enfant mauvais perdant

Pour échanger sur la vie de tous les jours, parler des soucis et joies rencontrées : adaptation, scolarité, difficultés relationnelles ou comportementales.
Répondre
Patricia01
Administrateur du site
Messages : 917
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

enfant mauvais perdant

Message non lu par Patricia01 » mer. 26 sept. 2018 14:37

Bonjour,

Je cherche des idées et témoignages pour faire face à un problème récurrent (probablement assez répandu dans le monde de l'adoption) : ma fille est très mauvaise perdante. Depuis toujours. J'ai attendu patiemment que ça passe, mais elle a 9 ans et je ne vois pas beaucoup d'évolution, à part le fait qu'elle contient un petit peu mieux sa mauvaise humeur (elle ne pleure pas à la première partie qu'elle perd, mais si elle perd la seconde, c'est un drame).
Pour les jeux de hasard, on peut accuser la malchance, et ça passe à peu près. Mais pour les jeux de mémorisation ou de stratégie, c'est plus compliqué.
Pour les jeux faisant appel à la mémoire visuelle, comme c'est mon point faible, je me débrouille pour ne pas être très concentrée et je parviens à bien équilibrer les forces: elle gagne relativement souvent.
Pour les jeux de stratégie, hélas, c'est mon point fort... (à 9 ans je battais mon père aux dames)... et j'ai beau jouer la stratégie au minimum, m'obliger à n'anticiper que le coup suivant et pas plus loin, je gagne à tous les coups. Je lui explique que c'est normal, qu'à son âge on perd forcément quand on joue contre un adulte, parce que j'ai des années d'expérience derrière moi, elle le prend mal. Pourtant, elle se défend pas si mal (normalement pour son âge), je ne la bats pas à plate couture, elle remporte quelques victoires intermédiaires, je la félicite, et je lui fait remarquer qu'elle joue mieux qu'il y a un an, mais ça ne suffit pas. Elle vient de perdre deux parties de dames et de fondre en larmes.

Je ne suis pas adepte de la stratégie de systématiquement laisser gagner l'enfant : je considère qu'il est normal, à son âge, de perdre face à un adulte à ce genre de jeu, et qu'apprendre à perdre fait partie de la vie... Mais du coup, il lui arrive de ne plus vouloir jouer pendant des mois et des mois ; puis elle recommence en s'étant entraînée à l'école contre des copines, fière d'avoir gagné contre ses copines... et elle perd à nouveau, et ne veut plus jouer.

Quelqu'un aurait-il des pistes à suggérer ?
Ne plus jouer à des jeux de stratégie... je trouve ça un peu dommage, j'aimerais l'initier à ce genre de jeu que j'adorais pendant mon enfance et adolescence. Mais voilà, peut-être qu'on aime surtout quand on gagne, or elle ne peut pas gagner face à moi, et sa soeur n'est pas capable de jouer, et son père n'aime pas ça... elle ne peut pas prendre le goût. (mais ce n'est pas une excuse valable je pense : j'ai toujours aimé jouer à des jeux de carte ou au scrabble où mes parents me battaient quand j'étais petite, sans que ça me vexe -mon père, en revanche, était mauvais perdant, et je trouvais sa réaction absurde et désagréable)
La laisser gagner n'est pas non plus une solution, je pense. Je l'aide, je la mets sur la voie, je lui laisse remporter des victoires intermédiaires, puis je redresse doucement la barre parce que ça me semble malsain de tricher pour qu'elle gagne : elle aurait la sensation que je l'ai laissée gagner, c'est tout aussi vexant que de perdre il me semble (il arrive que je m'y prenne trop tard pour redresser la barre, et qu'elle gagne, mais c'est rare).

En attendant qu'elle réagisse moins mal, on fait surtout des jeux de hasard ou de mémorisation, plus équilibrés. Ou on passe des mois sans jouer, aussi.

Qu'en pensez-vous ? (en tant que parent d'enfant mauvais perdant... ou ex-enfant mauvais perdant vous-mêmes ?)
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Avatar du membre
Delphine
Messages : 506
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 09:20
Localisation : 59
Situation familliale : Couple 36-38 ans, marié depuis 15 ans, 4 enfants
Profil adoption : ♥ S née en juin 2004
♥ E née en Éthiopie en sept. 2005, adoptée en sept. 2006 via OAA
♥ A né en avril 2013
♥ L née en Chine en sept. 2013, arrivée en nov. 2015 via l'AFA
emailpersonnel : elfeen02@yahoo.fr

Re: enfant mauvais perdant

Message non lu par Delphine » mer. 26 sept. 2018 22:18

Bonjour Patricia !

Intéressante question. Je n'ai pas été trop concernée, ou en tout cas pas très longtemps.

Dis-moi, quand tu perds (au memory par exemple), comment réagis-tu ?

Moi je m'applique à montrer que je suis frustrée d'avoir perdu. En réalité je ne suis pas du tout mauvaise perdante, mais je crie : "oh nooooon ! c'est pas juuuuste ! J'en ai trop maaaarre !" et je trouve de fausses excuses - grosses comme un immeuble - pour justifier mon échec : "tout façon, chuis sûre, le dé est pipé !" ou "mais qui a changé mon roi par un deux ?" ou encore "nan mais en fait j'ai fait exprès de perdre, parce que vous n'êtes pas dignes de jouer contre moi....". Bref faire de l'humour tout en montrant que c'est normal de se sentir frustré d'avoir perdu.
Et quand un enfant perd et qu'il commence à bouder, j'ai tendance à commencer par compatir puis j'en rajoute un peu, puis beaucoup, pour tourner en dérision la frustration. Généralement ça marche. (Mais on est très blagueurs dans la famille. Ou lourds, devrais-je dire, d'après mes grandes de 13 et 14 ans !)

Mais, pour avoir un neveu trèèèès mauvais joueur (il serait capable de casser le plateau de jeu à coups de hache), je ne suis pas sûre que ça fonctionnerait pour tous les enfants !
maman de 4 enfants : S. 14 ans, E. 13 ans (née en Ethiopie), A. 5 ans et L. 5 ans (née en Chine)

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 917
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: enfant mauvais perdant

Message non lu par Patricia01 » dim. 30 sept. 2018 16:29

C'est vrai que je devrais peut-être surjouer la frustration d'avoir perdu... je le fais parfois, mais ce n'est pas un réflexe chez moi, puisque je ne suis pas frustrée, je suis contente, pour elle, qu'elle ait gagné. Du coup j'ai tendance à lui dire "ouah, t'es trop forte !" (pour un jeu nécessitant des aptitudes). Pour les jeux de hasard c'est plus facile de faire semblant de râler (je lui demande comment elle a fait pour faire obéir le dé rien qu'à elle et jamais à moi, j'accuse le dé de faire des préférences).
Je vais réfléchir à cette stratégie... Il me semble que ma mère faisait ça, effectivement, en y repensant...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Répondre