oct. 2018 17:25

Étant moi-même pas très douée dans ce domaine, je ne serai pas de bon conseil. Je pense que vous faites déjà les choses très bien.
Par contre, même s'il s'est bien adapté, il n'est pas là depuis très longtemps, et peut-être qu'il lui faut du temps pour bien intégrer les règles (même s'il les a comprises, il "oublie" qu'il doit les respecter?). Peut-être, aussi, est-ce un moyen de tester si vous le gardez malgré ses bêtises...
L'isoler dans sa chambre n'est peut-être pas idéal, on m'avait conseillé de plutôt garder l'enfant dans la même pièce que nous, les premiers temps, pour qu'il ne se sente pas trop exclu (résurgence de sentiment d'abandon), mais ça dépend aussi des enfants.
Cela dit, j'ai un neveu du même âge qui correspond en tout point au descriptif, fait bêtises sur bêtises malgré les punitions... il n'est pas adopté, donc on ne peut pas toujours tout mettre sur le compte de l'adoption.

Je dirais qu'il faut avant tout laisser le temps au temps. Continuer exactement comme vous faites (la "prévisibilité" et la régularité des réponses à son comportement sont importants), et il finira par mûrir...
Par contre, si d'ici un an, le souci persiste, alors n'hésitez pas à consulter. Pas un psy, plutôt un neuropédiatre : il pourrait y avoir une suspicion de TDAH (qui se traduit, entre autres, par une grande impulsivité -donc une tendance à faire des bêtises même en sachant qu'il ne faut pas- et une agitation permanente, mais aussi une incapacité à rester concentré sur la même activité -sauf la TV). Ma grande a un TDAH, et c'était assez spectaculaire ce besoin de mouvement permanent quand elle était petite (ça s'atténue peu à peu avec l'âge)... et les bêtises presque en toute innocence, juste parce qu'elle ne réfléchissait pas.

Mais attendez pour le bilan que votre enfant soit là depuis 2 ans : il faut du temps pour que les séquelles du passé s'estompent. Les premiers temps, ce genre de symptôme peut être simplement un besoin de bouger pour exister, surtout s'il était en orphelinat...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

bertag
Messages : 73
Enregistré le : sam. 3 mars 2012 13:30
Localisation : bretagne
Situation familliale : mariée
Profil adoption : 2 enfants adoptés à 5.4 ans en Bulgarie avec MDM en 2015 et 3.3 en Chine avec AFA en 2018

Re: Agitation

Message non lu par bertag » mar. 2 oct. 2018 14:44

Bonjour,

Parents d'un garçon de 9 ans adopté à 5.5 ans en Bulgarie, nous sommes confrontés au même problème ;même si les difficultés s’apaisent . Plusieurs pistes pour nous:

- Notre fils a besoin d'un cadre très strict sinon ses angoisses reprennent le dessus et il s'agite ,à l'école, à la maison, chez des amis, au cathé ( plusieurs échecs dans les activités extrascolaire faute d'encadrement)...
- Si A. ne se sent pas en sécurité , il veut reprendre les commandes du navire à la place du capitaine (=adulte) ( Cf Allégorie de J Lemiex) et il prend des "initiatives" = des bêtises;
- A. veut sans cesse vérifier qu'on le gardera même s'il fait des bêtises, même s'il est "nul". Il fait souvent des bétises quand il est en colère et qu'il vient déjà de se faire reprendre!!

Maintenant il accepte la punition ( ce qui marche le mieux, c'est de supprimer certaines choses avec lesquelles il s'amuse) mais recommence
Il n'a jamais mis sa vie en danger;
Il commence à respecter les interdits mais car il veut qu'on lui fasse confiance et qu'on lui confie plus de responsabilités.
Il n'a pas de TDAH même si dys...

cordialement

papotage
Messages : 13
Enregistré le : mar. 3 nov. 2015 22:06

Re: Agitation

Message non lu par papotage » mar. 2 oct. 2018 19:17

Bonjour,
Je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous appelez agitation. Est-ce une agitation motrice qui l'empêche de rester en place, une prise de parole intempestive même si le contexte ne s'y prête pas, etc.? Pour essayer d'être plus claire (pas facile pour ce genre de sujet par écrit): est-ce qu'il ne respecte pas uniquement les règles que vous lui donnez et qui nécessiteraient de contenir son agitation, ou toutes les règles?
Je comprends de ce que vous décrivez qu'il comprend le lien entre le non respect d'une règle et une punition, mais comprend t-il ce qui amène la règle?
Pour un de mes enfants (arrivé à 4ans, 9ans aujourd'hui), une punition directe à un non-respect d'une règle a quasi automatiquement un effet encore plus négatif, dans le sens où cela amène des sentiments qu'il maîtrise difficilement, donc il en vient à des bêtises de provocation. L'escalade peut aller très loin et n'amène rien de constructif.
Dans un 1er temps, nous avons travaillé la notion de conséquence et non de punition. Il n'est pas puni de faire une activité qu'il aime si la règle non respectée n'a rien à voir avec cela. Avec cette notion de conséquence (qui n'est pas qu'un détail de langage par rapport à la punition), j'essaie de le faire se responsabiliser, mais surtout d'amener à comprendre pourquoi une règle a été fixée. A ce jour, je pense qu'il a compris que les règles ne sont pas fixées juste pour faire plaisir aux adultes, et c'est déjà un très grand pas en avant!
Je ne sais pas ce que vous appelez être "très stricts", mais toutes les règles que vous fixez vous semblent-elles obligatoires pour aider votre enfant à grandir? Je me permet de demander car je me suis personnellement beaucoup interroger à ce sujet lorsque mon n°3 s'est mis à ne pas respecter des règles que n°1 et 2 respectaient sans souci. Cela permet de faire le tri et de pouvoir travailler les règles que l'on juge vraiment importantes.
Pour le fait de ne pas s'empêcher de faire et refaire les mêmes bêtises, arrivez-vous à analyser le pourquoi? Est-ce, comme le mentionne Patricia, une impulsivité (qu'elle soit liée à un TDAH ou non car comme l'écrit très justement Patricia, il serait bien trop tôt pour faire un diagnstic vu sa date d'arrivée)? Dans le cas de mon enfant, c'est fortement lié à l'insécurité affective. Pour illustré avec un exemple, il interagit trop en classe avec ses camarades; son enseignante de l'année dernière a tout compris en nous disant à un RDV: "à la fin de la récréation, en passant la porte de la classe, la seule et unique chose qui est importante pour lui est: "est-ce que mes copains-copines vont encore l'être à la prochaine récréation? et il faut qu'il vérifie tout le temps". Consciente de cela, elle en a tenu compte dans les conséquences qu'elle donnait et le discours qu'elle tenait. Il y a eu du progrès, même si tout ne se règle pas d'un coup de baguette magique. L'année précédente, il se faisait très souvent punir parce qu'il parlait trop, qu'il faisait des histoires avec les autres... il a juste enchaîné les punitions toute l'année et cela ne l'a pas aidé (le dialogue avec l'enseignante n'étant pas évident).
L'un de mes aînés a un diagnostic de trouble de déficit de l'attention; plus jeune, l'impulsivité ressortait plus que maintenant; reste toujours les conséquences liées à l'inattention, mais dans ce cas, on peut difficilement parler de "bêtises". Les actes ne sont pas volontaires. Il faut biensûr quand même agir, mais ce sont des prises en charge spécifiques ou en tout cas des façons de gérer différentes.
Pour résumer, si vous arrivez à comprendre le pourquoi de son comportement, vous arriverez mieux à l'aider.
Après, à presque 5ans, ce n'est pas "anormal" de ne pas respecter toutes les règles. Si il ne fait pas de colère, c'est qu'il est déjà sacrément avancé dans sa maîrise et compréhension des émotions, et vous devriez arriver à la faire avancer tranquillement. Pensez-vous à lui faire des feed-back positifs lorsqu'une journée s'est bien passée?
Bonne journée

Delphine38
Messages : 5
Enregistré le : lun. 1 oct. 2018 09:27
Localisation : 38
Situation familliale : Mariée
Profil adoption : 2 enfants adoptés, Line au Sri Lanka à l'âge de 9 mois en 2010 et Louis adopté en fév 2018 à l'âge de 4 ans et demi en Bulgarie.
emailpersonnel : delphine.taconnet@laposte.net

Re: Agitation

Message non lu par Delphine38 » mar. 9 oct. 2018 10:06

Patricia01, Bertag et Papotage,

Merci pour vos réponses !
Quand je parle "d'isoler" Louis dans sa chambre, c'est tjrs avec la porte ouverte car oui en effet, j'avais également lu qu'il fallait être attentif à ne pas faire resurgir une angoisse d'abandon par ce biais. En sachant que dans ce cas de figure, je ne suis pas loin et passe souvent devant sa chambre pour lui montrer que je suis à côté.
Bertag, je me reconnais dans votre témoignage, Louis repère tout de suite quand il y a un manque d'encadrement et se jette dans la brèche ! ce qui fût le cas avec sa maîtresse en début d'année, qui à la vue de son vécu a voulu privilégié un accompagnement très doux, en étant très à l'écoute pour ne pas le" braquer" sauf que dans une classe de 25 élèves, avec de l'agitation, des tentations et une maîtresse qui ne peut pas être tjrs avec Louis ... résultat, elle s'est laissée déborder. Il y a une semaine, elle m'a dit " je change de méthode, vous aviez raison, Louis ne fonctionne que dans un cadre strict, voire très strict".
Chez nos amis, dès que nous ne le surveillons pas, il en profite pour faire des choses qu'il n'a pas le droit comme par exemple toucher aux prises (les fils et les prises sont une grande passion pour Louis depuis son arrivée, il adore également jouer avec les lumières), il voit tout de suite quand nous sommes sollicités par autre chose, idem quand je suis au téléphone ...
Nous ne pensons pas à un trouble du genre TDAH pour le moment, nous pensons que Louis a encore besoin d'être dans la manipulation et le toucher des choses, ce stade de développement psychologique n'ayant sûrement pas été acquis pour lui ... Nous avons maintenu Louis en moyenne section à la rentrée car ne le sentions pas prêt en termes de d'acquis et de capacité de concentration à intégrer une grande section de maternelle.
Papotage, je comprends votre réflexion.
Nous parlons bcp de pourquoi il ne faut pas faire certaines choses avec Louis et donc des conséquences qui peuvent en découler s'il les fait mais je pense qu'il est difficile pour lui à ce jour d'intégrer sur le plan de la réflexion la notion des conséquences.
Souvent quand il refait qqch qu'il n'a pas le droit de faire, comme toucher la tour de son de sa soeur et l'utiliser, quand on lui demande pourquoi il l'a touche alors qu'il sait qu'il n'a pas le droit (ou quand il touche des choses sur le bureau de la maitresse alors qu'il sait également qu'il n'en a pas le droit car choses fragiles ou autre), sa réponse est quasi tout le temps "mais j'en ai envie" ou "mais je veux la toucher" .... Il fonctionne du coup à l'impulsivité ... sans se projeter sur la conséquence de ce qui peut arriver s'il fait les choses...
Nous avons remarqué également que Louis est très curieux de tout, il a toujours besoin d'aller tout voir, de partout, de toucher, de découvrir ...
Nous jouons bcp sur les feed back positifs, il y est sensible, c'est une voie que nous devons encore développer.
Merci en tout cas pour vos retours !

Répondre