La barrière de la langue

Pour échanger sur la vie de tous les jours, parler des soucis et joies rencontrées : adaptation, scolarité, difficultés relationnelles ou comportementales.
Répondre
Maya81
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 26 oct. 2017 11:51

La barrière de la langue

Message non lu par Maya81 » jeu. 26 oct. 2017 12:18

bonjour à tous,

Je souhaiterais susciter vos avis et témoignages de parents adoptant à l'international afin de savoir comment vous avez gérer la barrière de la langue.

Nous sommes bi-nationaux dans mon couple (franco-britannique), nous vivons au Maroc et notre fille de 5 ans vient du Sierra Léone.
Elle comprend et parle peu l'anglais, le Krio étant la langue d'usage.
Nous souhaiterions bien sur qu'elle parle l'anglais et le français mais ne voulons pas mettre trop de pression. Nous avons trouvé une crèche en anglais, avec une heure de français par semaine.
En parlant avec la responsable, elle nous a conseillé de se focaliser dans un premier temps sur l'anglais, qui est la langue la plus familière pour elle et de répartir les langues comme suit:
- Anglais dans la famille et à l'école
- Français quand l'enfant est seul avec Maman.

Au delà de vos avis sur la "stratégie", je serais intéressée comment vous avez communiquer les fondamentaux dans un premiers temps: réassurance, les émotions, l'explications de la routine etc.

Merci d'avance,

Maya

Avatar du membre
Delphine
Messages : 506
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 09:20
Localisation : 59
Situation familliale : Couple 36-38 ans, marié depuis 15 ans, 4 enfants
Profil adoption : ♥ S née en juin 2004
♥ E née en Éthiopie en sept. 2005, adoptée en sept. 2006 via OAA
♥ A né en avril 2013
♥ L née en Chine en sept. 2013, arrivée en nov. 2015 via l'AFA
emailpersonnel : elfeen02@yahoo.fr

Re: La barrière de la langue

Message non lu par Delphine » sam. 28 oct. 2017 11:29

Bonjour,

Votre petite fille est arrivée depuis combien de temps ?
Il ne faut surtout pas la mettre en crèche trop tôt... Avant de la replonger dans une vie de groupe, il est primordial que votre fille se soit installée chez elle : qu'elle ait compris ce qu'est une famille, ce que sont un papa et une maman rien que pour elle, comment fonctionne la vie au sein de la famille, quelles sont les bases en terme d'éducation mais aussi et surtout en terme d'affection. Elle doit apprendre à vous faire confiance à vous, avant de pouvoir être confiée à quelqu'un d'autre.
Les professionnels ès adoption recommandent au moins 6 mois de vie en famille avant de confronter l'enfant à la "sociabilisation", même s'il est demandeur (SURTOUT s'il est demandeur, car ça peut être signe qu'il n'est pas à l'aise en famille et préfèrerait retrouver le fonctionnement de la vie en groupe, comme à l'orphelinat).
Après, selon les métiers des parents, ce n'est pas forcément évident de se rendre aussi disponible, chacun fait comme il le peut... Mais gardez en tête que plus elle sera avec vous, mieux ce sera.

J'ai adopté des enfants plus jeunes que votre fille (nos filles adoptives sont arrivées à 11 mois et 25 mois), donc l'expérience concernant la langue n'est pas tout à fait la même. Mais, des différents témoignages que j'ai pu entendre/lire, ce qui ressort c'est que l'acquisition de la langue est souvent très rapide quand l'enfant est acteur de son adoption. Certains enfants oublient leur langue d'origine en 2 mois et ne veulent plus en entendre parler.
maman de 4 enfants : S. 14 ans, E. 13 ans (née en Ethiopie), A. 5 ans et L. 5 ans (née en Chine)

Répondre