le mensonge

Pour échanger sur la vie de tous les jours, parler des soucis et joies rencontrées : adaptation, scolarité, difficultés relationnelles ou comportementales.
franboise
Messages : 31
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 17:34

le mensonge

Message non lu par franboise » jeu. 10 mai 2012 15:31

bonjour a tous,
voilà bien longtemps que je n'ai pas posté de message sur le forum mais je vous lis de près a chaque fois que le temps me le permet.
Je suis maman de deux enfants, une fille bio qui a 4ans et un garçon adopté qui a 5 ans.(venu d'haiti)
Ma question concerne le mensonge chez les enfants adoptés.
Voila quelques temps que j'ai remarqué que mon fils adoptif tenait bon pour s'innocenter face à des bètises plus ou moins graves et faisait mème passé sa soeur pour une menteuse lorsqu'elle était témoin de ses bètises. Difficile de savoir parfois qui dit la vérité mais mème "pris la main dans le sac"il dit que ce n'est pas lui.Je l'ai mème surpris cacher des jouets cassés...
ma question est : avez vous remarqué vous aussi que votre enfant adoptif ment facilement et dans quelles circonstances.
Je ne sais pas si cela doit ètre inquiètant ou pas, et si ça ne risque pas d'ètre une manipulation qui pourrait diviser la famille?
merci pour vos réponses
franboise

Avatar du membre
Delphine
Messages : 505
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 09:20
Localisation : 59
Situation familliale : Couple 36-38 ans, marié depuis 15 ans, 4 enfants
Profil adoption : ♥ S née en juin 2004
♥ E née en Éthiopie en sept. 2005, adoptée en sept. 2006 via OAA
♥ A né en avril 2013
♥ L née en Chine en sept. 2013, arrivée en nov. 2015 via l'AFA
emailpersonnel : elfeen02@yahoo.fr

Re: le mensonge

Message non lu par Delphine » jeu. 10 mai 2012 20:18

Bonsoir Franboise,
notre fille cadette, adoptée bébé, a également eu une période de mensonges automatiques vers 5 ans, alors que notre aînée, bio, n'en a pas fait. Ça n'a pas duré très longtemps. Au départ nous avions eu le réflexe de la forcer à avouer ses mensonges (parfois difficilement, car elle mentait si bien que j'ai parfois douté que ce soit elle la coupable !), mais nous avions très peur qu'elle s'ancre dans le rôle de "la menteuse"... aussi nous avons rapidement opté pour le schéma suivant : indifférence quand elle mentait (ce n'est pas évident, car nous sommes tous deux allergiques au mensonge !), et félicitations quand elle disait la vérité, avec aide pour réparer la bêtise. Nous avons été très soulagés de voir que notre technique marchait. Aujourd'hui, elle a 6 ans et demi, et il n'y a plus de mensonges automatiques et très rarement des bêtises "faites exprès".


Ce thème me fait penser à un texte que j'avais lu, je le copie ci-dessous.
Il s'agit du compte-rendu d'une conférence de Holly Van Gulden, sur l'attachement de l'enfant adopté.
Pour lire le compte-rendu en entier, voir ici : http://soutienadoption.fr/fichiers/atta ... gulden.pdf
La CONSTANCE est, selon Margaret Mahler, son "inventeur" :
- la capacité de reconnaître et tolérer les sentiments d’amour et d’hostilité qu’on a envers un même objet ;
- la capacité de garder nos sentiments centrés sur un objet spécifique (on n’a qu’une mère, par exemple, et on n’acceptera pas de substituts) ;
- et la capacité d’estimer qu’un objet a de la valeur outre sa fonction de répondre aux besoins.

Selon Holly Van Gulden, c’est :
- quand l’enfant sait que le "parent-méchant" reste le "parent-nourricier" (au lieu de penser que le parent-méchant est le seul à exister)
- quand l’enfant sait que quoi qu’il fasse, ses parents l’aimeront
- quand l’enfant sait qu’il est plus que son état présent

La constance est la base de toutes relations futures. Sans constance, on ne pourra maintenir les relations à long terme, on réfléchira de façon rigide, on ne maîtrisera pas nos pulsions, et on mentira.
La constance doit être construite avec chaque parent, même si elle existait auparavant avec un autre parent.

Si votre enfant ment alors qu’il a été pris "la main dans le sac" (cela s’appelle "primary process lying"), il n’a pas de constance.
Lorsque des petits enfants (disons, 3 ans) volent des biscuits, ils ne le font pas subrepticement, mais bien en vue. Ils laissent ouverte la boîte à biscuits, et se promènent ouvertement avec des biscuits dans chaque main. Lorsqu’on les interroge, ils répondent que c’était le chat qui l’a fait.
Devant la bouille ronde et les grands yeux du petit, on rit et on dit, "eh bien, moi je crois que c’est toi qui l’as fait". (Parent-nourricier)
Puis on poursuit de façon plus sévère, "et c’est pas bien et il ne faut plus que tu recommences !". (Parent-méchant)
La lèvre inférieure sort et commence à trembler, et on dit, "mais ce n’est pas bien grave, ne pleure pas". (Parent-nourricier)
Puis on reprend, "mais je ne veux plus que tu le fasses !" (Parent-méchant)
"C’est juste que tu dois me demander, mon chaton." (Parent-nourricier)
"parce que ce n’est pas bien du tout de prendre des biscuits tout seul !" (Parent-méchant)
"allez, ça va aller maintenant – fais un bec à maman". (Parent-nourricier)

C’est dans la discipline, dans l’alternance du parent-nourricier avec le parent-méchant, que nous apprenons à nos enfants qu’ils peuvent faire des erreurs, mais nous les aimerons quand même. A partir de l’âge de quatre ans et demi, et jusqu’à six ans, le concept que nos parents nous aimeront pour toujours s’ancre chez nos enfants.
Si nos enfants adoptés sont plus âgés, et n’ont pas encore ce concept, on doit absolument refaire le scénario ci-dessus (quitte à faire semblant de rire, du mieux possible). C’est une étape qu’ils n’ont pas eue. Holly Van Gulden suggère d’imaginer son enfant avec une bouille d’enfant de trois ans.


Les petits enfants manquent également de constance de soi. Ils pensent que lorsqu’ils sont en colère, ils sont un enfant colérique à 100% et ne pourront jamais se calmer. Ils pensent que lorsqu’ils sont tristes, ils ne pourront jamais être heureux.
[...]
maman de 4 enfants : S. 14 ans, E. 13 ans (née en Ethiopie), A. 5 ans et L. 5 ans (née en Chine)

lilou31
Messages : 64
Enregistré le : lun. 9 janv. 2012 21:51

Re: le mensonge

Message non lu par lilou31 » jeu. 10 mai 2012 20:28

Bonsoir,
J ai un couple d amis qui a 2 enfants (bios) des memes ages, aussi garcon, fille et il se passe la meme chose chez eux... L ainé de 5 ans ment, fait accuser sa petite soeur, casse et cache... Je crois qu il y a un age oú ils le font tous (bios ou adoptés), il y a un article ici sur le sujet avec quelques conseils :
http://naitreetgrandir.com/fr/Etape/3-5 ... r-mensonge
Apres si ca dur dans le temps (au delà de 7 ans) qd il peut faire la difference entre l imaginaire et le réel tu pourras envisager cela comme la transcription eventuelle d un probleme plus profond lié à son abandon... mais ton fils est peut etre tout simplement tres imaginatif pour l instant ;)
En tous cas lors d une conference de Johanne Lemieux (travailleuse sociale et ecrivain sur l adoption), elle conseillait de toujours dire "ce n est pas bien de mentir" mais jamais "tu es un menteur" car là ca l enfermerait dans un trait de caractere et il aurait peut du mal à en sortir.
Bonne soirée

EugénieJM
Messages : 62
Enregistré le : mar. 12 mai 2009 15:01

Re: le mensonge

Message non lu par EugénieJM » ven. 11 mai 2012 09:08

Bonjour,

Juste pour vous dire que ma petite tornade, qui a également 5 ans (1/2) ment beaucoup.

Elle est arrivée chez nous il y a un peu plus d'un an et effectivement elle ment beaucoup pour éviter de se faire gronder lorsqu'elle fait une bêtise mais je pense aussi que c'est dans son caractère. Une fois elle est revenue de l'école en nous racontant qu'elle goûtait seule sur un banc pendant que les autres enfants jouaient lors d'un voyage scolaire. Mademoiselle étant un peu "boulimique", nous lui avons fait la morale comme quoi ce n'était pas bien de s'isoler pour manger, ... . Cependant, par acquis de conscience, je demande le lendemain à son institutrice si cette histoire est vraie. Eh bien tout ou presque était inventé. Ma petite tornade avait bien goûté mais avec les autres enfants et non seule "en juive". Elle s'est donc faite grondée pour rien. Depuis on ressort régulièrement cette histoire pour lui faire comprendre que rien ne sert de mentir.

A mon avis ces histoires de mensonges sont plus une question de caractère et d'âge qu'une question d'adoption.
Encore plus drôle la dernière fois elle a même accusé le chat d'avoir pris une de ses cartes de jeu pour la mettre dans la salle de bains (et en la prenant dans ses pattes sans même l’abîmer). mdr.

Voilà pour mon expérience.

Bonne journée.

Eugénie
Une petite tornade est arrivée dans nos vies ... A quand la deuxième maintenant ?

franboise
Messages : 31
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 17:34

Re: le mensonge

Message non lu par franboise » ven. 11 mai 2012 09:58

bonjour et merci a tous d'avoir pris du temps pour me donner votre avis, c'est vrai qu'il y a un age ou les mensonges sont courants, je vais toutefois prendre garde a ne pas trop me faire avoir tout en relativisant les choses. Bonne journée franboise

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: le mensonge

Message non lu par prudence » ven. 11 mai 2012 12:03

Je crois que le mensonge n'a pas grand chose à voir avec l'adoption.... ou alors il faut y inclure une autre "catégorie" : les enfants placés !!! Je suis assistante familiale (famille d'accueil) et je peux vous assurer que j'ai eu très souvent à faire avec le mensonge.
Très récemment je m'aperçois que la télé de ma chambre est complètement gribouillé, rayée car on avait écrit au stylo dessus.
Je demande à la miss acceuillie (6 ans) qui me raconte avec force détail qu'elle avait vu miss numéro 2 aller chercher des crayons et écrire sur la télé. En colère car l'autre miss est plus agée, ne vient qu'en relais..... et que donc je devais attendre pour la questionner. De plus l'accès de ma chambre n'est pas autorisée aux enfants (sauf permission expresse). Bref, lors de la venue de miss numéro deux, je l'interroge, elle nie, j'insiste sure de moi, je lui montre les dégats, là des larmes lui montent aux yeux et elle me dit : c'est pas moi !!!!! Après avoir récupéré miss numéro un à la garderie je les mets en confrontation et au bout d'un temps infini et alors qu'elle continuait ses accusations, ma minette finit par reconnaître sa culpabilité, et là je peux vous dire j'ai été scotchée, parce qu'elle avait inventé un tel scénario, avait une telle assurance, et était tellement affirmative et sure d'elle, que j'étais persuadée qu'elle disait la vérité....et chaque membre de ma famille y a crû aussi car elle l'a raconté à chacun... et ce du vendredi (jour de la découverte) au mardi, jour d'accueil de l'autre demoiselle....
Et des exemples comme celui là j'en ai des dizaines..... voire plus :lol: :lol: :lol:

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: le mensonge

Message non lu par lysiane » lun. 4 juin 2012 21:18

Bonjour à tous,

Ah le mensonge !
mon fils 11 ans (quand même) pourrait gagner le prix s'il existait un concours sur le mensonge. Il ment sur tout et sur rien, il raconte
des histoires qui n'ont aucun sens.Quand il était plus petit, je lui disais qu'il ne fallait pas mentir parce qu'on ne peut plus lui faire confiance, il se fâchait parce qu'on ne le croyait jamais, alors il me disait " oui mais là je dis la vérité". Alors que faire ?
Il m'a raconté qu'un enfant de l'école l'insultait et se moquait de lui en permanence, et quand j'ai vu l'enfant en question je voulais lui en parler mais son père est arrivé le premier et m'a agressée en me disant qu'il en avait marre que mon fils embête le sien :shock:
Un jour il m'a dit qu'il avait été "tabassé" (ce sont ses mots) à l'école, mais comme il ment sans arrêt, je lui ai dit que je voulais plus entendre parler de ses histoires que j'en avais assez !
Mai quelques jours après , il y avait un mot de la directrice de l'école car elle avait convoqué tous les garçons de l'école à cause de certains jeux dangereux dans la cour et des bagarres.
puis la maîtresse m'a appelé pour me dire que mon fils avait était frappé par plusieurs enfants et là il m'a dit : tu vois que je disait la vérité !!!
Depuis, j'ai l'impression qu'il ment moins ou alors il ment mieux qui sait ;)
Je crois que certains enfant mentent mais il pourquoi , là est la question. Je ne pense que cela ait un rapport avec l'adoption.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une bonne soirée
Lysiane

sou
Messages : 51
Enregistré le : ven. 8 août 2008 18:51

Re: le mensonge

Message non lu par sou » lun. 4 juin 2012 22:46

Bonjour
Pour prudence, il y a un point commun entre les enfants placés et les enfants adoptés, ils ne sont pas dans leur famille naturelle.

Je me rappelle avoir entendu quelqu un qui disait que les enfants de la DASS avaient la reputation d etre menteurs.

prudence
Messages : 78
Enregistré le : ven. 23 avr. 2010 08:48
emailpersonnel : nonnet@wanadoo.fr

Re: le mensonge

Message non lu par prudence » mar. 5 juin 2012 10:01

Ha non Sou, je me suis sans doute mal fait comprendre, désolée. Je disais simplement que je ne voyais pas le rapport entre adoption et mensonge, que j'avais connu ce "phénomène" avec des enfants placés, tout comme je le connais avec des enfants adoptés, tout comme je le connais avec des enfants bio.

Les enfants placés, effectivement, ne sont pas dans leur famille naturelle.

Les enfants adoptés sont dans leur famille, point !

Donc, non, pas de point commun :?

Chantal
Messages : 34
Enregistré le : lun. 11 août 2008 10:43

Re: le mensonge

Message non lu par Chantal » jeu. 7 juin 2012 17:16

Les enfants adoptés sont dans leur famille, point !
On dirait du docteur Flavigny.
Oui pour vous, mais peut-être pas dans la tête de votre enfant, en tout cas inconsciemment. Il ne suffit d'affirmer de manière péremptoire pour que ce soit vrai. Certains enfants se sentent d'emblée dans leur famille, pour d'autres cela peut être plus long. Comme certains parents mettent plus de temps à se sentir parents.

Répondre