Le Syndrome d'alcoolisation Foetale

Questions relatives aux adoptions d'enfants à besoins spécifiques : plus âgés, en fratrie, malades ou porteurs de handicap

Re: Le Syndrome d'alcoolisation Foetale

Message non lupar Delphine » Ven 10 Juin 2016 13:13

Faire la liste de ses ouvertures peut paraître choquant, mais il est tellement important de bien délimiter son projet pour ne pas avoir à dire "non" à une proposition d'enfant... ou, plus difficile encore, dire "oui" parce qu'on est dépassé par ses émotions et devoir faire famille avec un enfant qui est trop loin de son enfant rêvé...

Audrey76 a écrit:Croyez vous que nous devions écrire une nouvelle lettre à l'AS et la psy pour leur faire part de nos réflexions et de la modification de notre ouverture ?

Non, il suffit d'en parler lors du prochain entretien.
A la lecture des rapports vous verrez si votre projet est correctement énoncé. Dans le cas contraire, vous pourrez demander à modifier/clarifier certaines choses.

De toute façon, mieux vaut que la notice soit assez large, vous pourrez toujours redéfinir par la suite. Votre projet pourrait encore évoluer post-agrément...
D'ailleurs, je vous conseille aussi de ne pas demander exclusivement un pupille de l'Etat, car si finalement ce n'est pas réalisable, vous aurez peut-être envie de faire une démarche à l'étranger ?
maman de 4 enfants : S. 13 ans, E. 12 ans, A. 4 ans et L. 4 ans
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 481
Enregistré le: Ven 30 Mai 2008 09:20

Re: Le Syndrome d'alcoolisation Foetale

Message non lupar flopin01 » Mer 22 Juin 2016 11:52

bonjour

Patricia01, je suis entièrement d'accord avec toi. Notre fille arrivée en décembre 2013, n'a pas eu de problèmes d'intégration. par contre, l'année dernière nous avons décidé d'aller voir une pédopsychiatre, car c'était un électron libre :) et notre fille est TDHA (hyperactivité moyenne avec trouble de l'attention) . Nous lui avons fait passer un examen génétique (ordonné par le Dr De Montléon), pour le SAF etc...son ADN est parfait, c'est rare mais ça arrive comme m'a dit le généticien. Lorsque nous allons chez un médecin pour une consultation, lorsque nous disons de que notre fille est TDHA, le médecin ou le spécialiste ont du mal a y croire, car comme ils me disent, elle est sage et ne bouge pas, par rapport à d'autres enfants qui ont se trouble....du coup on a repris rendez-vous chez un neuropédiatre et on va refaire la batterie d'examens....

Depuis l'année dernière, elle est suivie par une psychomotricienne (en plus de l'orthophoniste et de la psy), au début la psychomotricienne avait dit qu'elle avait une trouble visuo spatial, et maintenant au bout d'un an, elle l'a quasiment plus. Comme elle nous l'a expliquée, visiblement c'était par manque de stimulation en étant à l' orphelinat.

Donc pour résumé une histoire longue :D , franchement dans notre cas, on découvre certaines maladies qui s'estompent avec de la patience, de l'amour et du temps :D

bonne journée

Flopin01
flopin01
 
Messages: 16
Enregistré le: Mer 22 Juin 2016 11:29
Localisation: AIN - PAYS DE GEX

Précédente

Retourner vers Enfants à Besoins Spécifiques