Dire la vérité à l'enfant adopté

Pour échanger sur la vie de tous les jours, parler des soucis et joies rencontrées : adaptation, scolarité, difficultés relationnelles ou comportementales.
caroline3
Messages : 6
Enregistré le : lun. 26 juil. 2010 14:58
emailpersonnel : pepsiec@free.fr

Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par caroline3 » mar. 3 août 2010 16:35

Bonjour,
Depuis 3 ans je me pose la question sur doit ton dire toute la vérité à son enfant adopté, l'histoire de mon fils est triste, il n'a aucune identité il a été trouver sur un pont en Côte d'Ivoire à l'age de 6 mois environ d'après le médecin qu'il l'a vu, il n'avait pas de nom ni prénom, pas de date de naissance rien sa date de naissance est du à peu près,on ne sait même pas si ses parents bio sont morts ou vivants,ni le pourquoi de son abandon, il a été recueilli par un jeune homme 18 ans qui vivait avec a tante ils l'ont gardé 4 mois et quand ils ont fait une demande d'adoption ça leur a été refusé donc il a été placé à la pouponnière et on nous l'a attribué à 11 mois. Plus les années passe et ses questions vont devenir plus précises, il sait déjà qu'il vient d'Afrique que sa vraie maman qui l'a porté dans son ventre et noire et que son papa aussi, nous lui avons dit que si il été avec nous maintenant c'est parce que dans son pays il n'y a pas beaucoup de nourriture et que c'est un pays en guerre, il a très bien compris et n'en semble pas perturbé il s'est très bien adapté à sa nouvelle vie et toute sa famille, il a des copains tout va bien enfin nous pensons nous ne sommes pas dans sa tête, il est suivit par une psy de temps en temps pour divers cauchemars. Un jour il va falloir lui raconter sa vraie histoire, comment lui dire qu'il n'a aucune identité aucune histoire autour de sa naissance, et que son identité d'aujourd'hui c'est nous qu'ils lui avons donné, comment lui dire qu'il a été trouvé sur un pont , que son acte de naissance c'est une page blanche avec écrit néant dessus, j'ai voulu un enfant sans attache , aucune de parenté avec ses parents bio mais là c'est vraiment rien, j'ai peur de son attitude et de sa réaction car je sais qu'il va avoir mal et qu'il va perdre ses repères et qu'il va rentrer en pleine crise d'identité d'après le psy je ne devrai pas tout lui dire car toutes vérités n'est pas bonne a dire mais si il fait des recherches il le saura de toute façon .
il n'a que 5 ans mais ça passe vite .
Merci

Cloclo
Messages : 190
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008 16:52

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par Cloclo » mar. 3 août 2010 21:27

Tout d'abord, il ne faut jamais mentir à un enfant adopté ou non.

Vous angoissez d'avance sur une réponse à apporter à une question que votre enfant ne vous a pas encore posé. Il vous la posera (peut-être ?) au moment venu pour lui ou jamais. Ce moment sera imprévisible et rien ne permettra de le subodorer à l'avance.

La réponse à lui faire est celle que vous donnez tout simplement dans votre post : son recueil dans une famille après avoir été trouvé sur un pont, les faits que vous connaissez sans restriction, ni supposition non vérifiables. Une vérité simple, brute (et non pas brutale) mais réelle. Ne pas craindre de dire : " je n'en sais pas plus sur ta vie avant notre rencontre, mais si tu le souhaites, je t'aiderai à découvrir tout ce que tu veux savoir. Tu peux compter sur moi et ensemble nous y arriverons, car tes souvenirs serviront de guide. "

Ne précipitez pas les évènements par votre anxiété ou angoisse. ;)

frédérique
Messages : 270
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 19:15
Localisation : loiret
Situation familliale : mariée,3 enfants
Profession, activité : musicienne,professeur de formation musicale
Profil adoption : 2 enfants adoptés en éthiopie,via COTS en 2006 et 2008;
co-modératrice du forum
emailpersonnel : fmonnoyer@orange.fr

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par frédérique » mar. 3 août 2010 21:30

bonsoir
l'histoire de votre garçon est un peu la même que celle de ma fille agée de 6 ans ; trouvée dans la rue , on ne sait rien de son passé non plus; nous lui avons toujours dit ce que nous savions (c'est à dire presque rien!); bien entendu elle se pose des questions comme par ex est ce que ses parents sont toujours en vie ? on ne sait pas alors on lui dit qu'on ne sait pas !!!
je crois qu'il faut dire la vérité à nos enfants en l'adaptant suivant son âge bien entendu ...
ça me rappelle une question de la psy lors de l'agrément :"si votre enfant est trouvé dans une poubelle, que lui direz vous ?"
eh oui ....pas facile tout ça !
une petite chose qui m'a fait sursauter : sa VRAIE maman, c'est VOUS !
cordialement
Frédérique, maman de 3 enfants dont 2 nés en Ethiopie

caroline3
Messages : 6
Enregistré le : lun. 26 juil. 2010 14:58
emailpersonnel : pepsiec@free.fr

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par caroline3 » mar. 3 août 2010 22:52

Merci pour vos témoignages

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par lysiane » mer. 4 août 2010 08:45

bonjour,

nous avons adopté un petit garçon de 6 ans (au moment de son adoption) il en a 9 maintenant, et je peux vous dire que les questions viennent régulièrement. bien sûre celles qui reviennent c'est celles auxquelles nous n'avons pas de réponse,, alors on lui dit qu'on ne sait pas , il demande si plus tard, il pourra rechercher sa mère et là on lui répond que bien sûre il pourra la rechercher et qu'on l'aidera dans ses démarches, sans oublié de lui dire non plus que si il la retrouve il risque aussi d'être déçu et cette réponse le met souvent en colère, mais on ne peut pas lui laisser croire que tout sera magnifique puisqu'on ne sait pas.
De toute façon, je crois qu'il faut lui dire tout ce que l'on sait même si on ne sait pas grand chose, il vaut mieux qu'il entende parler de son histoire maintenant qu' à l'adolescence par exemple, je pense que cela fera moins de dégâts.
Et puis si vous lui dites des choses qui lui font mal au coeur , vous serez là pour le consoler et le rassurer.
lysiane

Chantal
Messages : 34
Enregistré le : lun. 11 août 2008 10:43

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par Chantal » dim. 8 août 2010 18:14

Bonjour,
Pourquoi lui dire qu'il sera déçu s'il retrouve sa mère? Comme vous le dites justement vous n'en savez rien. Peut-être, et même sûrement, sait-il des choses que vous ignorez. Le corps, la mémoire gardent des souvenirs impossibles à faire passer par les mots. Il me semble qu'il ne faut pas noircir davantage son histoire (bien sûr sans lui dire que ce sera magnifique). C'est mon point de vue d'adoptée.

lysiane
Messages : 234
Enregistré le : jeu. 26 mars 2009 22:29

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par lysiane » dim. 8 août 2010 20:41

bonjour,

je ne lui dit pas qu'il sera déçu, mais que peut-être il le sera et peut-être pas , juste pour qu'il ne se monte pas un film magnifique dans sa tête. Vous qui êtes adoptée, vous vous en êtes peut-être fait des films ! et j'ai tellement peur qu'il ne souffre encore plus que maintenant; en tout cas j'essaie de ne pas noircir son histoire.
merci de me donner votre point de vue d'adoptée
lysiane

B33
Messages : 1
Enregistré le : mar. 24 août 2010 00:49

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par B33 » mar. 24 août 2010 01:19

Bonjour, j'ai actuellement 17 ans et été adopté jeune (1 ans) donc je n'ai pour ma part aucun souvenirs de ma famille biologique cependant lorsque j'étais plus jeune je me rappelle avoir pleuré car je me disais que ma mère m'avait "abandonné". Je n'ai jamais voulu retrouver mes "parents" parce que cela ne m'a à vrai dire jamais effleuré l'esprit mais depuis peu la question me taraude quelquefois... je ne sais pas si cela est du à mon âge mais dans tous les cas que vous disiez à votre enfant que vous l'aiderez si il le veut est une excellente chose je trouve, qu'il sache qu'il à votre soutien s'il lui en prend l'envie et surtout que cela ne vous blessera pas.

nissa
Messages : 3
Enregistré le : mar. 14 sept. 2010 11:01

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par nissa » mar. 14 sept. 2010 12:07

Bonjour

En procédure d'agrément, je surfe parfois sur le forum, sans être inscrite, mais là, j'ai voulu répondre car c'est un sujet que nous avons bien approfondi lors de notre dernier entretien pour l'agrément...
La psy m'a demandé ce qui serait le pire pour nous, je réponds "avoir aucun élément de son passé"...
Très vite, elle me montre qu'avoir aucun, très peu ou plus d'éléments de son passé, il y a, il y aura toujours une question à laquelle on ne pourra pas répondre... Il y aura toujours un vide... un pourquoi ...
Quand on a des réponses "toutes faites" il est peut être aisé d'apporter des éléments... mais LA question sans réponse va arriver...
L'enfant va être confronté au mur, au vide et c'est notre rôle de parents de l'accompagner à nos non-réponses à ce moment là...

Je répète, je suis en cours d'agrément... donc en pleine reflexion...
et... la pratique n'est pas encore mise en place à la maison... mais je trouvais pertinent cette reflexion...

vvv
Messages : 25
Enregistré le : mar. 20 janv. 2009 12:47

Re: Dire la vérité à l'enfant adopté

Message non lu par vvv » mer. 15 sept. 2010 21:28

Il faut tout dire à l'enfant! Bien sûr, on doit utiliser des mots différents suivant l'âge. Dans votre cas, il a été laissé sur un pont. Sa mère bio voulait qu'il soit trouvé et l'a laissé là où beaucoup de monde passe. Un pont, c'est aussi un beau symbole de lien entre deux mondes!

Si vous cachez des choses, elles ressortiront un jour et là, catastrophe pour tout le monde!
L'enfant sent vos angoisses, vos craintes, il ressent votre malaise éventuel : ne mentez pas, ne cachez rien.
Mettez des mot sur votre ressenti, vos émotions et je vous assure tout se passera bien!

Répondre