adopté un enfant à besoin spécifique.

Questions relatives aux adoptions d'enfants à besoins spécifiques : plus âgés, en fratrie, malades ou porteurs de handicap
Répondre
max2lyon
Messages : 1
Enregistré le : sam. 16 mai 2015 03:30
emailpersonnel : maxime.becasset@gmail.com

adopté un enfant à besoin spécifique.

Message non lu par max2lyon » sam. 16 mai 2015 03:45

Bonjour
Mon mari et moi sommes parents de 2 magnifiques princesses de 11 ans et 14 ans. Toutes 2 sont porteuses de handicape.
Aujourd'hui après 2 ans de réflexion nous désirons nous lancer dans l avanture de l adoption. Nous avons beaucoup mûrie notre projet et nous désirons adopter un enfant à particularité et plus exactement porteur de handicapé physique, mentale ou sensoriel. Nous savons ce que cela représente. De l investissement supplémentaire et des soins spécifiques.
Nous entamons les démarches.
Pensez vous que le faite d avoir déjà 2 petites filles différentes puisse être un frein pour notre projet aux yeux du conseil général ?
Merci beaucoup.

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 919
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 10 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 7 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: adopté un enfant à besoin spécifique.

Message non lu par Patricia01 » sam. 16 mai 2015 20:23

Je pense personnellement qu'au contraire, ça doit être un atout, puisque vous mesurez mieux ce dans quoi vous vous lancez. Et c'est aussi à vous de le présenter comme tel... parce qu'effectivement, ça peut être vu comme un frein par certains travailleurs sociaux : si la prise en charge actuelle de vos enfants vous pèse beaucoup, s'ils nécessitent énormément de disponibilité, vous en restera-t-il pour l'enfant à venir qui en aura besoin plus que la moyenne ? A vous de voir, concrètement, s'il vous reste le temps et l'énergie pour un enfant "à petit +" de plus. Et à le prouver aux travailleurs sociaux. Sachant que c'est toujours difficile à justifier, le fait de vouloir encore une fois se plonger dans une adoption plus délicate... Mais à la limite, je dirais que vous avez plus de chances que ceux qui le font uniquement pour se plier aux contraintes actuelles de l'adoption sans y être vraiment prêts.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 12 et 8 ans

Répondre